Nicolas d'Estienne d'Orves

Nicolas d'Estienne d'Orves

Ce que l'on sait de Max Toppard

Présentation 00'02'38"

Il se considère lui-même comme un couteau suisse, un touche-à-tout qui aime brouiller les pistes, allant vers tous les univers qui l’intéresse. Depuis vingt ans qu’il sévit en librairie, bien malin qui pourra dire sur quelle étagère ranger Nicolas d’Estienne d’Orves. Et c’est tant mieux car il nous surprend à chaque fois. Des nouvelles et des chroniques, des essais liés à la musique et à son amour pour l’opéra ou à son attachement à Paris, des clins d’œil à l’épicurisme ou des biographies comme celle consacrée à Marthe Richard, il est sur tous les fronts, prêtant aussi sa plume à plusieurs titres en presse nationale ou magazine. L’écriture romanesque n’est pas en reste. Depuis son premier titre, « Fin de race » en 2002, on le retrouve aussi bien dans des romans d’anticipation flirtant avec le fantastique, « Othon ou l’aurore immobile », « Les derniers jours de Paris » que dans des romans liés à la grande Histoire « Les fidélités successives » et « La gloire des maudits » ou encore des romans plus personnels et psychologiques, comme « La dévoration ». Fort de cette bibliographie conséquente de plus d’une trentaine de titres, Nicolas d’Estienne d’Orves choisit, avec ce nouveau roman, de nous faire partager sa passion du cinéma et plus précisément de cet âge d’or qui a construit le 7ème art, des années 20 aux années 50. En nous racontant le destin de Max Toppard, né Maurice Taupard en 1899, le romancier nous entraine dans une véritable quête initiatique. Car si Max Toppard se révèle un incontournable du cinéma, ayant collaboré avec les grands noms de l’époque, rien ne subsiste de lui, ni photos, ni films, ni lettres. Rien. Pourtant quand vous en parlez dans l’univers fermé du cinéma, chacun le connait de près ou de loin sans vouloir en dire plus. Alors qui est-il et pourquoi son nom est-il oublié. Dans le Paris de 1965, alors que la France se passionne pour Belphégor, une jeune journaliste va mener l’enquête. Ce formidable roman, habilement construit, nous emmène des premières projections des frères Lumière aux balbutiements de la Nouvelle Vague dans un Paris lui-même en pleine mutation. Un fascinant voyage au cœur de l’illusion cinématographique qui fera vaciller vos certitudes sur l’existence de ce fascinant personnage.

Ce que l'on sait de Max Toppard Ed. Albin Michel
  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LIVRE
  • Il se considère lui-même comme un couteau suisse, un touche-à-tout qui aime brouiller les pistes, allant vers tous les univers qui l’intéresse. Depuis vingt ans qu’il sévit en librairie, bien malin qui pourra dire sur quelle étagère ranger Nicolas d’Estienne d’Orves. Et c’est tant mieux car il nous surprend à chaque fois. Des nouvelles et des chroniques, des essais liés à la musique et à son amour pour l’opéra ou à son attachement à Paris, des clins d’œil à l’épicurisme ou des biographies comme celle...Ce que l'on sait de Max Toppard de Nicolas Estienne d'Orves - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau Bonjour Nicolas d'Estienne d'Orves.   Nicolas d'Estienne d'Orves Bonjour.   Philippe Chauveau Vus êtes dans l'actualité avec ce roman qui sort chez Albin Michel, Ce que l'on sait de Max Toppard. C'est presque un anniversaire, ça fait 20 ans, on va dire ça, ça fait 20 ans aujourd'hui que vous êtes présent en librairie. Des romans, des essais, des dictionnaires amoureux. Vous êtes une sorte de touche à tout.   Nicolas d'Estienne d'Orves Je suis une sorte de couteau suisse. C'est mon côté rouge. Oui, en fait,...Ce que l'on sait de Max Toppard de Nicolas Estienne d'Orves - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau Une belle couverture rouge qui attire l'œil. Ce que l'on sait de Max Toppard, c'est votre actualité, Nicolas d'Estienne d'Orves. Mais qui est-il le fameux Max Toppard ? C'est celui que nous allons découvrir. Un grand personnage du cinéma et finalement, personne ne le connaît. Oh si ! Dans le milieu du cinéma, on le connaît, mais le grand public ne le connaît pas. Réalité ou pas, on va le savoir, on va le découvrir. Max Toppard, comment naît cette histoire ? Vous qui êtes un grand passionné de cinéma,...Ce que l'on sait de Max Toppard de Nicolas Estienne d'Orves - Livre - Suite