Olivier Norek

Sa biographie

Olivier Norek

Né en 1975 à Toulouse de parents enseignants, Olivier Norek a toujours cherché à travailler « pour les autres ». C’est dans cette optique qu’il intègre plusieurs organisations humanitaires qui le mèneront en Guyane, en Croatie ou aux Balkans. Désireux de revenir en France, il intègre l’école de police et devient gardien de la paix à Aubervilliers avant de rejoindre la Police Judiciaire au service financier. Après avoir réussi le concours de lieutenant, il choisit Bobigny au sein du SDPJ 93, à la section enquêtes et recherches. C’est cet univers familier qu’il met en scène dans son premier roman « Code 93 » publié chez Michel Lafon. Porté par de bonnes critiques et un bon relais auprès des libraires, le livre est un succès. On retrouve le capitaine Victor Coste dans « Territoires » en 2014 et « Surtensions » en 2016. L’année suivante, avec une écriture de plus en plus maîtrisée et délaissant son personnage récurrent, il écrit « Entre deux mondes » prenant pour toile de fond la ‘jungle’ de Calais, où, dans un monde sans loi, se retrouvent des milliers de migrants. En 2019, revenant au polar, il s’attache à un personnage féminin, Noémie, jeune capitaine de police défigurée lors d’une mission, envoyée dans une petite ville de province. Avec « Surface », Olivier Norek reçoit le prix Maison de la Presse.

De cet auteur

À la une :