Le Marquis de Sade

Le Marquis de Sade

Le manuscrit sulfureux

L'émission 3'13

Derrière chaque manuscrit se cache une histoire…

Et celle du rouleau sur lequel le marquis de Sade écrivit les 120 jours de Sodome est incroyable.
Enfermé dans la cellule n°6 de la Bastille pour ses écrits sulfureux et ses actes réprouvés par la morale, c'est là qu'il écrivit le manuscrit des 120 jours de Sodome. De peur que son texte ne lui soit retiré par les geôliers, chaque soir, pendant 35 jours, entre le 22 octobre et le 28 novembre 1785, il recopie ses brouillons sur 35 lés de papier de 11 centimètres de large, certainement fournis par son épouse qui lui rend visite chaque jour. Il assemble ces feuillets en les collant bout à bout, assemblant ainsi un rouleau de 12 mètres de long, noirci au recto et au verso d'une écriture fine et difficilement lisible, sans aucune rature. Mais Sade n'en peut plus. Il est devenu obèse et malvoyant. Il est exténué, à bout de forces et le 2 juillet 1789, il fait une crise de nerfs. Il est au bout du rouleau !
Conséquence immédiate, il est sorti de la Bastille et mené à l'hospice d'aliénés de Charenton sans avoir pu récupérer son manuscrit glissé entre deux pierres de sa cellule. Ironie du sort, douze jours plus tard, le 14 juillet, la Bastille est prise par le peuple insurgé, pillé puis détruite.
Jusqu'à son dernier jour, Sade restera persuadé que son manuscrit a été perdu dans les ruines de la forteresse.
En fait, alors que les parisiens se précipitaient pour s'approprier les pierres de la prison royale, le rouleau a été récupéré par un homme, Arnoux de Saint-Maximin qui à son tour, l'a vendu à une famille de la noblesse provençale, les Villeneuve-Trans. Puis, au début du XXe siècle, le manuscrit est racheté par un sexologue berlinois qui en fait une transcription dans un but scientifique, sur les déviances sexuelles de l'homme.
A la mort de ce dernier, dans les années 1930, le manuscrit revient en France, devenant propriété de la famille de Noailles. Dérobé et passé clandestinement en Suisse, il est à nouveau revendu et il faudra attendre de nombreuses années et une véritable bataille judiciaire avant qu'il ne retrouve le sol français.
Le rouleau de Sade, véritable trésor national, est donc revenu en France, non loin de l'endroit où il avait été écrit et assemblé, il y a un peu plus de deux siècles. Un homme déroutant et un texte dérangeant, l'un et l'autre uniques dans l'histoire de la littérature. « Ce n'est pas ma façon de penser qui a fait mon malheur, c'est celle des autres », écrira le marquis de Sade…

  • L'ÉMISSION
  • Derrière chaque manuscrit se cache une histoire…Et celle du rouleau sur lequel le marquis de Sade écrivit les 120 jours de Sodome est incroyable.Enfermé dans la cellule n°6 de la Bastille pour ses écrits sulfureux et ses actes réprouvés par la morale, c'est là qu'il écrivit le manuscrit des 120 jours de Sodome. De peur que son texte ne lui soit retiré par les geôliers, chaque soir, pendant 35 jours, entre le 22 octobre et le 28 novembre 1785, il recopie ses brouillons sur 35 lés de papier  de 11 centimètres de large,...Le Marquis de Sade - L'émission - Suite