Pour recevoir notre newsletter
+
Audrey Claire
Le vent amer - une femme face à Wall Street
 
Philippe Chauveau (WebTVCulture) :
Bonjour Audrey Claire, vous publiez aux éditions Pascal Galodé, Le vent amer, une femme face Wall Street, avec une préface de Vladimir Fedorovski. Faisons un petit peu connaissance auparavant, ce n’est pas votre premier livre, il y avait eu un essai sur Barack Obama et la société américaine mais encore avant cela, quel est votre cursus, quel est votre parcours ?

Audrey Claire (Le vent amer, une femme face à Wall Street) :
Donc mon propre cursus, c’était de commencer dans la banque d’affaire chez « Goldman Sachs » et par la suite, j’ai fait carrière dans le conseil en stratégie, chez « McKinsey & Boston consulting group » avant de fonder mon propre cabinet de conseil que je dirige encore aujourd’hui.

Philippe Chauveau (WebTVCulture) :
Votre vie, c’est à la fois la France, puisque vous êtes d’origine française, et puis les Etats-Unis, New York. Vous êtes une passerelle entre ces deux pays, l’Ancien et le Nouveau monde ?

Audrey Claire (Le vent amer, une femme face à Wall Street) :
Biculturelle, je me vends d’être biculturelle. Je pense que c’est quelque chose que j’essaie de refléter dans le livre. C’est à la fois une connaissance de l’intérieur de ce monde new-yorkais mais en même temps un point de vue quelque peu distant avec, peut-être, un brin de culture européenne ou de valeur européenne pour apprécier ce monde avec ses lois.

Philippe Chauveau (WebTVCulture) :
Cette double culture, celle de l’Europe, celle des Etats-Unis comment la vivez-vous, comment l’appréhendez-vous ?

Audrey Claire (Le vent amer, une femme face à Wall Street) :
Pour moi, ça a toujours été une question de libre choix et ce qui m’a toujours fascinée, c’est la possibilité de se créer un bouquet, de s’apprivoiser en quelque sorte les valeurs d’une culture et d’une autre et de créer son propre mélange. Donc, c’est la liberté que je me prends. Mais d’un point de vue littéraire ou en tout cas analytique, je pense que l’avantage que cela donne, c’est d’avoir la possibilité d’un autre point de vue. Et c’est quelque chose que j’ai appris relativement tôt. C’est par rapport aux lois d’une société qui sont des lois dominantes, on arrive quand même à savoir qu’il y a une autre manière de vivre.

Philippe Chauveau (WebTVCulture) :
En matière de littérature, quelles sont aujourd’hui, ou même lorsque vous étiez adolescente ou enfant, quels sont les auteurs qui vous ont inspirée ?

Audrey Claire (Le vent amer, une femme face à Wall Street) :
Toute la grande tradition littéraire, moi j’ai été énormément marquée par Proust. Je ne sais pas si c’est une influence qui se retrouve beaucoup dans ce livre mais pour moi, personnellement, ça été une influence absolument énorme. Et toute la grande tradition littéraire poétique française du XIXème et XXème siècle.

Philippe Chauveau (WebTVCulture) :
Parlons de ce précédent livre qui concernait Barack Obama. C’était à la fois une sorte de biographie, une présentation du personnage et aussi une analyse de la société américaine. Qu’est-ce qui vous avait donné envie de vous intéresser à ce personnage ?

Audrey Claire (Le vent amer, une femme face à Wall Street) :
J’ai trouvé que Barack Obama était un phénomène très différent, très frais sur la scène de la politique et j’avais envie de comprendre en quoi , il répondait aux attentes de la société américaine qui se trouvait en déroute après 8 de Bush et qui avait un besoin d’air frais et de changement. Et pourquoi ce besoin s’est-il reporté sur ce jeune homme à la peau colorée, qui incarne tellement bien, aujourd’hui, les attentes de l’Amérique et je pense que c’est vraiment toujours le cas. C’est vraiment ça qui m’intéressait ; c’était vraiment une analyse de la société qui m’a menée à comprendre en quoi Barack Obama était le premier homme politique post-moderne.

Philippe Chauveau (WebTVCulture) :
Alors inversement, si aujourd’hui on vous demandait d’écrire un livre sur la société française telle que vous la percevait de l’autre côté de l’Atlantique, vous qui être française d’origine. Que mettriez-vous dans ce livre ?

Audrey Claire (Le vent amer, une femme face à Wall Street) : C’est drôle ! Et bien de par mon expérience dans des milieux de la finance et des affaires à Paris, je pense que ce ne serait pas tellement très différent, peut-être avec quelques nuances et détails différents. Je pense qu’en Europe, il y a un besoin de valeurs, de vie humaine, qui est peut-être plus prononcé qu’aux Etats-Unis.

Philippe Chauveau (WebTVCulture) :
Après l’essai sur Barack Obama, après ce premier roman avec la crise qui sert de toile de fond, j’imagine que l’écriture est devenue quelque chose qui vous plaît. D’autres projets déjà en littérature ?

Audrey Claire (Le vent amer, une femme face à Wall Street) :
J’ai envie d’écrire un livre sur New York. Je parle beaucoup de New York dans ce livre mais New York n’est pas le sujet, c’est le cadre. J’avais vraiment envie d’écrire un livre dédié à cette ville que j’adore, qui est une vile magnifique et que j’aime tellement.

Philippe Chauveau (WebTVCulture) :
Merci beaucoup Audrey Claire. Le titre de votre nouveau livre et premier roman, Le vent amer, une femme face à Wall Street chez Pascal Galodé Editeurs.
Philippe Chauveau
 
Le vent amer d'Audrey ClaireLe vent amer - une femme face à Wall Street
Aux éditions Pascal Galodé
À la une : Audrey Claire - Le vent amer - une femme face à Wall Street

Présentation Portrait Le livre
En 2008, Audrey Claire publiait un essai remarqué sur Barak Obama et l’évolution de la société américaine. Evoluant entre la France et les Etats-Unis, elle vit aujourd’hui à New-York et travaille dans le milieu de la finance. C’est dire qu’il s’agit là d’un univers qu’elle connaît bien et elle a vécu de plein fouet cette crise qui a si fortement ébranlé le système économique mondial et qui continue à faire des remous. Forte de cet enseignement, Audrey Claire a choisi le style ...

Le vent amer d'Audrey Claire - Présentation - Suite
Philippe Chauveau (WebTVCulture) : Bonjour Audrey Claire, vous publiez aux éditions Pascal Galodé, Le vent amer, une femme face Wall Street, avec une préface de Vladimir Fedorovski. Faisons un petit peu connaissance auparavant, ce n’est pas votre premier livre, il y avait eu un essai sur Barack Obama et la société américaine mais encore avant cela, quel est votre cursus, quel est votre parcours ? Audrey Claire (Le vent amer, une femme face à Wall Street) : Donc mon propre cursus, c’était de commencer ...

Le vent amer d'Audrey Claire - Portrait - Suite
Philippe Chauveau (WebTVCulture) : Audrey Claire, Le vent amer, une femme face à Wall Street, c’est le livre que vous publiez chez Pascal Galodé Editeurs. Il y avait eu un précédent ouvrage, c’était un essai sur Barack Obama et la société américaine. Là, c’est un premier roman, avec la crise qui sert de toile de fond. Ce livre, pourquoi avoir eu envie de l’écrire, pourquoi avoir voulu nous plonger dans cet univers de la crise ? Audrey Claire (Le vent amer, une femme ...

Le vent amer d'Audrey Claire - Le livre - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.