Tatiana Rosnay (de)

L'auteur :

Tatiana de Rosnay a passé son enfance entre la France et les Etats-Unis. Fille du futurologue et scientifique Joël de Rosnay, spécialiste des nouvelles technologies, Tatiana de Rosnay a toujours eu le goût de l’écriture, écrivant même en cachette dans sa chambre d’adolescente. Après des études de journalisme qui l’ont conduite à travailler pour les magazines Elle ou Vanity Fair, elle publie son 1er roman en 1992, L’appartement témoin. Après Le dîner des ex ou Moka, c’est la consécration en 2006, avec Elle s’appelait Sarah qui retrace le destin d’une enfant juive déportée. Récompensé par de nombreux prix, le livre est un succès mondial, vendu à plus de deux millions d’exemplaires est adapté au cinéma à l’automne 2010.

Depuis, Tatiana de Rosnay est l’une des auteurs français les plus vendus en France mais aussi en Europe. En 2015, avouant son admiration pour Daphné du Maurier, l’auteur de « Rebecca », elle publie « Manderley for ever », biographie romancée de l’auteur de « Rebecca ».

Elle revient au roman contemporain avec « Sentinelle de la pluie » en 2018 puis « Fleurs de l’ombre » l’année suivante.

En 2021, reprenant un manuscrit écrit trente ans plus tôt et oublié dans un carton, elle publie « Célestine du Bac »

  • PRÉSENTATION
  • Un succès mondial, ça vous colle à la peau. Tatiana de Rosnay en a fait l’expérience en 2013 avec « Elle s’appelait Sarah », adapté au cinéma et traduit dans une quarantaine de langues. Tatiana de Rosnay avait pourtant déjà sept titres à son actif dont « L’appartement témoin », « La mémoire des murs » ou « Moka ». Et déjà, dans ces premiers romans, on retrouvait les thèmes chers à l’auteur, la filiation, les secrets de famille, l’importance de lieux et des habitations sur nos vies. Ce dont on ne...Célestine du Bac de Tatiana Rosnay (de) - Présentation - Suite