Pour recevoir notre newsletter
+
Laurent Bettoni
Le repentir
 

Philippe Chauveau :
Bonjour Laurent Bettoni.

Laurent Bettoni :
Bonjour.

Philippe Chauveau :
Votre actualité chez Marabooks, « Le repentir », c'est un thriller. On dit souvent de vous que vous alternez la littérature blanche et la littérature noire et que vous seriez dans un genre de littérature grise, c'est une bonne définition de votre travail d'auteur ?

Laurent Bettoni :
Ecoutez, c'est la meilleure définition qu'on puisse faire de mon travail d'auteur. Gris c'est pas mon humeur, c'est vraiment la couleur de ce que j'écris. Je mêle toujours, quel que soit mes récits un peu de littérature dite blanche à un peu de littérature dite noire. Alors je me disais qu'un mélange de noir et de blanc donnait du gris et j'aime bien définir ma littérature comme de la littérature grise effectivement.

Philippe Chauveau :
Avant de revenir sur votre parcours d'auteur, on va revenir chronologiquement. Vous avez une autre vie assez surprenant puisque j'ai le privilège d'avoir face à moi un grand chercheur. Vous avez été scientifique, ça a été votre première vie ça.

Laurent Bettoni :
C'est ma première passion, ça le reste. En vérité, la science reste une grande passion. J'ai beaucoup cherché mais j'ai rarement trouvé. Moi j'étais chercheur, enfin je m'orientais vers de la biochimie particulièrement en virologie. J'aimais beaucoup les virus et les rétrovirus, c'est un  petit peu mon monde.

Philippe Chauveau :
Chacun son truc.

Laurent Bettoni :
Et je m'orientais vers ça mais en même temps, j'écrivais depuis que je savais écrire, c'est à dire depuis que j'ai 6-7 ans, depuis que je sais écrire, j'écris des petites poésies, des petits contes, des petites histoires comme ça bien qu'en menant des études de recherches, j'écrivais pour moi le week end de temps en temps.

Philippe Chauveau :
L'écriture était une soupape dans vos études scientifiques ?

Laurent Bettoni :
Oui je dirais que ça m'a toujours accompagné. J'ai aucun souvenir de moi, j'y réfléchissais l'autre jour, en ne me voyant pas écrire. C'est à dire que de tout temps, j'avais une feuille et un stylo ou un clavier d'ordinateur et un écran et j'ai toujours écris. Toujours toujours.

Philippe Chauveau :
Mais alors comment passe t'on de la recherche scientifique au monde de l'édition ? Vous vous êtes dit stop j'arrête, je change de vie ou est ce que justement ça a été la rencontre avec un éditeur, Robert Laffont en 2005 pour « Ma place au paradis » ça a été ça la transition ?

Laurent Bettoni :
Oui vraiment. D'abord ça me travaillait comme une maladie virale progressivement. Le virus de la littérature me titillait depuis quelques temps et j'étais en train de mener une carrière un peu pépère dans l'industrie pharmaceutique en me disant quand même je m'ennuie terriblement, je gagne assez bien ma vie mais je m'ennuie, j'aimerais vraiment écrire. Et puis je me suis lancé. Je reçois un coup de fil sur mon portable, allo c'est Laurent Bonelli, vous ne me connaissez pas. Bien sûr que si je le connaissais, je voyais ses chroniques à la télé, je l'entendais parler souvent, il me dit j'ai lu votre manuscrit, il est formidable, je vous le propose chez Robert Laffont. On est tous d'accord est ce que ça vous dit ? J'ai dis oui.

Philippe Chauveau :
Si on résume, en 2005, vous arrivez chez Robert Laffont, une entrée en fanfare comme vous nous l'avez expliqué et puis tout ne se passe pas aussi bien que prévu et du coup vous allez partir vers l'édition numérique et ça c'est quelque chose qui est important parce que c'est aussi une façon de rappeler à tous ceux qui rêvent d'être édités et qui ont du mal à trouver un éditeur, qu'il y a d'autres façon de se faire connaître.

Laurent Bettoni :
En 2012, un ami me dit, écoutes il y a quelque chose de formidable qui arrive en France, c'est Amazon. Amazon formidable, pas vraiment. Il me dit écoutes oublies tout ce que tu peux avoir comme idée préconçue, va voir cette plateforme de téléchargement, tu verras si c'est pas un outil formidable. Tu peux déposer ton texte comme tu veux sans rien payer et il est confronté directement à l'avis des lecteurs. Finalement, est ce que c'est pas le seul avis qui t'intéresses ? Bon alors je vais voir ce qui se passe.

