Mireille Calmel

Mireille Calmel

La prisonnière du diable

Présentation 00'02'20"

Depuis 2002, et « Le lit d’Aliénor », Mireille Calmel est une habituée des succès de librairie. Au fil des ans, dans la veine du roman historique empreint de légende et de fantastique, elle comble ses lecteurs par la diversité de ses intrigues, l’amplitude de son écriture et l’univers qu’elle sait créer en s’appuyant au plus près de la réalité historique.
Malmenée par la vie, Mireille Calmel avoue volontiers que l’écriture l’a sauvée. De même, elle n’hésite pas à reconnaître que ce n’est pas elle qui cherche les sujets de ses romans mais ce sont bien des personnages authentiques du passé qui viennent à elle pour qu’elle raconte leur histoire. Ainsi sont nés « Le bal des louves », « Lady Pirate », « La fille des templiers » ou « Les lionnes de Venise ». Autant de titres qui font partie de sa bibliographie traduite en une quinzaine de langues avec plus de trois millions d’ouvrages vendus en France.
Pour son 22ème roman, Mireille Calmel nous emmène à Utelle, en Provence. Nous sommes au cœur du XVème siècle, en juin 1494, et une mystérieuse femme arrivée d’Egypte délivre un message secret à la mère supérieure Hersande, qui veille sur le sanctuaire marial qui domine la vallée. Sur ce message d’un ordre religieux secret, le nom d’un homme ou d’une femme, qui doit être exécuté, car ensorcelé par le diable. Sur qui va s’abattre la volonté divine, si tant est que Dieu soit bien derrière tout cela. Et pourquoi Hersande qui doit accomplir le rituel semble-t-elle si troublée ? Car ici, dans ces montagnes, les rivalités, les mystères et les non-dits sont nombreux depuis que le baron Raphaël règne en despote, anéanti par la disparition de sa femme. Quel jeu joue le séduisant maçon Benoît ? La douce Myriam cachet-elle aussi des secrets ? T le chanoine Grimaldi est-il aussi débonnaire que l’image qu’il donner.
Emporté dans un tourbillon de rebondissements, le lecteur se laisse séduire par ce thriller médiéval, cherchant à démêler le vrai du faux et à écarter les fausses pistes.
Avec un souci du détail qui nous mène dans ce Moyen-âge qu’elle affectionne, Mireille Calmel nous offre un roman d’aventures efficace,
« La prisonnière du diable » de Mireille Calmel est publié chez XO.

  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LIVRE
  • Depuis 2002, et « Le lit d’Aliénor », Mireille Calmel est une habituée des succès de librairie. Au fil des ans, dans la veine du roman historique empreint de légende et de fantastique, elle comble ses lecteurs par la diversité de ses intrigues, l’amplitude de son écriture et l’univers qu’elle sait créer en s’appuyant au plus près de la réalité historique.Malmenée par la vie, Mireille Calmel avoue volontiers que l’écriture l’a sauvée. De même, elle n’hésite pas à reconnaître que ce n’est pas elle qui...La prisonnière du diable de Mireille Calmel - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau :Bonjour Mireille Calmel. Votre actualité, « La prisonnière du diable » chez XO. C'est une belle histoire d'amitié et de fidélité avec Bernard Fixot puisque c'est dans cette maison que vous avez signé votre premier roman c'était « Le lit d’Aliénor » en 2001. Vous faisiez une entrée fracassante dans le monde littéraire puisque cela a été un succès phénoménal. Mais l'écriture était déjà bien présente dans votre vie notamment par le théâtre et la poésie l'écriture.Comment fait-elle son...La prisonnière du diable de Mireille Calmel - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau :Avec ce nouveau titre, Mireille Calmel, nous voici à la fin du 15ème siècle puisque nous sommes en 1494. Nous allons démarrer en Egypte avec cette roue qui tourne et va donner le nom d'une personne possédée qui vraisemblablement sera élimineée. C'est une légende mais qui semble plus ou moins authentique mais d’où vient-elle ? Mireille Calmel :On retrouve cette légende dans toutes les civilisations, à savoir une roue qui tourne depuis la nuit des temps, indépendante de toute religion et sur la tranche...La prisonnière du diable de Mireille Calmel - Livre - Suite