Gaëlle Josse

L'auteur :

Venue à l’écriture par la poésie, Gaëlle Josse publie ses trois premiers romans aux éditions Autrement, dont « Les heures silencieuses » en 2011. Récompensés par plusieurs prix littéraires, ils sont aujourd’hui étudiés dans de nombreux lycées. Chez Notabilia, « Le Dernier Gardien d’Ellis Island » (2014) est un grand succès public et critique qui remporte notamment le prix de Littérature de l’Union européenne. « Une longue impatience » (Notabilia, 2018) est lauréat du prix du public du Salon de Genève ainsi que du prix Simenon et du prix Exbrayat. « Une femme en contre-jour » (Notabilia, 2019) reçoit le prix des lecteurs Terres de Paroles 2020. Plusieurs de ses romans sont traduits. En 2021, sur le thème du mal de soi, elle publie « Ce matin-là ».

  • PRÉSENTATION
  • Nous avions découvert Gaëlle Josse en 2011 avec son premier roman « Les heures silencieuses », qui rencontra un large public, séduisant aussi libraires et critiques. Dès lors, Gaëlle Josse a su conserver une place à part et tracer un sillon régulier par une écriture exigeante et sensible. « Nos vies désaccordées », « Noces de neige », « Le dernier gardien d’Ellis Island », « Une longue impatience » sont quelques-uns des titres qui forment la bibliographie de Gaëlle Josse. Sans oublier plusieurs ouvrages de...Ce matin-là de Gaëlle Josse - Présentation - Suite