Philippe Chauveau :
Du coup vous avez des lecteurs sur internet à qui vos textes plaisent, il y a un très bon bouche à oreille, ça fait le buzz comme on dit.

Laurent Bettoni :
ça fait le buzz exactement.

Philippe Chauveau :
Et du coup un éditeur traditionnel revient vers vous.

Laurent Bettoni :
Le premier ça a été Benoît de la Bourdonnay, un texte pour les éditions de la Bourdonnay.

Philippe Chauveau :
Avec qui vous travaillez maintenant.

Laurent Bettoni :
Avec qui je travaille actuellement en tant que directeur éditorial. J'ai eu la chance à cette période d'être mis en relation avec Stéphanie Chevrier des éditions Don Quichotte, avec qui on est partis sur un gros projet de littérature jeunesse, « Arthus Bayard et les Maitres du Temps » dont le premier tome a été publié en 2013. On espère qu'il y en aura beaucoup d'autres.

Philippe Chauveau :
Puis il y a ces projets de feuilletons.

Laurent Bettoni :
Il y a ces séries littéraires récurrentes chez Bourdonnay, la collection s'appelle Pulp, c'est une collection que j'ai crée il y a un an maintenant et elle réuni des feuilletons littéraires. C'est à dire que le principe de base pour rentrer dans Pulp, c'est de proposer un feuilleton littéraire construit comme une série télévisée. Chaque série contient 6 épisodes et chaque épisode est écrit pour un temps de lecture très calibré de 15 à 20 minutes. On essaie comme ça de rendre la lecture addictive et on s'arrange pour qu'à la fin de chaque d'épisode, il y ai un cliffhanger, un petit truc qui donne envie au lecteur de lire l'épisode suivant et à la fin de chaque saison, on réunit l'intégrale en version papier et en version numérique. On propose toujours les 2 supports.

Philippe Chauveau :
Donc ça c'est un projet sur lequel vous travaillez actuellement ardemment. Votre actualité Laurent Bettoni, c'est « Le Repentir » et ça aussi c'est le livre que l'on peut emmener en transports puisque la collection Marabooks propose des livres souples. « Le Repentir », c'est votre actualité, c'est donc chez Marabooks dans l'édition Poche.


Philippe Chauveau
 
Le repentir de Laurent BettoniLe repentir
Marabout
À la une : Laurent Bettoni - Le repentir

Présentation Portrait Le livre
Vous connaissiez les éditions Marabout pour leurs guides pratiques. Mais saviez-vous que Marabout édite aussi des romans, en format broché ou directement en format poche souple. Et c'est justement dans cette collection Marabout poche que nous avons retrouvé Laurent Bettoni, découvert en 2005 chez Robert Laffont.
Laurent Bettoni a eu deux vies puisqu'il fut d'abord scientifique, chercheur précisément avant de rejoindre le milieu littéraire. Aujourd'hui, il est à la fois responsable éditorial dans une maison qui se distingue aussi bien ...

Le repentir de Laurent Bettoni - Présentation - Suite
Philippe Chauveau :
Bonjour Laurent Bettoni.

Laurent Bettoni :
Bonjour.

Philippe Chauveau :
Votre actualité chez Marabooks, « Le repentir », c'est un thriller. On dit souvent de vous que vous alternez la littérature blanche et la littérature noire et que vous seriez dans un genre de littérature grise, c'est une bonne définition de votre travail d'auteur ?

Laurent Bettoni :
Ecoutez, c'est la meilleure définition qu'on puisse faire de mon travail d'auteur. Gris c'est pas mon humeur, c'est vraiment la couleur de ce ...

Le repentir de Laurent Bettoni - Portrait - Suite
Philippe Chauveau :
Et dans ce roman « Le Repentir », Laurent Bettoni, vous allez nous présenter un couple qui ne va pas fort. C'est Alice et Stephane, un couple de parisien, nous sommes au printemps, juste avant l'été.

Laurent Bettoni :
Mois de juin, c'est ça oui.

Philippe Chauveau :
Et un jour Alice annonce à son mari qu'elle ne sera pas là ce week end, qu'elle part, qu'elle ne reviendra peut être pas. Et effectivement elle ne revient pas parce qu'elle ...

Le repentir de Laurent Bettoni - Le livre - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.