Theresa Revay

Theresa Revay

La nuit du premier jour

Présentation 00'02'22"

Après deux titres contemporains, Theresa Révay a choisi le roman historique dont elle est devenue l’une des meilleures représentantes. Avec « Valentine ou le temps des adieux » en 2002, les lecteurs découvrent alors une jeune auteur dont le travail d’écriture, le romanesque des situations, la psychologie des personnages et le cadre historique n’est pas sans rappeler Henri Troyat, Maurice Druon ou Françoise Chandernagor. Pour ma part, j’aime à dire que Theresa Révay peut être considérée comme la petite cousine de Ken Follett !

Après la révolution bolchevique dans « La louve blanche », l’Angleterre des années 20 dans « Dernier été à Mayfair », le Berlin de 1945 dans « Tous les rêves du monde » ou la fin de l’empire ottoman dans « L’autre rive du Bosphire », Theresa Révay n’a pas son égale pour nous faire voyager dans le temps et dans le monde. Par un sens de l’intrigue parfaitement construit, elle sait inventer des destins romanesques aux prises avec la grande histoire, sans rien sacrifier à la qualité de l’écriture.

Voici le 10ème roman de Theresa Révay, « La nuit du premier jour ». Nous sommes à Lyon à la toute fin du XIXème siècle, où Blanche s’étiole dans la bourgeoisie locale des soyeux, auprès de son mari Victor. De ce mariage arrangé sont nés deux enfants, Oriane et Aurélien que chérit leur mère. Et pourtant, par amour pour Salim, venu de son Orient natal pour affaires avec les soyeux, Blanche va tout quitter.

Au-delà de cette intrigue romanesque et des rebondissements liés à des secrets de famille bien enfouis, Theresa Révay nous entraine dans un formidable tourbillon de sentiments et de larmes, au cœur du premier conflit mondial mais aussi dans le soleil de la Syrie et du Liban, où le sang va couler également. Face à une Europe qui se déchire, à l’autre bout de la Méditerranée, Blanche va devoir affronter la révolte arabe face à l’empire Ottoman de Jamel Pacha.

Magnifique portrait de femme luttant par amour, pour ses enfants comme pour l’homme de son cœur, le nouveau roman de Theresa Révay est une grande fresque qui résonne avec notre époque contemporaine et nous offre un magnifique moment de lecture.

« La nuit du premier jour » de Theresa Révay est publié chez Albin Michel.

  • PRÉSENTATION
  • Après deux titres contemporains, Theresa Révay a choisi le roman historique dont elle est devenue l’une des meilleures représentantes. Avec « Valentine ou le temps des adieux » en 2002, les lecteurs découvrent alors une jeune auteur dont le travail d’écriture, le romanesque des situations, la psychologie des personnages et le cadre historique n’est pas sans rappeler Henri Troyat, Maurice Druon ou Françoise Chandernagor. Pour ma part, j’aime à dire que Theresa Révay peut être considérée comme la petite cousine de Ken...La nuit du premier jour de Theresa Révay - Présentation - Suite