Nicolas Robin

Nicolas Robin

Une folie passagère

Présentation 00'02'43"

Nicolas Robin a deux vies. Quand il endosse son costume de steward pour une grande compagnie nationale, il emmène dans les nuages des milliers de passagers. Quand, dans la solitude de son appartement parisien, il s’attèle à l’écriture, c’est pour emmener ses lecteurs en voyage, dans un ailleurs où tout serait peut-être plus doux et pétillant.
Nicolas Robin reconnait lui-même que l’écriture est une sorte de refuge, un baume sur une enfance qui lui a laissé quelques traces. Rire de peur d’avoir à en pleurer serait peut-être la signature de Nicolas Robin. Il a choisi de nous conter des histoires contemporaines dans lesquelles l’humour et la légèreté viennent joliment frôler la mélancolie. Après deux premiers romans restés confidentiels, Nicolas Robin connait un beau succès de librairie en 2016 avec « Roland est mort », l’histoire de ce gars un peu paumé qui hérite bien malgré lui du chien et de l’urne funéraire de son voisin décédé, Roland, qu’il ne connaissait même pas. Avec ce roman décalé et touchant, l’auteur a su séduire un lectorat qui s’est élargi avec son titre suivant « Je ne sais pas dire je t’aime », chassé-croisé amoureux au cœur de Paris, roman tendre et parfois triste sur la fragilité des sentiments et la difficulté de se confier.
Pour son nouvel opus, « Une folie passagère », Nicolas Robin décide résolument de nous faire rire. Et pourtant, là encore, derrière la dérision et le burlesque, c’est sur la fragilité de l’être humain que l’auteur s’interroge. S’inspirant librement de son univers professionnel, il nous présente Bérengère. Elle a une quarantaine d’années et s’attèle à être une hôtesse de l’air bien comme il faut, aux petits soins pour ses passagers, aussi casse-pieds puissent-ils être. Berengère rêve du grand amour mais celui-ci tarde à venir et notre jolie hôtesse se fait larguer plus souvent qu’à son tour. Il suffira d’une soirée un trop agitée et de quelques grains de sable pour que la vie de Berengère parte à vaux l’eau lors d’un vol chaotique.
On rit beaucoup dans ce nouveau roman de Nicolas Robin, porté par une écriture réjouissante et bien construite. Mais on est sensible aussi au destin de Berengère, cette femme entre deux âges, qui donne tout aux autres sans rien recevoir en retour, cette petite fille qui a trop vite grandie et qui voudrait tant retrouver la tendresse de sa grand-mère protectrice. Pour lui prouver que tout n’est pas perdu, le destin a décidé de décoiffer le joli chignon de Bérengère et vous n’êtes pas au bout de vos surprises. Embarquement immédiat pour un vol agité et hilarant. « Une folie passagère », le nouveau roman de Nicolas Robien est publié chez Anne Carrière.

  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LIVRE
  • Nicolas Robin a deux vies. Quand il endosse son costume de steward pour une grande compagnie nationale, il emmène dans les nuages des milliers de passagers. Quand, dans la solitude de son appartement parisien, il s’attèle à l’écriture, c’est pour emmener ses lecteurs en voyage, dans un ailleurs où tout serait peut-être plus doux et pétillant.Nicolas Robin reconnait lui-même que l’écriture est une sorte de refuge, un baume sur une enfance qui lui a laissé quelques traces. Rire de peur d’avoir à en pleurer serait...Une folie passagère de Nicolas Robin - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau :Bonjour Nicolas Robin et merci d'être avec nous. C'est déjà votre troisième titre chez Anne Carrière. « Une folie passagère ». Il y a eu précédemment « Roland est mort » et « Je ne sais pas dire je t'aime ». Vous ne savez toujours pas dire je t'aime ? Nicolas Robin :Si, je sais dire je t'aime à beaucoup de gens et notamment à tous les lecteurs qui m'écrivent ! Philippe Chauveau :Bonne réponse ! Il y a deux Nicolas Robin car vous avez deux vies. Il y a le romancier que l'on connaît et puis...Une folie passagère de Nicolas Robin - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau :Ainsi donc, Nicolas Robin, dans votre troisième roman, « Une folie passagère », vous nous présentez Bérangère, elle est hôtesse de l'air. Et ça rime en plus… C'est une hôtesse de l'air bien comme il faut, juchée sur ses talons hauts. C'est vous qui le dites, c'est vous qui l'écrivez. Bérengère a une quarantaine d'années, elle n'est pas forcément très bien dans sa vie. Qui est-elle cette fameuse Bérangère, hôtesse de l'air ? Nicolas Robin :C’est vrai que son métier rime avec son prénom....Une folie passagère de Nicolas Robin - livre - Suite