Françoise Bourdin

L'auteur :

Françoise Bourdin fait partie de cette grande lignée d'auteurs français « populaires », dont les romans passionnent les lecteurs au-delà des générations. Fille de parents artistes lyriques, Roger Bourdin et Géori Roué, Françoise Bourdin grandit dans les coulisses des théâtres. A l'adolescence, elle a deux passions : la lecture et les chevaux.
C'est finalement l'écriture qui l'emporte et en 1972, elle publie aux éditions Julliard, son premier roman Les soleils mouillés. Son éditeur Marcel Julian l'encourage à continuer et l'année suivante, elle connait le succès avec De vagues herbes hautes qui sera adapté à la télévision par Josée Dayan avec Laurent Terzief dans le rôle principal.
Pourtant, Françoise Bourdin décide d'arrêter de publier pour se consacrer à sa vie personnelle. Elle se marie, a deux enfants et il faut attendre 1991 pour qu'elle revienne dans les vitrines des librairies avec Sang et or. Suivront notamment Mano a Mano, Les vendanges de juillet ou encore Un été de canicule et Une passion fauve. Avec en moyenne deux livres par an, Françoise Bourdin a su fidéliser un large public. En 2016, elle publie chez Belfond « Face à la mer ».

  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LIVRE
  • Françoise Bourdin est ce qu'on appelle un «phénomène littéraire » ! Depuis plus de 25 ans, sans tambour ni trompette, sans médiatisation outrancière, sans soutien de l'élite culturelle parisienne, Françoise Bourdin reste un auteur incontournable cher au cœur des lecteurs. Avec plus de 9 millions de livres vendus, traduits en une quinzaine de langues, elle est ce que l'on appelle un auteur populaire, au sens noble du terme. Chaque année, on la retrouve dans le classement des dix meilleures ventes de livres en France. La recette...Gran Paradiso de Françoise Bourdin - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau :Bonjour Françoise Bourdin, « Face à la mer » c'est votre actualité chez Belfond. Je vais me permettre de résumer, dans les années 70, il y a deux premiers titres qui marchent très bien : « De vagues herbes jaunes » et « Les soleils mouillés », puis pendant une vingtaine d'années, on ne vous voit plus en librairie, jusqu'à ce que vous fassiez votre réapparition au début des années 90 et depuis le succès ne s'est jamais démenti. Comment analysez-vous votre parcours d'auteurs ? Françoise Bourdin :Je...Gran Paradiso de Françoise Bourdin - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau :Dans « Face à la mer », nous faisons la connaissance d'un homme qui finalement à plutôt bien réussi sa vie. Il habite au Havre, il dirige une belle librairie, c'était son choix même si sa famille ne l'a pas forcément aidé, mais il a réussi avec toute sa volonté à monter cette librairie. Et un beau jour, c'est le burn out, il tombe en dépression. D'où vient-il ce personnage de Mathieu et pourquoi en avoir fait un libraire ? Françoise Bourdin :En fait je n'ai jamais vu de libraire dans un roman, c'est...Gran Paradiso de Françoise Bourdin - Livre - Suite