Carole Martinez

Carole Martinez

Du domaine des murmures

Présentation 1'41
En 2007, le 1er roman de Carole Martinez, Le « cœur cousu » devenait l'un des succès surprise de l'année, porté par un excellent bouche à oreilles des lecteurs et des libraires.
Avec 8 récompenses dont le Prix Renaudot des lycéens, le Prix Roblès, la Bourse de la découverte de la fondation Prince Pierre de Monaco ou encore le Prix Etonnants voyageurs de Saint-Malo, Carole Martinez faisait une entrée remarquée dans le petit monde de la littérature. Aujourd'hui traduit dans une vingtaine de langues, « Le cœur cousu » poursuit son aventure et Carole Martinez la sienne.
Elle s'est donné du temps avant de publier à nouveau, pour profiter de son succès d'abord, mais aussi pour être sûre de réussir à franchir l'étape du second roman, même s'il y eut entre les deux une incartade dans l'univers de la littérature jeunesse.
Après le très beau personnage de Frasquita dans « Le cœur cousu » inspirée de son arrière grand-mère espagnole, Carole Martinez donne à nouveau la parole à une femme, Esclarmonde.
« Du domaine des murmures », nous entraîne en 1187 et pour échapper au mariage imposeé par son père, Esclarmonde va demander à être vivre recluse dans une cellule pour se consacrer à Dieu. Et de la toute petite ouverture qui laisse passer la lumière, la jeune femme va voir le monde et voyager, à sa façon.
« Du domaine des murmures », une grande finesse d'écriture au service d'une histoire très originale, pleine de poésie et d'émotion. Caroline Martinez confirme tout ce que son 1er roman laissait présager : Elle a énormément de talent !
Et il ne faut pas s'étonner dès lors qu'elle soit en lice pour le Goncourt 2011.
« Du domaine des murmures », le nouveau roman de Carole Martinez, publié chez Gallimard Carole Martinez est sur WTC.
En 2007, le 1er roman de Carole Martinez, Le « cœur cousu » devenait l'un des succès surprise de l'année, porté par un excellent bouche à oreilles des lecteurs et des libraires.
Avec 8 récompenses dont le Prix Renaudot des lycéens, le Prix Roblès, la Bourse de la découverte de la fondation Prince Pierre de Monaco ou encore le Prix Etonnants voyageurs de Saint-Malo, Carole Martinez faisait une entrée remarquée dans le petit monde de la littérature. Aujourd'hui traduit dans une vingtaine de langues, « Le cœur cousu » poursuit son aventure et Carole Martinez la sienne.
Elle s'est donné du temps avant de publier à nouveau, pour profiter de son succès d'abord, mais aussi pour être sûre de réussir à franchir l'étape du second roman, même s'il y eut entre les deux une incartade dans l'univers de la littérature jeunesse.
Après le très beau personnage de Frasquita dans « Le cœur cousu » inspirée de son arrière grand-mère espagnole, Carole Martinez donne à nouveau la parole à une femme, Esclarmonde.
« Du domaine des murmures », nous entraîne en 1187 et pour échapper au mariage imposeé par son père, Esclarmonde va demander à être vivre recluse dans une cellule pour se consacrer à Dieu. Et de la toute petite ouverture qui laisse passer la lumière, la jeune femme va voir le monde et voyager, à sa façon.
« Du domaine des murmures », une grande finesse d'écriture au service d'une histoire très originale, pleine de poésie et d'émotion. Caroline Martinez confirme tout ce que son 1er roman laissait présager : Elle a énormément de talent !
Et il ne faut pas s'étonner dès lors qu'elle soit en lice pour le Goncourt 2011.
« Du domaine des murmures », le nouveau roman de Carole Martinez, publié chez Gallimard Carole Martinez est sur WTC.

  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LE LIVRE
  • L'AVIS DU LIBRAIRE
  • En 2007, le 1er roman de Carole Martinez, Le « cœur cousu » devenait l'un des succès surprise de l'année, porté par un excellent bouche à oreilles des lecteurs et des libraires. Avec 8 récompenses dont le Prix Renaudot des lycéens, le Prix Roblès, la Bourse de la découverte de la fondation Prince Pierre de Monaco ou encore le Prix Etonnants voyageurs de Saint-Malo, Carole Martinez faisait une entrée remarquée dans le petit monde de la littérature. Aujourd'hui traduit dans une vingtaine de langues, « Le cœur cousu »...Soif de Lire de Carole Martinez - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau : Bonjour Carole Martinez. Merci de nous recevoir. On va se tutoyer, parce que je sais que tu préfères qu'on se tutoie. Carole Martinez : Maintenant on se connaît. Philippe Chauveau : Maintenant on se connaît. Effectivement, nous nous étions déjà vu Carole, pour « Le cœur cousu », c'était ton premier roman, il y a trois ans maintenant, trois-quatre ans, peut-être un peu plus ? Carole Martinez : Oui, quatre ans et demi. Il est sorti il y a quatre ans et demi, en février 2007. Philippe Chauveau : J'ai...Soif de Lire de Carole Martinez - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau : Carole Martinez, « Du domaine des murmures », c'est aux éditions Gallimard, c'est ton deuxième roman. Il y avait eu précédemment « Le cœur cousu » avec le succès que l'on sait, qui avait reçu huit prix et non des moindres. C'était un roman très solaire, un roman picaresque. Là, avec « Du domaine des murmures », c'est Esclarmonde, nous somme en 1187. Une jeune femme qui volontairement va se faire emmurer pour se consacrer à Dieu et refuser ainsi un époux que son père lui impose. Quelle drôle...Soif de Lire de Carole Martinez - Le livre - Suite
    Il y a plein de choses qui sont abordées. Il y a le don à Dieu, il y a ce côté mystique, mais il y a aussi la condition des femmes au Moyen-Age, il y a l'amour courtois. On parle aussi des difficultés qu'on les Croisés quand ils sont allés en Terre Sainte, il y a tout un passage là-dessus. La violence de l'époque, parce que ce n'était pas une époque très facile. Il y a plein de choses qui sont évoquées dans ce livre et qui sont très intéressantes. L'écriture est épatante, un style très agréable à lire, très grand...Soif de Lire de Carole Martinez - L'avis du libraire - Suite