Fabrice Humbert

Fabrice Humbert

L'origine de la violence

L'avis du libraire 1'21

Jean-Christophe Millois
Librairie de Paris
7 à 11, place Clichy
75017 Paris



C'est une enquête familiale qui démarre à partir de la découverte d'une photo à Buchenwald. Un jeune prof dans le cadre d'un voyage scolaire voit une photo sur laquelle figure un prisonnier qui ressemble étrangement à son père.
Donc on comprend très bien que c'est le grand-père biologique et tout consiste maintenant pour le narrateur à comprendre pourquoi cet homme figure sur cette photo et pourquoi le grand-père qu'il connaît, le grand-père qui a éduqué son père est si différent physiquement.
Donc il y a trois enquêtes ; il y a l'enquête historique avec un grand « H », il y a l'enquête sur la famille et une enquête personnelle pour le narrateur.
L'aspect extérieur en fait un livre très dur, très dur d'approche, avec un sujet, bien évidemment, extrêmement dur. Le titre lui-même est brutal, « L'Origine de la violence », et la couverture est sombre, noir et rouge. Or, c'est un livre qui déploie, qui a une énergie en lui extrêmement forte, dans l'écriture, dans l'histoire, et puis dans le fond, dans ce qu'il a à dire. Il y a quelque chose qui est très très bien tenu tout au long du livre.
Il y a des écrivains, des jeunes écrivains qui sont en train de créer une génération. Ces écrivains-là prennent en charge l'Histoire avec un grand « H ». Ils sont à la fois impliqués dans une histoire personnelle mais aussi ils prennent en compte l'histoire de leur pays, ça donne quelque chose de très très puissant en général.

Jean-Christophe Millois
Librairie de Paris
7 à 11, place Clichy
75017 Paris



C'est une enquête familiale qui démarre à partir de la découverte d'une photo à Buchenwald. Un jeune prof dans le cadre d'un voyage scolaire voit une photo sur laquelle figure un prisonnier qui ressemble étrangement à son père.
Donc on comprend très bien que c'est le grand-père biologique et tout consiste maintenant pour le narrateur à comprendre pourquoi cet homme figure sur cette photo et pourquoi le grand-père qu'il connaît, le grand-père qui a éduqué son père est si différent physiquement.
Donc il y a trois enquêtes ; il y a l'enquête historique avec un grand « H », il y a l'enquête sur la famille et une enquête personnelle pour le narrateur.
L'aspect extérieur en fait un livre très dur, très dur d'approche, avec un sujet, bien évidemment, extrêmement dur. Le titre lui-même est brutal, « L'Origine de la violence », et la couverture est sombre, noir et rouge. Or, c'est un livre qui déploie, qui a une énergie en lui extrêmement forte, dans l'écriture, dans l'histoire, et puis dans le fond, dans ce qu'il a à dire. Il y a quelque chose qui est très très bien tenu tout au long du livre.
Il y a des écrivains, des jeunes écrivains qui sont en train de créer une génération. Ces écrivains-là prennent en charge l'Histoire avec un grand « H ». Ils sont à la fois impliqués dans une histoire personnelle mais aussi ils prennent en compte l'histoire de leur pays, ça donne quelque chose de très très puissant en général.

L'origine de la violence Aux Editions Le passage
  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LE LIVRE
  • L'AVIS DU LIBRAIRE
  • En quelques années Fabrice Humbert est devenu une valeur sûre de la nouvelle génération d'auteurs français. Tout en continuant à enseigner, l'écriture est devenue, pour lui, vitale. Après Biographie d'un inconnu et Autoportraits en noir et blanc, le troisième roman de Fabrice Humbert fait froid dans le dos. L'Origine de la violence, c'est l'histoire de ce jeune prof, qui lors d'un voyage scolaire dans un camp de concentration découvre que son grand-père a été déporté, ce que lui avaient toujours caché ses proches. Partant...Souvenirs d'auteurs... de Fabrice Humbert - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau Bonjour Fabrice Humbert, merci de nous recevoir pour Web TV Culture. L'Origine de la violence, c'est votre troisième roman. Comment l'écriture est-elle arrivée dans votre vie ? Fabrice Humbert Vers l'âge de dix-neuf ans avec vraiment l'intention d'écrire des livres. Avant en fait, j'ai très peu écrit. Moi en fait c'était surtout la lecture. J'étais vraiment immergé en permanence dans un monde imaginaire dont j'ai mis des années à sortir. Et puis je suis sorti de ma bulle et j'ai commencé à avoir un peu...Souvenirs d'auteurs... de Fabrice Humbert - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau Fabrice Humbert, votre troisième roman aux éditions du Passage, L'Origine de la violence, c'est l'histoire de ce jeune professeur, qui en voyage scolaire avec ses élèves au camp de Buchenwald, tombe sur une photo d'un déporté qui ressemble étrangement à son père. Comment est née cette histoire? Fabrice Humbert L'histoire est née d'un voyage que j'avais fait avec mes élèves au camp de Buchenwald. On était entré dans le camp, et puis ensuite on est allé au musée de Buchenwald. Et là, on voyait des photos...Souvenirs d'auteurs... de Fabrice Humbert - Le livre - Suite
    Jean-Christophe Millois Librairie de Paris 7 à 11, place Clichy 75017 Paris C'est une enquête familiale qui démarre à partir de la découverte d'une photo à Buchenwald. Un jeune prof dans le cadre d'un voyage scolaire voit une photo sur laquelle figure un prisonnier qui ressemble étrangement à son père. Donc on comprend très bien que c'est le grand-père biologique et tout consiste maintenant pour le narrateur à comprendre pourquoi cet homme figure sur cette photo et pourquoi le grand-père qu'il connaît, le grand-père...Souvenirs d'auteurs... de Fabrice Humbert - L'avis du libraire - Suite