Baptiste Beaulieu

Baptiste Beaulieu

Celle qu'il attendait

Présentation 00'02'10"

Croiser Baptiste Beaulieu, c’est rencontrer un Pierrot lunaire, un être à part qui vous donne l’impression d’être unique, que vous êtes le seul qui comptez à ces yeux pendant quelques instants.

Ce regard sur l’autre, cette attention permanente à ceux qui l’entourent, ce désir d’être utile, voilà sans doute les éléments qui, inconsciemment, ont poussé Baptiste Beaulieu vers la médecine.

Mais ce sont aussi, sans aucun doute, ces mêmes éléments qui l’on mené à l’écriture.

Médecin généraliste à Toulouse, en lien avec le milieu hospitalier, il crée un blog dans les années 2010 « Alors voilà », dans lequel il raconte son quotidien de médecin. Le succès du blog entraine la publication d’un livre à succès, « Alors voilà, les 1001 vies des urgences ».

Puis viennent les premiers romans, « Alors vous ne serez plus jamais triste », « La ballade de l’enfant gris » puis « Toutes les histoires d’amour du monde ».

Au gré de ses publications, Baptiste Beaulieu a créé un lectorat fidèle, attaché à la générosité de l’auteur, la sensibilité de son écriture et à l’originalité de ses histoires ».

Ce talent, il le prouve une fois encore dans son nouveau titre, « Celle qu’il attendait » publié chez Fayard.

A notre époque contemporaine, deux cabossés de la vie, Eugénie et Joséphin se croisent sur le quai d’une gare. Ils vont mettre du temps à s’apprivoiser, étant eux-mêmes mal à l’aise avec leur corps, leur passé, leur histoire construite sur les larmes et le sang.

Mais le destin s’emmène : l’intemporalité du travail de la terre, la complicité d’un chat, l’indiscrétion d’une fenêtre éclairée feront le reste.

Un récit bouleversant et beau, où la timidité et la gaucherie des personnages nous émeuvent autant qu’elles nous amusent, porté par une écriture pleine de finesse et de poésie.

Racontée comme une fable, voilà une histoire d’amour qui ne dit pas son nom, dons tous les fils étaient tissés bien avant que nos deux anti-héros se rencontrent.

« Anticiper le bonheur, c’est le vivre deux fois », voilà une jolie phrase à garder en mémoire.

« Celle qu’il attendait » de Baptiste Beaulieu est publié chez fayard.

  • PRÉSENTATION
  • Croiser Baptiste Beaulieu, c’est rencontrer un Pierrot lunaire, un être à part qui vous donne l’impression d’être unique, que vous êtes le seul qui comptez à ces yeux pendant quelques instants. Ce regard sur l’autre, cette attention permanente à ceux qui l’entourent, ce désir d’être utile, voilà sans doute les éléments qui, inconsciemment, ont poussé Baptiste Beaulieu vers la médecine. Mais ce sont aussi, sans aucun doute, ces mêmes éléments qui l’on mené à l’écriture. Médecin généraliste à Toulouse,...Celle qu'il attendait de Baptiste Beaulieu - Présentation - Suite