Pour recevoir notre newsletter
+
Marianne Maury Kaufmann
Pas de chichis
 

Philippe Chauveau :
Bonjour Marianne Maury Kaufmann.

Marianne Maury Kaufmann :
Bonjour.

Philippe Chauveau :
On vous connaît illustratrice, avec notamment le personnage de Gloria, mais vous nous présentez une autre facette de votre talent, avec ce recueil de nouvelles chez Fayard, « Pas de Chichi », qu'est ce que vous exprimez par le dessin, par le trait ?

Marianne Maury Kaufmann :
J'exprime moins par le trait que par le texte. C'est à dire que j'ai fait très longtemps des illustrations de commandes comme vous dites, et sans légendes A  ce moment-là,  je me rends bien compte que je n'exprimais pas grand choses. Je me contentais d'illustrer, je ne prenais pas vraiment partie. Et puis, j'ai commencé à m'exprimer lorsque j'ai créé mon personnage de Gloria. Depuis, je me suis plutôt cantonnée dans le dessin d'humour, et même quand ce n'est pas Gloria que je mets en scène, je mets en scène des personnages qui parlent, et qui donc prennent partie.

Philippe Chauveau :
Pourquoi avoir eu besoin de passer du trait aux mots, pourquoi Gloria, les dessins, les illustrations de commandes, et pourquoi aujourd'hui un recueil de nouvelles, pourquoi demain des romans, est-ce que le dessin ne vous suffisait plus ?

Marianne Maury Kaufmann :
Je suis passée aux mots pour m'exprimer. Le dessin ne me suffisait pas, le dessin je le fais d'une manière trop superficielle, je ne suis pas un grand peintre, je ne le serai  jamais, et je me suis aperçue que c'était un divertissement pour moi la peinture. Mais je ne suis jamais arrivée à caser en particulier les choses un peu lourdes, intenses, un peu perturbantes que j'aies dans le ciboulot.

Philippe Chauveau :
Vous dîtes autre chose par l'écrit ?

Marianne Maury Kaufmann :
Oui je pense que c'est plus profond, c'est plus personnel.

Philippe Chauveau :
Mais êtes-vous la même Marianne Maury Kaufmann lorsque vous dessinez, que lorsque vous écrivez ?

Marianne Maury Kaufmann :
Peut-être pas complètement parce que quand je dessine, j'exécute des travaux de commande, alors que lorsque j'écris un livre je suis libérée de ça. Personne ne m'a commandée « Pas de Chichi », personne ne m'a commandée de romans.

Philippe Chauveau :
Deux questions en une, quelles sont vos inspirations, quels sont les auteurs, les personnages qui vous ont inspirés dans l'illustration, et puis peut-être aussi en littérature générale ?  

Marianne Maury Kaufmann :
Il y a un illustrateur que j'adore, que je mets pratiquement au-dessus de tout les autres, c'est Sempé. Certainement que, enfin, il veille au-dessus de moi. Alors ce qui est troublant c'est que les personnes qui sont importantes pour moi dans l'écriture, sont des personnes qui envoient vraiment de la nitroglycérine quand ils écrivent. Alors il y a Céline qui est un peu incontournable, je pense qu'il y a beaucoup d'auteurs qui vous font ce genre d'aveux. C'est quelqu'un qui est important dans une vie d'écrivain. Calaferte, que j'aime énormément aussi. Mes premières émotions liées à la littérature c'était Dostoïevski. Et je m'aperçois que le point commun entre tous ces auteurs c'est une propension à vraiment donner quelque chose, des lignes très très puissantes. Qui agressent, qui rappent.

Philippe Chauveau :
Finalement l'écriture après l'illustration, c'est une suite logique dans votre parcours, c'est quelque chose qui était prémédité, ou ça vous tombe comme ça un petit peu du ciel sans que vous l'ayez anticipée ?

Marianne Maury Kaufmann :
Ca me tombe complètement du ciel. Complètement. C'est à dire que c'est quelqu'un qui m'a parlée, quelqu'un que je ne connaissais pas, et qui savais juste que je dessinais, qui ne savait même pas que je faisais du dessin d'humour, c'est à dire du dessin avec du texte. Et je n'ai opposé aucune résistance à cette suggestion, et pour moi c'était un peu un retour en enfance parce que; quand j'étais môme j'écrivais beaucoup, et j'y prenais beaucoup de plaisir. J'étais très bonne en rédaction, chaque fois que je partais en colo, j'écrivais des lettres fleuves à mes parents. Et puis j'adorais ça.

Philippe Chauveau :
Merci beaucoup Marianne Maury Kaufmann. Il y a toujours Gloria pour l'illustration et puis « En attendant demain »,  votre premier roman, on se régale déjà avec ce recueil de nouvelles publié chez Fayard sa s'appelle « Pas de Chichi ».


Philippe Chauveau
 
Pas de chichis de Marianne Maury KaufmannPas de chichis
Éditions Fayard
À la une : Marianne Maury Kaufmann - Pas de chichis

Présentation Portrait Le livre L'avis du libraire
Marianne Maury Kaufmann est connu du grand public pour son personnage de Gloria qui fait sourire chaque semaine les lecteurs du magazine Fémina.
Mais le travail d'illustratrice de Marianne Maury Kaufmann s'étend à d'autres publications ou encore à des dessins de commande.
Pourtant, ce n'est pas les talents d'illustratrice de cette jeune femme que nous mettons en avant aujourd'hui sur WTC mais bien ses talents de conteuse.
Depuis longtemps déjà, Marianne Maury Kaufmann avait envie de raconter des histoires et ...

Pas de chichis de Marianne Maury Kaufmann - Présentation - Suite
Philippe Chauveau :
Bonjour Marianne Maury Kaufmann.

Marianne Maury Kaufmann :
Bonjour.

Philippe Chauveau :
On vous connaît illustratrice, avec notamment le personnage de Gloria, mais vous nous présentez une autre facette de votre talent, avec ce recueil de nouvelles chez Fayard, « Pas de Chichi », qu'est ce que vous exprimez par le dessin, par le trait ?

Marianne Maury Kaufmann :
J'exprime moins par le trait que par le texte. C'est à dire que j'ai fait très longtemps des illustrations ...

Pas de chichis de Marianne Maury Kaufmann - Portrait - Suite
Philippe Chauveau :
Marianne Maury Kaufmann, on vous connait notamment en tant qu'illustratrice avec l'incontournable personnage de Gloria dans le magazine Fémina. C'est un petit peuvotre héroïne. Mais des héroïnes et des héros, il y en a d'autres dans « Pas de Chichi », que vous publiez aux éditions Fayard. C'est un recueil de nouvelles, on sait que vous préparez en parallèle un premier roman, mais pourquoi avoir choisi d'abord de publier des nouvelles Est-ce que c'était pour vous donner une sorte de ...

Pas de chichis de Marianne Maury Kaufmann - Le livre - Suite
Colette Kerber – Les cahiers de Colette


J'ai trouvé ce livre très décapant et c'est un peu dans la lignée de ce qu'elle fait dans le JDD. Ces petites chroniques illustrées qui sont très drôles et pleines d'esprit. Des petites nouvelles mais qui sont à chaque fois des petites anecdotes de la vie quotidienne, ce qu'on rencontre chez tous les amis. J'ai pensé que ça pourrait faire un bon spectacle pour adapter quelques unes.

L'écriture est décapante, ...

Pas de chichis de Marianne Maury Kaufmann - L'avis du libraire - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.