Alain Teulié

Alain Teulié

Pensées d'un père pour la fille qu'il n'a pas eue

Présentation 1'20

Chez Alain Teulié, avoir un livre dans les mains est aussi évident que de prendre son café le matin.

Très jeune, il découvre le plaisir de la lecture mais aussi de l’écriture.

Le théâtre l’intéresse pareillement, et après avoir été l’assistant de Jean Marais, il devient lui-même comédien.

S’il monte sur scène, il écrit égalemnet des pièces comme « Virages » jouée par Catherine Arditi.

Touche à tout, il anime en parallèle pendant plusieurs années un talk-show sur Paris Première, puis publie son 1er roman en 2000, « La bâilleuse ».

Suivront d’autres titres à succès comme « Ma mère est une actrice », « A part ça, les hommes vont bien » ou encore « Vendredi soir chez les Becker ».

Dans son nouveau livre « Pensées d’un père pour la fille qu’il n’a pas eue », qu’il qualifie lui-même de roman même si l’on pourrait aussi le classer en poésie, en journal intime ou en recueil épistolaire par l’originalité du style,

Alain Teulié laisse vagabonder son imagination en s’inventant une fille, de l’enfance à l’entrée dans l’âge adulte, dans des situations du quotidien.

Un joli livre tout en finesse, en légèreté, parfois teinté d’un voile de mélancolie qui séduira aussi bien celles et ceux qui se retrouveront dans le narrateur que ceux qui ont des enfants et verront là peut-être une source de dialogue intergénérationnel.

« Pensées d’un père pour la fille qu’il n’a pas eue », le nouveau livre d’Alain Teulié publié par Anne Carrière.

Alain Teulié nous reçoit pour Web TV Culture.

Chez Alain Teulié, avoir un livre dans les mains est aussi évident que de prendre son café le matin.

Très jeune, il découvre le plaisir de la lecture mais aussi de l’écriture.

Le théâtre l’intéresse pareillement, et après avoir été l’assistant de Jean Marais, il devient lui-même comédien.

S’il monte sur scène, il écrit égalemnet des pièces comme « Virages » jouée par Catherine Arditi.

Touche à tout, il anime en parallèle pendant plusieurs années un talk-show sur Paris Première, puis publie son 1er roman en 2000, « La bâilleuse ».

Suivront d’autres titres à succès comme « Ma mère est une actrice », « A part ça, les hommes vont bien » ou encore « Vendredi soir chez les Becker ».

Dans son nouveau livre « Pensées d’un père pour la fille qu’il n’a pas eue », qu’il qualifie lui-même de roman même si l’on pourrait aussi le classer en poésie, en journal intime ou en recueil épistolaire par l’originalité du style,

Alain Teulié laisse vagabonder son imagination en s’inventant une fille, de l’enfance à l’entrée dans l’âge adulte, dans des situations du quotidien.

Un joli livre tout en finesse, en légèreté, parfois teinté d’un voile de mélancolie qui séduira aussi bien celles et ceux qui se retrouveront dans le narrateur que ceux qui ont des enfants et verront là peut-être une source de dialogue intergénérationnel.

« Pensées d’un père pour la fille qu’il n’a pas eue », le nouveau livre d’Alain Teulié publié par Anne Carrière.

Alain Teulié nous reçoit pour Web TV Culture.

Pensées d'un père pour la fille qu'il n'a pas eue Aux Éditions Anne Carrière
  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LE LIVRE
  • Chez Alain Teulié, avoir un livre dans les mains est aussi évident que de prendre son café le matin. Très jeune, il découvre le plaisir de la lecture mais aussi de l’écriture. Le théâtre l’intéresse pareillement, et après avoir été l’assistant de Jean Marais,  il devient lui-même comédien. S’il monte sur scène, il écrit égalemnet des pièces comme « Virages » jouée par Catherine Arditi. Touche à tout, il anime en parallèle pendant plusieurs années un talk-show sur Paris Première, puis publie son 1er...Stella Finzi d'Alain Teulié - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau : Bonjour Alain Teulié. Merci de nous recevoir à l'occasion de la sortie chez Anne Carrière de votre nouveau livre « Pensées d'un père pour la fille qu'il n 'a pas eue ». Avant de parler de ce livre, revenons sur votre parcours, parce qu'il y a eu la  télévision, le cinéma, le théâtre, des scénarios pour la télévision. Vous êtes un touche-à-tout de l'écriture ? Alain Teulié : J'essaie de ne pas me disperser. C'est très difficile quand on aime bien faire et qu'on s'aperçoit qu'on peut arriver...Stella Finzi d'Alain Teulié - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau : Alain Teulié, votre actualité chez Anne Carrière, Pensées d'un père pour la fille qu'il n'a pas eue. C'est un livre étonna,t mais dans quel étage de la bibliothèque doit-on le ranger?Dans les romans, les essais, les poésies ? Alain Teulié : D'abord, j'aimerais que les librairies le mettent à hauteur d'oiel. En fait, mon nom commence par T, et parfois c'est par terre; donc déjà à hauteur de visage si on peut. Pour moins plaisanter, je crois que c'est un roman , même s'il est écrit parfois avec deux...Stella Finzi d'Alain Teulié - Le livre - Suite