Olivier Norek

L'auteur :

Né en 1975 à Toulouse de parents enseignants, Olivier Norek a toujours cherché à travailler « pour les autres ». C’est dans cette optique qu’il intègre plusieurs organisations humanitaires qui le mèneront en Guyane, en Croatie ou aux Balkans. Désireux de revenir en France, il intègre l’école de police et devient gardien de la paix à Aubervilliers avant de rejoindre la Police Judiciaire au service financier. Après avoir réussi le concours de lieutenant, il choisit Bobigny au sein du SDPJ 93, à la section enquêtes et recherches. C’est cet univers familier qu’il met en scène dans son premier roman « Code 93 » publié chez Michel Lafon. Porté par de bonnes critiques et un bon relais auprès des libraires, le livre est un succès. On retrouve le capitaine Victor Coste dans « Territoires » en 2014 et « Surtensions » en 2016. L’année suivante, avec une écriture de plus en plus maîtrisée et délaissant son personnage récurrent, il écrit « Entre deux mondes » prenant pour toile de fond la ‘jungle’ de Calais, où, dans un monde sans loi, se retrouvent des milliers de migrants. Avec « Surface » en 2019, Olivier Norek reçoit le prix Maison de la Presse.

En 2020, il s’impose comme un auteur engagé en publiant « Impact » sur le thème de l’écologie mondiale.

  • PRÉSENTATION
  • PORTAIT
  • LIVRE
  • C’est en 2013 que l’on découvre Olivier Norek. Ce policier, qui a aussi œuvré pour des associations humanitaires, publie un premier roman « Code 93 » dans lequel il raconte la banlieue comme rarement un livre l’avait fait. Sous couvert d’un polar, c’est bien une peinture de notre société qu’Olivier Norek nous propose alors. Au fil des titres suivants, Olivier Norek va conserver cette spécificité faite d’intrigues complexes et bien ficelées, de personnages parfaitement construits à la psychologie ambigüe mais...Impact d'Olivier Norek - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau : Bonjour Olivier Norek. Olivier Noreck : Bonjour. Philippe Chauveau : 2013, c'était Code 93, c'est avec ce titre que vous avez fait votre entrée en librairie. Je rappelle qu'il y a eu un passé qui est toujours d'actualité puisque vous êtes encore policier, même si vous êtes un petit peu dégagé des obligations. C'est comme ça qu'on dit, finalement ? Olivier Noreck : On dit en disponibilité et aussi flic de pacotille. C'est à dire je reste flic, je reste capitaine de police, mais je ne vais pas sur le...Impact d'Olivier Norek - Portait - Suite
    Philippe Chauveau : Voici ce nouveau titre Olivier Norek, Impact. Et c'est vrai que je vous l'ai dit avant que nous fassions l'émission, j'ai reçu ce livre un peu comme un "uppercut". C'est un choc parce que vous nous mettez face à nos réalités. Vous allez nous parler de l'écologie, mais surtout vous proposez un roman donc il y a des personnages. On va faire connaissance au tout début avec un militaire qui s'appelle Virgile. Nous sommes en Afrique, les premières pages sont très fortes, très violentes. Qui est-il, Virgile Solal...Impact d'Olivier Norek - Livre - Suite