Prix Bristol des Lumières

Prix Bristol des Lumières

Écrire face à l'obscurantisme

Le reportage 3'48

S'il y a beaucoup de prix littéraires tournés vers la fiction, ils sont moins nombreux à récompenser les essais et les idées. Le Prix Bristol des Lumières qui depuis 2014, a succédé au Prix Procope des Lumières, créé en 2011, met à l'honneur chaque année l'auteur d'un essai philosophique, politique ou de société, écrit en langue française. À partir de 2015, s'adjoint la catégorie de l'essai étranger. Les ouvrages primés doivent mettre en avant une réflexion nouvelle, voire polémique, sur notre temps, dans la tradition de l'esprit critique, des libertés et de l'humanisme du XVIIIème. Grâce au partenariat de France Culture, le Prix Bristol des Lumières est le seul prix littéraire qui permet d'assister en toute transparence, à la discussion et au vote d'un jury littéraire. Depuis la création du prix, cette expérience unique est menée sous la houlette du producteur Hervé Gardette, dans une émission spéciale “Du Grain à Moudre”.

Chacun des deux lauréats se voit remettre un chèque de 5 000 euros, par Didier Le Calvez, Président & Directeur général de l'Hôtel Le Bristol Paris.

Pour l'édition 2015, le jury présidé par Jacques Attali a récompensé Philippe-Joseph Salazar pour son essai « Paroles armées » publié chez Lemieux Éditeur.

Quant au prix étranger, il a été attribué à Byung-Chul Han qui s'interroge sur le rôle et l'évolution du numérique avec son ouvrage « Dans la nuée, réflexions sur le numérique » paru chez Actes Sud.

  • LE REPORTAGE
  • S'il y a beaucoup de prix littéraires tournés vers la fiction, ils sont moins nombreux à récompenser les essais et les idées. Le Prix Bristol des Lumières qui depuis 2014, a succédé au Prix Procope des Lumières, créé en 2011, met à l'honneur chaque année l'auteur d'un essai philosophique, politique ou de société, écrit en langue française. À partir de 2015, s'adjoint la catégorie de l'essai étranger. Les ouvrages primés doivent mettre en avant une réflexion nouvelle, voire polémique, sur notre temps, dans la...Prix Bristol des Lumières - Le reportage - Suite