Maud Tabachnik

Maud Tabachnik

Jeux de dupes

Présentation 00'02'47"

Avec une trentaine d’ouvrages à son actif, Maud Tabachnik a fait ses preuves. Depuis son premier titre, « La vie à fleur de terre », elle s’est imposée dans la grande famille du polar, étant même l’une des pionnières de ces femmes auteurs ayant pris possession du roman noir. C’est pourtant tardivement que Maud Tabachnik prit la plume, à la faveur d’un souci de santé l’empêchant de poursuivre son activité de kinésithérapeute. Tant pis pour ses patients mais tant mieux pour ses lecteurs car elle n’a pas son pareille pour créer une ambiance, inventer une intrigue diabolique et nous faire frissonner. Au plaisir de lecture s’ajoute souvent aussi une réflexion sur un sujet politique ou d’actualité et l’Amérique exerce sur elle une fascination qu’elle met en scène dans plusieurs de ses ouvrages.

Si elle a créé un duo récurrent, le lieutenant de police Sam Goodman et la journaliste Sandra Khan que l’on retrouve dans plusieurs de ses titres, elle n’hésite pas à les mettre parfois de côté pour aborder d’autres thèmes ou entrainer son lecteur vers d’autres contrées ou d’autres sujets.

C’est ainsi qu’arrive le personnage d’Abbot. Homme transparent, méprisé par sa femme et sa fille, mal à l’aise en société, il ne sait pas où est sa place et ne trouve du réconfort que dans l’écriture sous le regard narquois de ses proches. Il parvient néanmoins à mettre le point final à un roman et à obtenir un rendez-vous chez un éditeur renommé. Dommage pour lui, la poisse colle à ses talons. Quand l’éditeur l’accueille, Abott a oublié son manuscrit dans le taxi qui l’a amené jusque-là. Et le désespoir d’Abott d’atteindre son paroxysme quand, quelques temps plus tard, le texte est publié sous un autre nom d’auteur et devient un best-seller. Qui est ce Ruelov qui connait le succès à sa place ? Abott va tout plaquer pour démasquer l’imposteur et lui tendre un piège machiavélique mais Ruelov a d’autres atouts dans sa manche ! Entre haine et fascination, qui des deux l’emportera ?

Dans une reconstitution réussie des années 70/80, de la Côte d’Azur à Hollywood, avec une belle galerie de personnages tous plus salauds les uns que les autres, Maud Tabachnik fait mouche. Sans artifice, sans scène sanglante mais avec une écriture simple à l’image de son anti-héros qu’est Abott, Maud Tabachnik fabrique une intrigue aux petits oignons qui ne trouvera son dénouement que dans les dernières pages. Dans les univers flamboyants du monde littéraire et du cinéma, l’histoire se déroule en scènes tendues et oppressantes où les dialogues font des étincelles.

« Jeux de dupes », de Maud Tabachnik est publié chez City Editions.

  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LIVRE
  • Avec une trentaine d’ouvrages à son actif, Maud Tabachnik a fait ses preuves. Depuis son premier titre, « La vie à fleur de terre », elle s’est imposée dans la grande famille du polar, étant même l’une des pionnières de ces femmes auteurs ayant pris possession du roman noir. C’est pourtant tardivement que Maud Tabachnik prit la plume, à la faveur d’un souci de santé l’empêchant de poursuivre son activité de kinésithérapeute. Tant pis pour ses patients mais tant mieux pour ses lecteurs car elle n’a pas son...Jeux de dupes de Maud Tabachnik - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau : Bonjour Maud Tabachnik   Maud Tabachnik : Bonjour.   Philippe Chauveau : Quel plaisir de vous retrouver en librairie avec un Jeu de dupes qui sort aux éditions City. On va parler de ce drôle de personnage d'Abbot qui gravite dans le milieu littéraire. Le milieu littéraire, vous le connaissez bien. Vous avez une trentaine d'ouvrages à votre actif. Un peu plus même et curieusement, pourtant, l'écriture arrive un peu par hasard dans votre vie?   Maud Tabachnik : Tout a fait, en jardinant. J'avais acheté une...Jeux de dupes de Maud Tabachnik - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau : Une couverture qui claque avec ces deux visages qui s'entrelacent dans des couleurs rouge et bleu. Votre actualité, Maud Tabachnik, Jeu de dupes, vous allez nous entraîner à la fin des années 70, début des années 80. On va faire connaissance avec un homme assez terne, gris. Il s'appelle Abbot. Il a une petite vie un peu tristoune. Sa femme et sa fille se moquent un peu de lui. C'est un couple classique, mais sa femme est assez revêche. Il trouve néanmoins un peu de fantaisie dans l'écriture. Je me permets...Jeux de dupes de Maud Tabachnik - Livre - Suite