Pour recevoir notre newsletter
+
Thierry Cohen
Longtemps, j'ai rêvé d'elle
 
Philippe Chauveau
Thierry Cohen, bonjour et merci de nous recevoir à Lyon, nous sommes ici, non pas chez vous, mais dans votre univers de travail, mais finalement c'est un peu la même chose...

Thierry Cohen
J'y passe autant de temps.

Philippe Chauveau
Votre 3e roman, c'est le 3e en quatre ans, « Longtemps j'ai rêvé d'elle », c'est aux éditions Flammarion. Il y avait eu précédemment, « j'aurai préféré vivre » et « Je le ferai pour toi ». L'écriture, j'ai envie de dire, est arrivée assez tard dans votre vie, en tout cas le fait d'être publié. Mais l'écriture a quand même toujours fait partie de votre existence.

Thierry Cohen
Oui, l'écriture assez tôt, parce que j'ai toujours écrit, mais comme écrivent énormément de personnes, simplement pour soi. L'édition est arrivée un petit peu comme un accident, un heureux accident, mais un accident.

Philippe Chauveau
La communication c'est votre univers, c'est la dedans que vous vous exprimez. Est-ce que l'écriture est une sorte de prolongation de ce goût pour la communication ?

Thierry Cohen
Oui, parce que dans le domaine de la communication, ce que je fais c'est de la conception et rédaction, donc j'écris beaucoup, que ce soit des slogans, des textes publicitaires, des textes de plaquettes ou autres, ainsi que des discours pour des chefs d'entreprises. Donc j'avais ce goût pour l'écriture que je cultivais le soir en écrivant des petites nouvelles pour moi, sans en parler à personne parce que j'avais une certaine pudeur à dire que je me prenais un petit peu quelque part pour un auteur. L'écriture a toujours fait partie de ma vie, en journée pour les aspects professionnels et le soir pour le plaisir personnel.

Philippe Chauveau
Et puis il y a ce premier roman « J'aurais préféré vivre ». Ça aussi c'est un livre que vous avez écrit en cachette, vos proches n'étaient pas au courant.

Thierry Cohen
Non, parce que j'avais vraiment de la pudeur à dire que j'écrivais un roman. J'ai écrit un roman pour me prouver que j'étais capable de tenir la distance du texte. J'avais cette idée de « J'aurais préféré vivre » qui me travaillait, qui me donnait l'envie d'aller jusqu'au bout. Je l'ai fait, mis vraiment sans en parler parce que pour moi dire que j'écrivais un roman, c'était me prendre pour un auteur et en même temps parce que j'avais l'impression qu'en parler, ça m'enlèverait de l'énergie dont j'avais besoin pour écrire. J'avais donc écrit « J'aurais préféré vivre », une fois que c'était terminé, je l'ai fait lire à mes proches, qui l'ont aimé, mais comme c'était mes proches, j'accordais peu de crédit à leur avis. Je pensais que c'était plutôt par affection qu'ils me disaient qu'ils l'aimaient. Au bout d'un certain temps je me suis laissé convaincre qu'il fallait l'envoyer aux éditeurs et puis le reste ne m'a pas appartenu. Les éditeurs ont réagi et ont voulu me rencontrer puis l'éditer.

Philippe Chauveau
Et puis l'aventure est belle car non seulement l'éditeur était présent, les lecteurs aussi ont répondu à l'appel... Projets d'adaptations cinématographiques pour les deux premiers titres.

Thierry Cohen
Tout s'est enchainé très vite. Les traductions, l'adaptation cinématographique, la réaction des lecteurs... J'étais vraiment stupéfait car n'étant pas parti pour être édité, voir ce succès là, les choses se sont faites vraiment de manière magique. C'était un réel plaisir dont j'étais spectateur. Je subissais les choses de manière, bien sûr, très positive, mais je les subissais, je les découvrais au fur et à mesure qu'on me les annonçait.

