Nicolas Robin

Nicolas Robin

Roland est mort

Présentation 2'21

Lorsque l’on rencontre un jeune auteur qui fait ses premiers pas dans l’univers littéraire, c’est toujours assez touchant. Quand le livre est une petite pépite à la fois d’humour et d’émotion, on a forcément envie de partager son plaisir de lecture.


« Roland est mort » est le troisième titre de Nicolas Robin. Si ses deux premiers romans sont restés confidentiels, celui-ci fait partie de ces jolies surprises que réserve le monde du livre, à savoir un ouvrage qui sort sans tambour ni trompette, porté simplement par l’enthousiasme d’une maison d’édition d’abord, relayé par des libraires et enfin des lecteurs qui s’empressent de partager leur coup de cœur autour d’eux. Voilà ce qui se passe pour ce très joli roman de Nicolas Robin. « Roland est mort » donc.


Roland était un être solitaire, vivant avec son chien prénommé Mireille car Roland était fan de Mireille Mathieu. Roland est mort dans l’anonymat le plus complet, comme cela arrive parfois dans les fait-divers que relaie la presse. Sur le même palier vit un autre homme d’une quarantaine d’années, le narrateur, qui lui aussi est solitaire, un peu paumé après avoir été largué par sa copine. Il est chômeur, sans envie, sans avenir et il passe ses journées à mâter des pornos. Il ne connaissait pas Roland, son voisin décédé. C’est pourtant lui qui va hériter et du chien, Mireille, et de l’urne funéraire contenant les cendres de Roland.


Vous l’aurez compris, voilà un roman drôle, décalé, loufoque avec une galerie de personnages hauts en couleurs, attachants qui tous, ont leur fêlure. Une histoire bien plus sérieuse qu’on ne voudrait le croire dans laquelle l’auteur aborde la solitude, la famille, la norme sociale, la mise à l’écart quand tout s’écroule autour de vous. On s’amuse beaucoup à suivre notre anti-héros avec son caniche et son urne funéraire sous le bras mais on est aussi touché et ému par tous les messages que nous délivre l’auteur dans ce récit à l’écriture habile, visuelle, où chaque bon mot peut cacher une tournure poétique.


Un auteur à suivre, assurément, Nicolas Robin, et un roman qui est un vrai coup de cœur. Après ça, vous ne verrez plus votre voisin de palier de la même façon et vous n’écouterez plus Mireille Mathieu de la même façon !


« Roland est mort » de Nicolas Robin est publié aux éditions Anne Carrière.

  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LIVRE
  • Lorsque l’on rencontre un jeune auteur qui fait ses premiers pas dans l’univers littéraire, c’est toujours assez touchant. Quand le livre est une petite pépite à la fois d’humour et d’émotion, on a forcément envie de partager son plaisir de lecture. « Roland est mort » est le troisième titre de Nicolas Robin. Si ses deux premiers romans sont restés confidentiels, celui-ci fait partie de ces jolies surprises que réserve le monde du livre, à savoir un ouvrage qui sort sans tambour ni trompette, porté simplement par...Une folie passagère de Nicolas Robin - Présentation - Suite
    Transcriptions Roland est mortde Nicolas Robin Portrait de l'auteur : Philippe Chauveau : Bonjour Nicolas Robin.Nicolas Robin : Bonjour. Philippe Chauveau : « Roland est mort » c'est votre nouveau livre, c'est votre troisième romans, vous êtes publié chez « Anne Carrière ». On va faire un petit peu connaissance parce qu'il y a l'écriture certes, mais vous avez un autre métier , vous êtes souvent dans les airs, vous êtes steward. Nicolas Robin : Tout à fait. Philippe Chauveau : Comment est venu cette envie d'être...Une folie passagère de Nicolas Robin - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau : Roland est mort pauvre garçon et cette nouvelle on nous la rappelle à chaque début de chapitre... C'est votre troisième titre Nicolas Robin. Roland est mort c'est un homme, qui vivait seul dans son immeuble et c'est le voisin de palier qui finalement va récupérer et le chien et l'urne funéraire. C'est le voisin de palier que nous allons suivre, c'est lui le narrateur de cette histoire. D'où vient-elle d'ailleurs cette histoire, qui est ce fameux Roland ?Nicolas Robin : Roland est mort a été inspiré de...Une folie passagère de Nicolas Robin - Livre - Suite