Agnès Laurent

Agnès Laurent

Rendors-toi, tout va bien

Présentation 00'02'13"

Les faits de société ou les faits divers ont toujours été source d’inspiration pour les écrivains.

De par son métier de journaliste, Agnès Laurent avait toute matière pour écrire son premier roman.

Au sein de la rédaction de « L’Express », elle est en charge des pages consacrées à l’évolution de la société. Mais depuis longtemps, l’envie de l’écriture romanesque était présente. Il fallait juste qu’elle s’y sente légitime.

C’est chose faite avec ce roman « Rendors toi, tout va bien », paru aux éditions Plon. Cette phrase, c’est celle que prononce régulièrement Christelle à son mari Guillaume. C’est un couple sans histoire, une vie bien rangée dans une jolie maison. Quelques connaissances, un bon boulot pour Guillaume et pour Christelle, le plaisir apparent de s’occuper des deux fillettes du couple.

Mais ce vendredi, rien ne va plus. Christelle est paniquée, elle fuit, prend la route, roule trop vite. C’est l’accident. Et bientôt, Guillaume est arrêté. Pourquoi ?

Dès lors, tout se rembobine et le lecteur va revivre cette journée cauchemardesque, quasiment heure par heure, et suivre toutes les personnes qui ont croisé le chemin de Christelle et Guillaume ce matin-là. Tous vont raconter ce couple sans histoires ou ce qu’ils pensaient en savoir.

Qui Christelle voulait-elle fuir ? Que voulait-elle fuir ? Qui sont réellement Guillaume et Christelle ? Au fil de la lecture, toutes les possibilités vont s’offrir au lecteur jusqu’à une vérité inattendue, brutale, effrayante.

C’est un thriller certes, mené tambour battant, avec une intrigue haletante, une écriture au scalpel, alternant la troisième et la première personne quand Guillaume prend lui-même la parole. Mais voilà surtout un formidable roman psychologique avec un personnage féminin au bord de l’abîme, d’une solitude désespérante.

Un roman que vous ne pourrez pas lâcher jusqu’à la dernière page et qui vous laissera KO. Une histoire d’une noirceur extrême sous le soleil du sud de la France, au début de l’été.

Une belle réussite donc.

« Rendors-toi, tout va bien », d’Agnès Laurent est publié chez Plon.

  • PRÉSENTATION
  • Les faits de société ou les faits divers ont toujours été source d’inspiration pour les écrivains. De par son métier de journaliste, Agnès Laurent avait toute matière pour écrire son premier roman. Au sein de la rédaction de « L’Express », elle est en charge des pages consacrées à l’évolution de la société. Mais depuis longtemps, l’envie de l’écriture romanesque était présente. Il fallait juste qu’elle s’y sente légitime. C’est chose faite avec ce roman « Rendors toi, tout va bien », paru aux...Rendors-toi, tout va bien d'Agnès Laurent - Présentation - Suite