Philippe Chauveau
La ville de Lyon servait de décors à votre précédent roman « Je le ferai pour toi ». La ville vous inspire, vous aimé vous balader dans les rues, vous écrivez dans la ville de Lyon, vous avez vos coins ?

Thierry Cohen
Oui, je me suis inspiré de lieux qui ont compté dans ma vie et en effet, j'ai besoin de connaître les rues, de connaître les ambiances, la lumière, les commerces. Tout ce qui fait la spécificité, la vie d'un quartier pour imaginer mes personnages exister au sein de ces différents milieux.

Philippe Chauveau
Comment qualifieriez-vous votre travail d'écriture ?

Thierry Cohen
Je qualifierais mon travail d'écriture à travers un maître-mot, c'est l'émotion. C'est-à-dire que quand j'écris, j'ai besoin de ressentir des émotions fortes, c'est-à-dire que mes personnages m'amènent à ressentir les émotions qui les habitent et je fais le pari que si je vis ces émotions de manière intense, le lecteur lui aussi les vivra à la lecture.

Philippe Chauveau
Merci beaucoup Thierry Chen. Je rappelle le titre de votre roman, le troisième, c'est chez Flammarion, 3Longtemps j'ai rêvé d'elle ».
Philippe Chauveau
 
Longtemps, j'ai rêvé d'elle de Thierry CohenLongtemps, j'ai rêvé d'elle
Aux éditions Flammarion
À la une : Thierry Cohen - Longtemps, j'ai rêvé d'elle

Présentation Portrait Livre L'avis du libraire
C'est à Lyon que nous venons à la rencontre de Thierry Cohen, à l'occasion de la sortie de son troisième roman, « Longtemps j'ai rêvé d'elle ». Après des études de psychologie et de sociologie, c'est finalement vers la communication qu'il se tourne et il dirige aujourd'hui avec son frère une agence de communication ici à Lyon. S'il a toujours aimé raconter des histoires et si le pouvoir des mots à toujours plus ou moins fait partie de sa vie professionnelle, Thierry ...

Longtemps, j'ai rêvé d'elle de Thierry Cohen - Présentation - Suite
Philippe Chauveau
Thierry Cohen, bonjour et merci de nous recevoir à Lyon, nous sommes ici, non pas chez vous, mais dans votre univers de travail, mais finalement c'est un peu la même chose...

Thierry Cohen
J'y passe autant de temps.

Philippe Chauveau
Votre 3e roman, c'est le 3e en quatre ans, « Longtemps j'ai rêvé d'elle », c'est aux éditions Flammarion. Il y avait eu précédemment, « j'aurai préféré vivre » et « Je le ferai pour toi ». L'écriture, j'ai envie de dire, ...

Longtemps, j'ai rêvé d'elle de Thierry Cohen - Portrait - Suite
Philippe Chauveau :
«Thierry Cohen, votre nouveau roman, le troisième, chez Flammarion, Longtemps j'ai rêvé d'elle. Alors on retrouve quelque uns des ingrédients qu'on fait vos deux précédents succès, des rencontres, des personnages qui au départ sont très éloigné mais qui vont finir par se trouver. Des fêlures, des douleurs parfois, la mort qui rode, et puis alors l'une des nouveautés du bouquin, c'est qu'on est aussi dans l'univers de la littérature, le cadre, l'un des décors est une librairie, il ...

Longtemps, j'ai rêvé d'elle de Thierry Cohen - Livre - Suite
« Tome Dom »
81, rue St Dominique
75007 Paris

Tél : 01-45-51-83-98

Frédéric Lapeyre



C'est un très beau livre. C'est un livre d'été qu'il ne faut absolument pas rater. C'est une belle histoire d'amour et Thierry Cohen a quand même quelque chose de merveilleux qui revient dans tous ses livres, c'est qu'il fait d'une belle histoire d'amour un roman psychologique, un roman à clé, un roman où on réfléchit et surtout un roman où ...

Longtemps, j'ai rêvé d'elle de Thierry Cohen - L'avis du libraire - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.