Le Prix Emmanuel Roblès

Le Prix Emmanuel Roblès

édition 2009

Interview de la lauréate 1'30
Depuis que je suis petite, j'écris des choses, des petits poèmes, des choses de petits enfants, des petites histoires...

Pourquoi l'histoire ?

Je voyais en écrivant des petits textes que j'avais très souvent les mêmes styles, les mêmes voix pour mes personnages, comme ci ils étaient les mêmes. Il y'avait toujours cette femme, un peut grise, un peut éteinte, qui parlait. Ce n'était pas la même, mais plusieurs fois elle revenait, c'était une sorte de récurrence. Je me suis aperçut que j'avais trois personnages qui voulaient pointer leurs nés et je me suis dit : Que font ils là dedans ?
De là, j'ai tiré le fil, comme ci c'était quelque chose d'extérieur à moi que je devais transcrire et non pas une chose imaginaire.
Je suis très contente, d'autant plus que je vois individuellement chaque personne ayant lut le livre et me donnant leurs avis.
Je suis contente de la rencontre de personne à personne, c'est un grand réconfort, une reconnaissance. Cela me donne envi de me remettre au travail.
Quand on à l'impression que la nécessité pour soit, c'est d'écrire et que l'on veut rien faire d'autre, c'est ce qu'il devrait suivre effectivement.
C'est ce qui vient dans la juste logique des choses.
On continue, récompense et justesse du destin qui va tout droit.

  • PRÉSENTATION
  • LES TEMPS FORTS
  • INTERVIEW DE LA LAURÉATE
  • Philippe Chauveau Pour la 19ème année consécutive, la ville de Blois et son agglomération ont vibré au rythme du Prix Emmanuel Roblès, prix qui récompense un premier roman de langue française. Organisé à l'initiative des bibliothécaires du blésois, le Prix Emmanuel Roblès a la particularité d'être choisi par plus de 500 lecteurs issus de 67 comités de lecture implantés sur Blois et ses alentours. Dans ces comités, vous retrouvez des lecteurs de tous âges, de tous univers, unis par une même passion, la lecture, le...Le Prix Emmanuel Roblès 2009 - Présentation - Suite
    C'est une tradition, les six écrivains, candidats au prix Roblès, concurrents le temps d'une journée, sont condamnés à voyager ensemble. De Paris à Blois, une heure et demi de trajet pour faire connaissance sans pression. Tatiana Arfel (L'attente du soir): Moi j'ai été impressionnée par la passion des comités de lecture que j'ai pu voir un peu sur internet. Et donc je trouve ça très vivant, bouillonnant...je suis pressée de rencontrer des lecteurs en chair et en os et voir des gens avec qui on puisse parler sincèrement de...Le Prix Emmanuel Roblès 2009 - Les temps forts - Suite
    Depuis que je suis petite, j'écris des choses, des petits poèmes, des choses de petits enfants, des petites histoires... Pourquoi l'histoire ? Je voyais en écrivant des petits textes que j'avais très souvent les mêmes styles, les mêmes voix pour mes personnages, comme ci ils étaient les mêmes. Il y'avait toujours cette femme, un peut grise, un peut éteinte, qui parlait. Ce n'était pas la même, mais plusieurs fois elle revenait, c'était une sorte de récurrence. Je me suis aperçut que j'avais trois personnages qui voulaient...Le Prix Emmanuel Roblès 2009 - Interview de la lauréate - Suite