Agnès Martin-Lugand

Agnès Martin-Lugand

J'ai toujours cette musique dans la tête

Portrait 5'37

Philippe Chauveau :

Bonjour Agnès Martin-Lugand, merci d'avoir accepté notre invitation, nous allons parler de votre cinquième titre « J'ai toujours cette musique dans la tête ». En 2013 vous publiez votre premier roman « Les gens heureux lisent et boivent du café », quelles images gardez-vous de ces premières années dans la littérature ?

Agnès Martin-Lugand :

C'est toujours vertigineux quand j'y repense. Depuis quatre ans j'ai toujours autant de mal à réaliser tout ce qu'il se passe et en même temps je ne cherche pas à intellectualiser tout ça. donc je vis un rêve éveillé !

Philippe Chauveau :

Je rappelle que votre premier roman « Les gens heureux lisent et boivent du café » avait été autoédité avant que Michel Lafon ne vienne frapper à votre porte. Vous aviez aussi une autre vie avant puisque vous étiez psychologue, vous avez gardé un contact avec ce monde ?

Agnès Martin-Lugand :

En fait lorsque j'ai écrit « Les gens heureux lisent et boivent du café », j'étais en congé maternité et aprè la sortie du livre, je n'ai jamais repris mon métier de psychologue. Finalement, ce qui me reste aujourd'hui ce sont les connaissances que j'avais dans le milieu notamment celles qui remontent à mes études.

Philippe Chauveau :

Si vous deviez définir aujourd'hui votre style littéraire que diriez-vous ?

Agnès Martin-Lugand :

C'est une question difficile ! En fait, moi, la seule chose que je souhaite faire c'est raconter des histoires. Je veux embarquer mes lecteurs dans des histoires.

Philippe Chauveau :

Vous êtes une auteur généreuse qui êtes fréquemment en signature, en médiathèque ou en salon. Que vous apportent ces rencontres avec le public ? Est-ce une façon de glaner des idées pour vos romans ou est-ce le goût du partage ?

Agnès Martin-Lugand :

C'est le goût du partage avec mes lecteurs avant tout et c'est aussi une façon pour moi de leur dire merci. Ce sont les lecteurs qui m'ont faite et j'estime que la moindre des choses est d'aller à leur rencontre.

J'ai toujours cette musique dans la tête Michel Lafon
  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LIVRE
  • De son passé de psychologue, Agnès Martin-Lugand a gardé le goût du contact, de l'écoute, de l'échange et du partage. Son écriture est à son image, lumineuse. Découverte en 2012 avec « Les gens heureux lisent et boivent du café » qui fut d'abord un succès sur la toile avant de devenir un phénomène en librairie, Agnès Martin-Lugand a su éviter les écueils qui guettent certains auteurs ayant eu une notoriété fulgurante. Elle a su gérer les attentes de son public et les regards en coin de la critique qui se demandait...J'ai toujours cette musique dans la tête d'Agnès Martin-Lugand - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau : Bonjour Agnès Martin-Lugand, merci d'avoir accepté notre invitation, nous allons parler de votre cinquième titre « J'ai toujours cette musique dans la tête ». En 2013 vous publiez votre premier roman «  Les gens heureux lisent et boivent du café », quelles images gardez-vous de ces premières années dans la littérature ?   Agnès Martin-Lugand : C'est toujours vertigineux quand j'y repense. Depuis quatre ans j'ai toujours autant de mal à réaliser tout ce qu'il se passe et en même temps je ne...J'ai toujours cette musique dans la tête d'Agnès Martin-Lugand - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau : Votre actualité Agnès Martin-Lugand, c'est donc ce cinquième titre « J'ai toujours cette musique dans la tête » chez votre éditeur Michel Lafon. On y retrouve un couple, Yanis et Vera, tout va bien pour eux, ils ont trois enfants. Et puis il va y avoir un petit grain de sable. Qui sont-ils ces personnages ?   Agnès Martin-Lugand : Pour la première fois, ce sont des personnages qui m'ont amenée à l'histoire. D'habitude, c'est toujours l'inverse et là Yanis et Vera se sont imposés à moi. J'ai eu...J'ai toujours cette musique dans la tête d'Agnès Martin-Lugand - Livre - Suite