Olivier Adam

Olivier Adam

Chanson de la ville silencieuse

Présentation 2'02"

Olivier Adam est un incontournable dans le milieu littéraire français. Depuis 2000, avec son premier titre « Je vais bien, ne t’en fais pas », il a fédéré autour de lui un large public, touché par la pudeur de son univers, la fragilité de ses personnages, la sensibilité de ses mots. Apparaissant régulièrement dans les sélections des grands prix littéraires, il a reçu le prix Goncourt de la nouvelle en 2004 avec « Passer l’hiver » adapté depuis au cinéma comme plusieurs autres de ses ouvrages.

Confrontant ses personnages à la rudesse de la vie, flirtant souvent avec le roman sociétal, Olivier Adam accorde aussi beaucoup d’importance au paysage dans lesquels il situe l’action de ses histoires. La Bretagne avec « Des vents contraires », le Japon qu’il affectionne particulièrement avec « Le cœur régulier » en sont des exemples.

Dans ce nouveau titre « Chanson de la ville silencieuse », Olivier Adam nous entraine de Paris au décor sauvage de la Drôme et de l’Ardèche mais c’est aussi Lisbonne qui sert d’écrin à cette histoire. Un artiste de renom, rock star usée par la notoriété, se serait donné la mort mais on a jamais retrouvé son corps. On croit avoir retrouvé sa trace à travers un chanteur des rues qui arpente les cafés de la capitale portugaise. Sa fille va tenter de le retrouver et de se retrouver elle-même. Dans cette quête, elle reviendra sur les traces de son enfance, de son adolescence et tentera de cerner la personnalité de cet homme qu’était son père et qui reste pour elle un mystère. L’histoire d’un amour filial qui ne dit pas son nom, l’histoire d’une jeune femme qui doit faire le deuil de son père et de son enfance pour exister enfin. C’est beau, c’est triste, mélancolique à souhait. C’est aussi lumineux et plein de fulgurances positives, une sorte de saudade littéraire, écrite comme une longue chanson qui serait un mot d’adieu.

Coup de cœur de cette rentrée 2018 «Chanson de la ville silencieuse » d’Olivier Adam est publié chez Flammarion.

  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LIVRE
  • Olivier Adam est un incontournable dans le milieu littéraire français. Depuis 2000, avec son premier titre « Je vais bien, ne t’en fais pas », il a fédéré autour de lui un large public, touché par la pudeur de son univers, la fragilité de ses personnages, la sensibilité de ses mots. Apparaissant régulièrement dans les sélections des grands prix littéraires, il a reçu le prix Goncourt de la nouvelle en 2004 avec « Passer l’hiver » adapté depuis au cinéma comme plusieurs autres de ses ouvrages. Confrontant ses...Tout peut s'oublier d'Olivier Adam - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau : Bonjour Olivier Adam. Olivier Adam : Bonjour. Philippe Chauveau : Votre actualité : « Chanson de la ville silencieuse », c'est chez Flammarion. Un joli parcours depuis 2000, depuis votre premier roman publié. Quels souvenirs gardez-vous, quelles images reviennent lorsque vous pensez à ces années ? Ça concrétisait un projet de vie ? Olivier Adam : Pas un projet de vie car je ne pensais pas que je pourrais vivre de mes livres, ce qui est le cas finalement. Philippe Chauveau : En revanche, vous saviez...Tout peut s'oublier d'Olivier Adam - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau : Olivier Adam, vous allez nous parler de cet Antoine Scheffer, c'est une rock-star, c'est un grand artiste qui a un peu brûlé la vie par les deux bouts, qui s'est réfugié ailleurs, qui a été brûlé par la notoriété, d'ou vient-il Antoine Scheffer ? Olivier Adam : Il vient de ma passion pour la musique. Ce livre, c'était une manière pour moi de régler mon ardoise par rapport à tous les gens qui m'ont influencé, qui m'ont porté. Je revendique le fait que l'écriture de chanson est une écriture et...Tout peut s'oublier d'Olivier Adam - Livre - Suite