Lorraine Fouchet

Lorraine Fouchet

J'ai failli te manquer

Présentation 00'02'28"

Lorraine Fouchet n’a rien oublié de son passé de médecin urgentiste. C’est par fidélité à son père, le ministre Christian Fouchet, qu’elle fit médecine. Pourtant, ses envies étaient ailleurs. Il faut attendre 1990 pour qu’elle concrétise son projet d’écriture en publiant « Jeanne, sans domicile fixe ». Le succès étant là, elle réitère avec « Taxi maraude » et « De toute urgence », utilisant en toile de fond ce qui est encore à l’époque son univers professionnel. Mais c’est déjà une autre vie. Depuis, avec pratiquement un titre par an, elle est devenue un auteur reconnu, avec un public fidèle qu’elle aime rencontrer et si son écriture a évolué, elle garde ses fondamentaux, les fragilités de la vie, les secrets de famille, les non-dits et les sentiments inassouvies.

Voici « J’ai failli te manquer » paru chez Héloïse d’Ormesson. Dans la famille Venoge, il y a le père Axel, la mère Lise et leur fille unique Cerise. Lorsqu’Axel décède subitement d’un infarctus, pour la mère et la fille, c’est le drame. Cerise adorait son père qui le lui rendait bien. Quant à Lise, qui aurait préféré avoir un fils et formait avec son époux un couple fusionnel dans lequel Cerise n’avait qu’un second rôle. Désormais, mère et fille vont devoir apprendre à faire front ensemble entre jalousies et rivalités. Mais bientôt, Alzheimer s’invite dans la danse et bouleverse la donne.

Entre Paris, la Namibie et la Bretagne, Lorraine Fouchet tisse une jolie histoire de famille dans laquelle on s’aime sans savoir se le dire. Sans ambage, Lorraine Fouchet reconnait que ce roman est très librement inspiré de sa propre expérience. Après avoir écrit un livre de souvenirs sur son père, proche du général de Gaulle, « J’ai rendez-vous avec toi », Lorraine Fouchet souhaitait écrire sur sa mère, récemment décédée, avec laquelle les relations ne furent pas toujours faciles et qui elle-même, perdit la mémoire dans les dernières années de sa vie. Ainsi est né ce joli roman plein de tendresse, d’émotion mais aussi d’humour et de sincérité.

Avec son écriture optimiste, Lorraine Fouchet nous entraine joyeusement dans cette histoire qui ressemble à celle de tant d’autres familles.

« J’ai failli te manquer » de Lorraine Fouchet est publié aux éditions Héloïse d’Ormesson.

  • PRÉSENTATION
  • Lorraine Fouchet n’a rien oublié de son passé de médecin urgentiste. C’est par fidélité à son père, le ministre Christian Fouchet, qu’elle fit médecine. Pourtant, ses envies étaient ailleurs. Il faut attendre 1990 pour qu’elle concrétise son projet d’écriture en publiant « Jeanne, sans domicile fixe ». Le succès étant là, elle réitère avec « Taxi maraude » et « De toute urgence », utilisant en toile de fond ce qui est encore à l’époque son univers professionnel. Mais c’est déjà une autre vie....J'ai failli te manquer de Lorraine Fouchet - Présentation - Suite