Victoria Mas

Victoria Mas

Le bal des folles

Présentation 00'02'02"

Elle est l’une des révélations littéraires de cette fin d’année 2019. Avec son « Bal des folles », Victoria Mas a su se faire un prénom.
Evoluant depuis sa naissance dans un univers artistique auprès de sa mère, la chanteuse Jeanne Mas, la jeune Victoria découvre la littérature à l’adolescence avec Maupassant puis Marguerite Duras. Son envie d’écrire la pousse à des études littéraires même si ses premiers pas professionnels seront dans le cinéma en tant qu’assistante de production.
S’intéressant à la place de la femme et à l’évolution de la société à la fin du XIXème siècle, elle découvre ce fameux bal des folles que Jean-Martin Charcot avait instauré pour les femmes internées à l’hôpital de la Salpêtrière. Là, une fois par an, la bonne société parisienne venait danser avec ces démentes, costumées et grimées. Comble du voyeurisme mais aussi véritable exercice thérapeutique, ce bal était l’occasion pour ces pauvres femmes de sortir de leur isolement au cours d’une soirée mais aussi lors des semaines la précédant.
Prenant prétexte de ce fait authentique, Victoria Mas a su plonger au cœur de la personnalité de ses personnages, se focalisant sur trois femmes, Eugénie, Louise et Geneviève, chacune avec son histoire, ses fragilités et ses résistances.
S’appuyant sur une documentation sérieuse sans sacrifier à la qualité de l’écriture, la jeune primo-romancière nous offre un livre très abouti, qui résonne étrangement avec notre époque contemporaine.
Dans ce Paris des années 1885 en pleine évolution, où les plus faibles sont laissés de côté, le roman interpelle sur la place des femmes et le rôle de la médecine, à une époque où les asiles étaient aussi la possibilité de se débarrasser de ceux que l’on jugeait différents.
Un sujet passionnant et un livre très réussi. « Le bal des folles » de Victoria Mas est publié chez Albin Michel.

  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LIVRE
  • Elle est l’une des révélations littéraires de cette fin d’année 2019. Avec son « Bal des folles », Victoria Mas a su se faire un prénom. Evoluant depuis sa naissance dans un univers artistique auprès de sa mère, la chanteuse Jeanne Mas, la jeune Victoria découvre la littérature à l’adolescence avec Maupassant puis Marguerite Duras. Son envie d’écrire la pousse à des études littéraires même si ses premiers pas professionnels seront dans le cinéma en tant qu’assistante de production.S’intéressant à la place...Le bal des folles de Victoria Mas - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau :Bonjour Victoria Mas. Merci d'avoir accepté notre invitation. On parle beaucoup de votre roman, « Le bal des folles », l'une des jolies surprises de la rentrée littéraire 2019. C'est votre premier roman. On va revenir sur ce qu'est ce bal des folles mais faisons un petit peu plus connaissance. Vous avez un nom que l'on connaît forcément, votre maman est une artiste célèbre. Comment est venu votre goût de l'écriture ? Justement, chez vous, on était plus dans la musique ou bien le livre avait quand même sa...Le bal des folles de Victoria Mas - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau :Avec ce livre, Victoria Mas, vous nous emmenez à la fin du dix-neuvième siècle. Le titre est déjà très énigmatique et les premières pages le sont encore plus avec cette invitation à un bal un peu particulier. Finalement, ce bal des folles n'intervient que dans les dernières pages du roman mais il donne quand même son titre au livre. En quelques mots c'était quoi ce bal des folles ? Victoria Mas :Ce bal des folles avait lieu fin 19ème, chaque année, à l'hôpital de la Salpêtrière qui, à l'époque,...Le bal des folles de Victoria Mas - Livre - Suite