Stéphanie Hochet

Stéphanie Hochet

Pacifique

Présentation 00'02'23"

Depuis son premier roman « Moutarde douce » en 2001, Stéphanie Hochet construit discrètement mais sincèrement et avec talent une véritable œuvre littéraire. L’amour des mots et des textes, elle le partage d’ailleurs dans les ateliers d’écriture qu’elle anime régulièrement. Amoureuse des chats, on lui doit ce joli opus paru en 2016, « Eloge du chat » qui a beaucoup fait pour sa notoriété. Fascinée par la littérature anglaise et notamment les femmes romancières, elle a vécu plusieurs années là-bas. Ainsi est né « Roman anglais » dans lequel place l’ombre de Virginia Woolf.

« Combat de l’amour et de la faim », « Sang d’encre » ou « Les éphémérides » font aussi partie des 14 livres qu’elle a aujourd’hui à son actif.

Pour Stéphanie Hochet, le livre est un voyage, voyage à la fois temporel et géographique. Elle se plait parfois à dérouter, à brouiller les pistes et aucun de ses livres ne se ressemblent. Mais la pertinence est toujours présente. Une qualité d’écriture, un choix raisonné dans les mots, des intrigues habilement menées, un univers spécifique. Stéphanie Hochet est une auteure à part qui sait toujours nous surprendre et nous enthousiasmer.

Voici Isao Kaneda, il n’a même pas 20 ans. Dans ce Japon d’avril 1945, il sait que le Japon va perdre la guerre. Mais, élevé dans le culte de l’empereur et du Japon éternel, fasciné par ces avions qui sillonnent le ciel, après une formation éclair, le voici pilote de chasse, sachant que son destin est de mourir pour son pays.

Dans cette histoire en trois parties, Stéphanie Hochet nous offre une vision à la fois poétique et effrayante de ce Japon de la seconde guerre mondiale, durant laquelle la jeunesse fut sacrifiée sur l’autel de la patrie. Elevée par sa grand-mère, elle-même fille de samouraï, mais proche de la culture occidentale grâce à son précepteur, M. Mizu, Isao ira-t-il au bout de sa mission, écartelé entre son devoir et sa soif de vivre.

Ce livre est une petite pépite, un roman à la fois violent et poétique et ce personnage d’Isao, fleur de cerisier sacrifiée, restera longtemps dans votre mémoire.

« Pacifique » de Stéphanie Hochet est publié aux éditions Rivages

  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LIVRE
  • Depuis son premier roman « Moutarde douce » en 2001, Stéphanie Hochet construit discrètement mais sincèrement et avec talent une véritable œuvre littéraire. L’amour des mots et des textes, elle le partage d’ailleurs dans les ateliers d’écriture qu’elle anime régulièrement. Amoureuse des chats, on lui doit ce joli opus paru en 2016, « Eloge du chat » qui a beaucoup fait pour sa notoriété. Fascinée par la littérature anglaise et notamment les femmes romancières, elle a vécu plusieurs années là-bas. Ainsi est...Pacifique de Stéphanie Hochet - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau : Bonjour Stéphanie Hochet. « Pacifique », votre actualité aux éditions Rivages, c'est déjà votre quatorzième titre. Vous tracez votre sillon discrètement, simplement, sans bruit, mais en ayant autour de vous des lecteurs et des lectrices fidèles, des libraires qui suivent votre parcours. Je ne sais pas si cela vous arrive de vous pencher un peu en arrière, mais depuis « Moutarde douce » en 2001, quel regard portez-vous sur ce parcours d'auteur?   Stéphanie Hochet : Je dirais qu'il a été très...Pacifique de Stéphanie Hochet - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau : Avec ce bandeau que votre éditeur a choisi de positionner sur votre livre, Stéphanie Hochet, c'est le Japon éternel avec cette photo du mont Fuji Yama. Et pourtant, nous sommes dans un Japon bien spécifique, celui de 1945. Isao Kaneda, c'est votre héros, un jeune garçon, qui va être envoyé kamikaze pour aller bombarder les forces américaines. C'est le point de départ de votre roman sur lequel on va bien sûr revenir. Le Japon, vous connaissez ? Vous y êtes déjà allée ?   Stéphanie Hochet : Je le...Pacifique de Stéphanie Hochet - Livre - Suite