Pour recevoir notre newsletter
+
Joëlle Chevé
Marie-Thérèse d'Autriche
 

Philippe Chauveau :

Bonjour Joëlle Chevé !

Joëlle Chevé :

Bonjour !

Philippe Chauveau 

Vous publiez chez Pygmalion « Marie-Thérèse d'Autriche », ça tombe bien, car c'est le tricentenaire de la mort de Louis XIV. Vous parlez de cette femme qui a grandi dans l'ombre de Louis XIV on va y revenir. Mais c'est d'une autre femme dont je voudrais vous parler, vous en l'occurence ! Qui êtes-vous Joëlle Chevé ? On vous connait en tant qu'historienne, les lecteurs d' « Historia » vous retrouvent tous les mois dans ce magazine, d'où vous vient cette passion pour l'Histoire ?

Joëlle Chevé :

En fait, j'ai commencé par faire de la géographie au départ ce qui m'a passionnée, car c'était de grandes théories mais la géographie régionale, j'ai trouvé ça moins drôle. J'étais plutôt littéraire, j'avais fait du grec et du latin, du coup en deuxième année je me suis réorientée vers l'histoire !

Philippe Chauveau :

 Y-a-t'il dans l'enfance, dans l'adolescence, une étincelle qui a jailli en vous ?

Joëlle Chevé :

Oui, je crois que ça a joué, dans la mesure où j'avais une mère très cultivée, j'avais beaucoup de livres à disposition à la maison. On nous faisait visiter, enfants, tous les musées, tous les châteaux, et j'aimais ça !

Philippe Chauveau :

Avez-vous eu l'envie d'enseigner ou êtes-vous plutôt l'historienne qui cherche et écrit dans les bibliothèques ?

Joëlle Chevé :

J'ai un petit peu enseigné, mais très peu, il se trouve que la vie a fait que je n'ai plus fait d'histoire pendant une quinzaine d'années et quand j'ai voulu m'y remettre, c'est vers la recherche que je me suis tournée. Je viens de finir des travaux sur la noblesse qui était un sujet qui revenait à la mode et mes travaux concernaient la noblesse dans le Périgord car c'est là que je résidais à cette époque. Donc j'ai vraiment réinvesti l'histoire par le biais de la recherche

Philippe Chauveau :

Comment travaillez-vous, êtes-vous « un rat de bibliothèque » ?

Joëlle Chevé :

On croit que c'est un travail très austère, en fait c'est nos meilleurs moments ! Les moments en bibliothèque ou en archive. Les archives, ce sont quand même les lieux où l'on fait le plus de découvertes, parfois l'on trouve des documents qui n'ont pas été ouverts depuis 200, 300 ans. Je dirais que ce sont les moments les plus vivants !

Philippe Chauveau :

A l'heure où l'enseignement de l'Histoire est assez malmené, quels sont les conseils que vous donneriez à un jeune qui voudrait devenir historien ?

Joëlle Chevé :

Vous savez, c'est souvent un professeur qui crée le déclic, ça a été le cas pour moi en terminal, sinon il y a le roman historique. Je défends le roman historique, car un bon roman historique peut vraiment créer un déclic !

Philippe Chauveau :

Ce qui veut dire qu'on peut être historienne et goûter le romanesque ?

Joëlle Chevé :

Oui tout-à-fait ! Un beau roman historique qui vous transporte dans un autre temps et souvent on dit qu'il faut qu'il y ait une relation avec le contemporain et bien pour moi non je ne le pense pas ! 

Philippe Chauveau :

Justement vous évoquez le romanesque, est-ce que dans votre écriture vous y pensez à ça ? Au-delà de la recherche, de la rigueur historique, est-ce que vous pensez à votre plume ?

Joëlle Chevé :

Alors c'est étonnant, parce que beaucoup de gens me disent qu'avec le type d'écriture que j'ai, je devrais écrire des romans. Mais j'en suis incapable ! Parce que écrire des romans, c'est accepter de combler les vides de l'Histoire, de combler les silences et de parler à la place de... Alors je suis bavarde mais je n'arrive pas à parler à la place de... Par contre ce qui m'intéresse, c'est d'être imbibée de la langue d'une époque, de lire tous les mémorialistes et souvent je me suis surprise à écrire avec des tournures de phrases du XVII ème siècle.

Philippe Chauveau :

Aujourd'hui vous publiez « Marie-Thérèse d'Autriche », il y a quelques temps vous avez publié un autre livre sur les courtisanes. Entre une reine dont l'image est assez austère et les courtisanes, y a-t-il cette volonté d'écrire avant tout sur les femmes ?

Joëlle Chevé :

Je pense que Marie-Thérèse m'a amenée à m'interroger précisément parce que personne ne s'occupait d'elle alors qu'elle avait été reine de France pendant 22 ans. Et c'est là que ce grand silence sur l'Histoire des femmes, je l'ai touché de très près !

Philippe Chauveau :

Et aujourd'hui, quel est le sujet sur lequel vous travaillez, qui fera peut-être l'objet d'un prochain ouvrage ?

Joëlle Chevé :

Disons que je travaille sur les premières dames mais là de façon tout-à-fait historique, aussi donc de la deuxième République à aujourd'hui.

Philippe Chauveau :

Elle fut une première dame à sa façon, c'est votre actualité Joëlle Chevé, « Marie-Thérèse d'Autriche » aux éditions Pygmalion.

 

 

 


Philippe Chauveau
 
Marie-Thérèse d'Autriche de Joëlle ChevéMarie-Thérèse d'Autriche
Pygmalion
À la une : Joëlle Chevé - Marie-Thérèse d'Autriche

Présentation Portrait Le livre
Le 1er septembre 1715, à Versailles, Louis XIV rendait son dernier soupir, au terme d'un règne de 72 ans. 300 ans plus tard, de nombreux événements et plusieurs ouvrages viennent saluer la mémoire du Roi Soleil. Mais c'est une autre facette de ce règne que je vous invite à découvrir, qui elle aussi brilla et joua son rôle dans le théâtre de la monarchie. La reine Marie-Thérèse d'Autriche. Qui était-elle cette femme malmenée par la vie et aussi par son ...

Marie-Thérèse d'Autriche de Joëlle Chevé - Présentation - Suite
Philippe Chauveau : Bonjour Joëlle Chevé ! Joëlle Chevé : Bonjour ! Philippe Chauveau :  Vous publiez chez Pygmalion « Marie-Thérèse d'Autriche », ça tombe bien, car c'est le tricentenaire de la mort de Louis XIV. Vous parlez de cette femme qui a grandi dans l'ombre de Louis XIV on va y revenir. Mais c'est d'une autre femme dont je voudrais vous parler, vous en l'occurence ! Qui êtes-vous Joëlle Chevé ? On vous connait en tant qu'historienne, les lecteurs d' « Historia » vous retrouvent tous les mois dans ce magazine, d'où vous vient cette ...

Marie-Thérèse d'Autriche de Joëlle Chevé - Portrait - Suite
Philippe Chauveau : 1715 - 2015, c'est le tricentenaire de la mort de Louis XIV, il y a de nombreuses cérémonies, de nombreux ouvrages, des commémorations qui vont nous rappeler cet événement. Mais à coté de Louis XIV il y avait une reine, Marie-Thérèse et c'est le sujet de votre ouvrage aux éditions Pygmalion, Joëlle Chevé pourquoi vous êtes vous intéressée à ce personnage, Marie Thérèse d'Autriche ? Joëlle Chevé : Alors je vais être franche avec vous, à la base c'était une commande. Parce que ...

Marie-Thérèse d'Autriche de Joëlle Chevé - Le livre - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.