Sophie Fontanel

Sophie Fontanel

Nobelle

Présentation 00'02'35"

Pétillante, c’est l’un des termes qui pourrait définir Sophie Fontanel, passionnée aussi.
Journaliste à l’Obs, elle fut longtemps chroniqueuse de mode pour le magazine Elle. Elle continue d’ailleurs à prodiguer des conseils sur les réseaux sociaux. Mais à côté de cette écriture journalistique, Sophie Fontanel est aussi romancière et sa propre vie a souvent été le prétexte de ses livres. « Grandir » sur la dépendance de sa mère, « L’amour dans la vie des gens » sur la désillusion sentimentale, « La vocation » d’après l’histoire de sa grand-mère, arménienne et couturière, qui lui aurait donné le goût de la mode. On se souvient aussi de « L’envie » sur l’abstinence sexuelle ou de « L’apparition » sur les cheveux blancs. Par l’originalité de son écriture et des sujets qu’elle aborde, qui s’imposent à elle comme elle aime à le dire, Sophie Fontanel tient une place à part dans la longue liste des auteurs français contemporains qui comptent. Avec « Nobelle », son nouveau titre, il y a aussi une part d’elle-même dans le portrait de l’enfant que Sophie Fontanel a imaginée même si elle se défend de raconter ici son histoire. Nous sommes en décembre 2019, une femme, Annette Comte, reçoit le prix Nobel de littérature. Pour remercier ses pairs, lors de son discours, elle choisit de raconter ce qui l’a amené à l’écriture. Et nous voilà entrainés à l’été 1972, dans une belle maison de vacances, à St Paul de Vence. La jeune Annette est là avec ses parents et son frère. Pendant que les grands restent des heures autour de la table à discuter et à refaire le monde en buvant du rosé, Annette découvre la vie, la nature, l’insouciance de son âge. Il y a aussi Magnus, qui a le même âge qu’elle et dont elle est secrètement amoureuse. Il y a ce romancier célèbre qui vit à deux pas de chez et qui fascine la gamine. Et puis il y a ce stylo et ce cahier qu’on lui a offert pour son anniversaire. A travers cette chronique d’un été, Sophie Fontanel évoque la difficulté de la création, la solitude de l’écriture, la douceur et la violence de l’enfance, l’incompréhension des adultes face à la précocité d’un talent, la place de la femme dans la littérature. Au-delà de la petite Annette, on s’attache à cette belle galerie de personnages, donc certains cachent leurs failles, dans la lumière provençale de cet été-là. Joliement mélancolique, le nouveau roman de Sophie Fontanel frappe au cœur.
« Nobelle », de Sophie Fontanel, est publié chez Robert Laffont.

  • PRÉSENTATION
  • Pétillante, c’est l’un des termes qui pourrait définir Sophie Fontanel, passionnée aussi.Journaliste à l’Obs, elle fut longtemps chroniqueuse de mode pour le magazine Elle. Elle continue d’ailleurs à prodiguer des conseils sur les réseaux sociaux. Mais à côté de cette écriture journalistique, Sophie Fontanel est aussi romancière et sa propre vie a souvent été le prétexte de ses livres. « Grandir » sur la dépendance de sa mère, « L’amour dans la vie des gens » sur la désillusion sentimentale, « La...Nobelle de Sophie Fontanel - Présentation - Suite