Theresa Révay

Theresa Révay

Dernier été à Mayfair

Présentation 1'30

Ne vous laissez pas abuser par la couverture un peu mièvre de ce livre. Le nouveau roman de Theresa Révay n’a rien d’une histoire à l’eau de rose. Et si vous ne connaissez pas encore cette auteure, vous allez découvrir un nouveau grand nom du roman historique.

Tout en assurant les traductions d’auteurs anglais et allemands, Theresa Révay écrit depuis le milieu des années 80. Mais c’est à partir de 2002 qu’elle se fait connaître avec « Valentine ou le temps des adieux ». Depuis, «La louve blanche » et « Tous les rêves du monde » ont confirmé son talent et elle est désormais traduite dans une dizaine de langues.

Avec un grand sens de la précision, fruit de multiples recherches et par une écriture vivante et ciselée, Theresa Révay sait entraîner son lecteur dans de grandes fresques, de grandes sagas sur lesquelles souffle le vent de l’histoire.

Avec « Dernier été à Mayfair », publié chez Belfond, elle s’est jetée à corps perdu dans les balbutiements du XXème siècle et nous offre un panorama complet de cette époque charnière entre une aristocratie en fin de course, des femmes en pleine émancipation, une industrie galopante et une guerre tragique qui se profile. Sur ce décor parfaitement reconstitué, les héros du roman vont s’aimer, se battre, se déchirer, vivre ou mourir.

Si vous aimez ouvrir un roman pour vous laisser emporter dans le tourbillon d’une grande fresque historique, ce livre est pour vous !

« Dernier été à Mayfair » de Theresa Révay aux éditions Belfond.

Theresa Révay nous reçoit pour WTC.

Ne vous laissez pas abuser par la couverture un peu mièvre de ce livre. Le nouveau roman de Theresa Révay n’a rien d’une histoire à l’eau de rose. Et si vous ne connaissez pas encore cette auteure, vous allez découvrir un nouveau grand nom du roman historique.

Tout en assurant les traductions d’auteurs anglais et allemands, Theresa Révay écrit depuis le milieu des années 80. Mais c’est à partir de 2002 qu’elle se fait connaître avec « Valentine ou le temps des adieux ». Depuis, «La louve blanche » et « Tous les rêves du monde » ont confirmé son talent et elle est désormais traduite dans une dizaine de langues.

Avec un grand sens de la précision, fruit de multiples recherches et par une écriture vivante et ciselée, Theresa Révay sait entraîner son lecteur dans de grandes fresques, de grandes sagas sur lesquelles souffle le vent de l’histoire.

Avec « Dernier été à Mayfair », publié chez Belfond, elle s’est jetée à corps perdu dans les balbutiements du XXème siècle et nous offre un panorama complet de cette époque charnière entre une aristocratie en fin de course, des femmes en pleine émancipation, une industrie galopante et une guerre tragique qui se profile. Sur ce décor parfaitement reconstitué, les héros du roman vont s’aimer, se battre, se déchirer, vivre ou mourir.

Si vous aimez ouvrir un roman pour vous laisser emporter dans le tourbillon d’une grande fresque historique, ce livre est pour vous !

« Dernier été à Mayfair » de Theresa Révay aux éditions Belfond.

Theresa Révay nous reçoit pour WTC.

  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LE LIVRE
  • L'AVIS DU LIBRAIRE
  • Ne vous laissez pas abuser par la couverture un peu mièvre de ce livre. Le nouveau roman de Theresa Révay n’a rien d’une histoire à l’eau de rose. Et si vous ne connaissez pas encore cette auteure, vous allez découvrir un nouveau grand nom du roman historique. Tout en assurant les traductions d’auteurs anglais et allemands, Theresa Révay écrit depuis le milieu des années 80. Mais c’est à partir de 2002 qu’elle se fait connaître avec « Valentine ou le temps des adieux ». Depuis, «La louve blanche » et « Tous...La vie ne danse qu'un instant de Theresa Révay - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau : Bonjour Theresa Révay. Merci de nous accueillir à l'occasion de la sortie chez Belfond de votre nouveau roman « Dernier été à Mayfair ». On va parler un peu de vous au préalable parce que vous avez un parcours et un amour de l'écrit dans votre vie. La littérature, comment fait-elle son apparition ? Theresa Révay : Très tôt, dès que j'ai réussi à lire moi-même un livre en le tenant entre mes mains et pas quelqu'un d'autre qui me lisait l'histoire. Donc j'ai toujours aimé lire et je pense qu'il...La vie ne danse qu'un instant de Theresa Révay - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau : Theresa Révay, merci de nous accueillir à l'occasion de la sortie chez Belfond de votre nouveau roman « Dernier été à Mayfair ». Nous sommes en Angleterre, 1911, c'est le début du 20e siècle et nous allons côtoyer des personnages, des Anglais, des Français, des Américains. Vous avez eu envie de nous entraîner au début, aux prémices du 20e siècle, pourquoi ? Theresa Révay : Parce que c'est le début des grandes fêlures du 20e siècle et qu'à l'époque, c'était vraiment une époque charnière,...La vie ne danse qu'un instant de Theresa Révay - Le livre - Suite
    Ce qui fait le succès de Theresa Révay, c'est son écriture. Elle a une écriture ronde. Dès qu'on commence le livre on ne peut plus le lâcher. En plus, elle met des toutes petites pointes de suspense dedans qui font qu'on est toujours amené à continuer le livre. Dans tous les livres de Theresa Révay, vous avez cette écriture qui revient tout le temps, qui est superbe et qui vous donne envie aussi bien de rire que de pleurer. Et ça c'est vraiment magnifique, c'est rare et c'est ce qui fait qu'un auteur vous tient du début à la...La vie ne danse qu'un instant de Theresa Révay - L'avis du libraire - Suite