Ariane Bois

Ariane Bois

L'amour au temps des éléphants

Présentation 00'02'44"

Si c’est près de Paris qu’elle a vu le jour, le destin d’Ariane Bois est néanmoins marqué par les Etats-Unis, où elle a passé plusieurs années de sa vie, y menant ses études de journalisme avant de travailler pour des radios de New-York et Boston.

De retour en France, on la retrouve grand reporter pendant 25 ans pour le groupe Marie-Claire avant qu’elle ne devienne critique littéraire pour les mensuels « Avantages » et « Psychologies ». La littérature est effectivement la passion d’Ariane Bois. Et c’est tout naturellement qu’elle s’est décidée à prendre plume, publiant son premier livre en 2009, « Et le jour sera pour eux comme la nuit », un court mais bouleversant roman sur le suicide d’un jeune et les répercussions de ce drame sur son entourage. Fort de ce premier succès, elle entreprend l’écriture de plusieurs romans librement inspirés de son parcours familial, étant elle-même issue d’une famille juive d’origine turque installée en France dans les années 1920. « Le monde d’Hannah », « Sans oublier » et « Le gardien de nos frères » sont des livres dont la lecture marque durablement. La qualité d’écriture d’Ariane Bois se confirme dans ses titres suivants. « Dakota » est un clin d’œil à ses jeunes années américaines, elle y raconte l’histoire du mythique Dakota Building dans lequel vécurent plusieurs personnalités. Enfin, en 2019, avec « L’île aux enfants », c’est le destin de ses gamins déplacés de l’île de la Réunion pour être adoptés en France, dans les années 60, qu’elle évoque avec pudeur et sensibilité.

Le nouveau titre d’Ariane Bois est une formidable saga, pleine de panache, d’amour, de drame, de larmes et de joies. Tout démarre dans une petite ville du sud des Etats-Unis où l’éléphant d’un cirque, coupable d’avoir tué un homme lors d’une parade, est exécuté par pendaison. Sur place, trois personnages qui ne se connaissent pas, assistent à ce dramatique fait-divers, Anabelle, Kid et Jérémy. Dès lors, sans qu’ils le sachent, leur destin est scellé.

Ariane Bois n’a pas son pareil pour nous embarquer dans cette histoire, de l’Amérique ségrégationniste aux tranchées de Verdun, du Paris des années folles au Kenya, alors colonie anglaise. Donnant vie à des personnages à la psychologie fouillée, embarqués par le vent de l’Histoire, les faisant évoluer dans des décors et des ambiances savamment imagés, créant une intrigue allant crescendo, ce roman est une véritable réussite qui vous tiendra en haleine de la première à la dernière page. Une Ode à la liberté, celle des hommes, celle des animaux, portée par une belle écriture exigeante et romanesque.

« L’amour au temps des éléphants » d’Ariane Bois est publié aux éditions Belfond.

  • PRÉSENTATION
  • Si c’est près de Paris qu’elle a vu le jour, le destin d’Ariane Bois est néanmoins marqué par les Etats-Unis, où elle a passé plusieurs années de sa vie, y menant ses études de journalisme avant de travailler pour des radios de New-York et Boston. De retour en France, on la retrouve grand reporter pendant 25 ans pour le groupe Marie-Claire avant qu’elle ne devienne critique littéraire pour les mensuels « Avantages » et « Psychologies ». La littérature est effectivement la passion d’Ariane Bois. Et c’est tout...L'amour au temps des éléphants d'Ariane Bois - Présentation - Suite