Jean d'Ormesson, de l'Académie française

Jean d'Ormesson, de l'Académie française

La conversation

L'avis du libraire 1'26
C'est du Jean d'Ormesson qu'on ne connaissait pas. Jean nous a habitué à des livres denses, avec beaucoup de détails, de réflexions. Là c'est une conversation construite comme une pièce de théâtre. C'est un dialogue assez court entre Bonaparte et son deuxième consul Cambacérès. Chez Jean, on retrouve très souvent la constance de la religion, de la philosophie, de l'Histoire. Là on est plus accès sur l'histoire d'un moment de l'Histoire où Bonaparte devient Napoléon.
C'était un grand débat dans notre librairie pour déterminer le classement du dernier livre de Jean d'Ormesson, il aurait pû être classé au rayon Littérature comme ses précédents romans, mais pour finir il sera classé au rayon Histoire.
C'est du Jean d'Ormesson qu'on ne connaissait pas. Jean nous a habitué à des livres denses, avec beaucoup de détails, de réflexions. Là c'est une conversation construite comme une pièce de théâtre. C'est un dialogue assez court entre Bonaparte et son deuxième consul Cambacérès. Chez Jean, on retrouve très souvent la constance de la religion, de la philosophie, de l'Histoire. Là on est plus accès sur l'histoire d'un moment de l'Histoire où Bonaparte devient Napoléon.
C'était un grand débat dans notre librairie pour déterminer le classement du dernier livre de Jean d'Ormesson, il aurait pû être classé au rayon Littérature comme ses précédents romans, mais pour finir il sera classé au rayon Histoire.

La conversation Héloïse d’Ormesson (Édition)
  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LE LIVRE
  • L'AVIS DU LIBRAIRE
  • Jean d'Ormesson est un incontournable dans la littérature française. Pourtant c'est un peu par hasard qu'il est tombé dans la littérature puisque c'est le journalisme qui le passionnait avant tout. En 1959; aux éditions Julliard il publie « Du côté de ces gens », son premier succès et début d'une grande aventure et d'une grande histoire d'amour entre Jean d'Ormesson et l'écriture et entre Jean d'Ormesson et les lecteurs. Au fil des années, par son talent d'écrivain, par les réflexions que suscite chacun de ses livres et...Comme un chant d'espérance de Jean Ormesson (d') - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau Jean d'Ormesson, bonjour. Merci de nous retrouver ici dans les salons du Plazza Athénée à Paris. Votre actualité c'est ce nouveau livre, La Conversation. Mais auparavant nous allons parler de l'auteur et de l'homme que vous êtes. La Conversation prend place dans une production littéraire conséquente. Vous arrive-t-il de vous poser, de regarder en arrière ? Et si oui, quels sont les grands moments qui vous reviennent à l'esprit ? Jean d'Ormesson Je regarde très peu en arrière. J'ai beaucoup de confrères qui...Comme un chant d'espérance de Jean Ormesson (d') - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau Jean d'Ormesson, merci d'être avec nous au Plazza Athénée. Et finalement le lieu est tout a fait approprié puisque nous sommes à quelques pas seulement des Invalides, là où repose Napoléon. Napoléon qui est au coeur de votre nouveau livre, cet essai, La Conversation, publié chez votre fille Héloïse d'Ormesson. Deux personnages : Napoléon et Cambacérès. Pourquoi avoir eu envie de nous présenter ces deux personnages et de les faire s'exprimer ? Jean d'Ormesson Je crois qu'il faut toujours être un peu...Comme un chant d'espérance de Jean Ormesson (d') - Le Livre - Suite
    C'est du Jean d'Ormesson qu'on ne connaissait pas. Jean nous a habitué à des livres denses, avec beaucoup de détails, de réflexions. Là c'est une conversation construite comme une pièce de théâtre. C'est un dialogue assez court entre Bonaparte et son deuxième consul Cambacérès. Chez Jean, on retrouve très souvent la constance de la religion, de la philosophie, de l'Histoire. Là on est plus accès sur l'histoire d'un moment de l'Histoire où Bonaparte devient Napoléon. C'était un grand débat dans notre librairie pour...Comme un chant d'espérance de Jean Ormesson (d') - L'avis du libraire - Suite