Irène Frain

L'auteur :

Irène Frain est née à Lorient. Façonnée par la culture de sa terre natale, elle s’est d’abord signalée par un ouvrage historique sur l’âge d’or de la Bretagne maritime, Quand les Bretons peuplaient les mers en 1979.
Elle consacre son premier roman à René Madec, petit mousse breton devenu nabab. Cette fresque épique de l’Inde du XVIIIe siècle, Le Nabab publié en 1982 connaît un succès foudroyant et les romans suivants consacrent le talent d’Irène Frain. Son sens aigu de l’intrigue, son écriture tantôt sèche tantôt flamboyante, son aisance à faire vivre le lecteur en empathie avec ses personnages, son humour et surtout son imagination foisonnante sont les « secrets de fabrication » de cet auteur apprécié du public.
Par une bibliographie fournie et variée (romans, essais, contes, articles…), elle a su s’imposer dans le monde littéraire et ses succès de librairie sont nombreux dont Modern Style, Secret de famille, Histoire de Lou, Devi, Les Naufragés de l’Ile Tromelin ou encore Beauvoir in love et Marie Curie prend un amant. En 2009, Les Naufragés de l’Ile Tromelin, salué par la critique et le public, a obtenu notamment le Prix Palatine.
Après La forêt des 29 et Beauvoir in love, Irène Frain revient sur ses racines bretonnes et dévoile des secrets de famille dans un récit Sorti de rien aux éditions du Seuil, paru en octobre 2013. En 2015, elle s’empare de l’histoire d’amour contrariée entre Marie Curie et Paul Langevin pour écrire « Marie Curie prend un amant ». En 2019, elle publie « Je te suivrai en Sibérie » aux éditions Paulsen. En 2020, suite à l’assassinat de sa propre sœur, elle se confie dans un récit, Un crime sans importance, paru au Seuil.

  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LIVRE
  • Irène Frain n’a jamais oublié ses racines bretonnes. Elles furent d’ailleurs à l’origine de son premier livre, publié en 1979, « Quand les bretons peuplaient la mer ». Mais comme tous les bretons, elle a toujours eu soif d’aventure, de liberté et d’évasion. « Le nabab », son premier succès de librairie, mais aussi « La forêt des 29 », « Les naufragés de Tromelin » ou « Quai des Indes » en sont les représentants. Indépendante, comme toute bretonne me dires-vous, elle a aussi eu à cœur d’écrire...Un crime sans importance d'Irène Frain - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau : Bonjour Irène Frain, Irène Frain : Bonjour Philippe. Philippe Chauveau : Un nouveau titre dans votre bibliographie déjà conséquente. Un crime sans importance. Vous allez nous faire partager un moment fort de votre vie personnelle. Vous nous aviez déjà parlé de votre famille dans d'autres titres et vous nous parlez aussi régulièrement de la grande Histoire. Et puis, vous nous parlez aussi de grands portraits de femmes. Si vous deviez définir votre travail d'auteur, que diriez-vous ? Irène...Un crime sans importance d'Irène Frain - Portrait - Suite
    Philippe Chauveaux : Voilà un livre qui vous est très personnel, Irène Frain, vous nous avez déjà parlé de votre famille, de votre enfance, des difficultés relationnelles avec vos proches. Mais ce livre là est sans doute le plus fort que vous n'auriez jamais eu à écrire. On va faire connaissance, au tout début de ce récit avec une femme. Elle s'appelle Denise. On la retrouve un beau matin dans sa maison morte. Et puis, très vite, on va se rendre compte qu'elle a vraisemblablement été assassinée. Et cette femme, vous la...Un crime sans importance d'Irène Frain - Livre - Suite