Frédéric Perrot

Frédéric Perrot

Pour une heure oubliée

Présentation 00'02'26"

Voilà un premier roman pour lequel j’ai eu un gros coup de cœur, le titre et la couverture incitant à se plonger dans cette drôle d’histoire. Mais auparavant, parlons de son auteur. Si pour Frédéric Perrot, il s’agit là d’un premier galop dans l’univers littéraire, l’écriture fait réellement partie de son ADN. L’envie de raconter des histoires, douce nostalgie de celles que ses parents lui lisaient le soir lorsqu’il était enfant. Le gamin a bien grandi mais le rêve est toujours là.

Depuis, Frédéric Perrrot a choisi le théâtre pour raconter des histoires mais aussi le cinéma. Ecrivant en binôme avec Audrey Najar sous le nom Najar & Perrot, on leur doit plusieurs courts-métrages dont certains ont été primés et un projet de long-métrage est en cours.

Mais c’est bien ce premier roman de Frédéric Perrot, « Pour une heure oubliée » qui nous intéresse ici.

La vie d’Emile a dérapé un soir d’été en 1999. Invité à une soirée organisée par son amie de toujours Manon, Emile croise le chemin de la belle Louise. La séduisante jeune femme lui fait un grand numéro de charme, tous deux s’isolent, Emile avale un verre de Get 27. Puis plus rien ! A son réveil, la jeune femme est morte, à ses pieds, dans un bain de sang. Emile est accusé de ce meurtre dont il ne garde aucun souvenir.

Voilà donc le point de départ de ce roman habilement construit. Bien sûr, vous pourrez le lire comme un polar mais le livre de Frédéric Perrot va bien au-delà avec ce personnage d’Emile dont la vie a basculé en quelques minutes. Les décors, l’ambiance, les personnages qui gravitent autour de cet anti-héros, tout concourt à la réussite de ce livre porté par une écriture non dénuée de poésie.

L’autre force de ce roman est aussi de nous parler du temps qui passe puisque les chapitres s’enchainent, tantôt au présent, tantôt au passé mais aussi au futur quand Emile aura refait sa vie avec Jeanne, la femme de sa vie, qui apporte à ce roman noir une lumière apaisante.

Que s’est-il donc passé lors de cette fameuse soirée d’été et qui est réellement Emile ?

Belle réussite donc que ce premier roman, « Pour une heure oubliée » de Frédéric Perrot est publié aux éditions Mialet-Barrault

  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LIVRE
  • Voilà un premier roman pour lequel j’ai eu un gros coup de cœur, le titre et la couverture incitant à se plonger dans cette drôle d’histoire. Mais auparavant, parlons de son auteur. Si pour Frédéric Perrot, il s’agit là d’un premier galop dans l’univers littéraire, l’écriture fait réellement partie de son ADN. L’envie de raconter des histoires, douce nostalgie de celles que ses parents lui lisaient le soir lorsqu’il était enfant. Le gamin a bien grandi mais le rêve est toujours là. Depuis, Frédéric Perrrot a...Pour une heure oubliée de Frédéric Perrot - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau : Bonjour Frédéric Perrot.   Frédéric Perrot : Bonjour.   Philippe Chauveau : Vous êtes dans l'actualité littéraire avec ce premier roman chez Mialet Barrault, Pour une heure oubliée. Je parle spécifiquement de l'actualité littéraire parce que souvent, on vous voit dans une autre actualité qui est celle du théâtre et du court métrage avec le duo que vous formez, Najar et Perrot. Si vous deviez vous définir, qui êtes-vous?   Frédéric Perrot : C'est une bonne question. Si je devais me définir…...Pour une heure oubliée de Frédéric Perrot - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau : Il est énigmatique et en même temps, il est très poétique, ce camion, cette petite camionnette à glace qui a un petit parfum de nostalgie, un parfum d'enfance. Pour une heure oubliée, c'est votre premier titre, Frédéric Perrot. On fait connaissance avec Émile. Émile a un présent, il a eu aussi un passé. C'est à dire qu'il s'est marié avec Jeanne. Jeanne ne connaît pas tout de sa vie. Et puis, au hasard d'une lettre envoyée par une journaliste, elle va se rendre compte qu'en fait, il y a une zone...Pour une heure oubliée de Frédéric Perrot - Livre - Suite