Pour recevoir notre newsletter
+
Nathalie Rheims
Laisser les cendres s'envoler
 

Philippe Chauveau :
Bonjour Nathalie Rheims. Merci de nous accueillir. Votre actualité aux éditions Léo Scheer « Laisser les cendres s'envoler ». Nathalie Rheims écrivain, productrice. On vous a connu aussi journaliste, comédienne. J'ai l'impression que vous avez plusieurs cordes à votre arc. Si vous deviez vous définir, qui êtes vous ?

Nathalie Rheims :
Nathalie Rheims l'écrivain. J'ai eu un parcours assez riche avant d'admettre que mon rêve c'était d'écrire. Ca venait du fait que mon père était lui-même romancier, essayiste sur l'art, qu'il était académicien français et que le courage d'écrire m'est venu à 39 ans sur un désir vital. J'étais passée par le journalisme en effet, par le théâtre qui m'avait beaucoup apporté sur le plan de la langue française. Mais une fois que je me suis mise à écrire, j'ai compris que c'était mon destin et que je ne pourrai plus faire autre chose. Le cinéma est arrivé grâce à ma rencontre avec Claude Berry. Ce furent des années riches sur le plan relationnel et émotionnel. A la disparition de Claude, comme il m'avait vraiment donné quelques clés pour produire des films, j'ai continué à le faire. Je ne sais pas si je produirai encore des années, mais j'écrirai je pense jusqu'à la fin. Donc Nathalie Rheims écrivain.

Philippe Chauveau :
Les livres étaient-ils très présent à la maison ? Déjà à l'enfance, à l'adolescence il y avait des livres, des auteurs, des titres qui vous ont marqué, qui vous ont fait avancer dans votre travail.

Nathalie Rheims :
Oui. Dans la petite enfance, la lecture de la Comtesse de Ségur a été quelque chose de très important pour moi. Ensuite à l'adolescence, Edgar Poe a été très fondateur pour l'une des branches de l'écriture qu'est la mienne sur les romans plus fictionnels et les contes de fées qui sont aussi très présent comme « Le chemin des sortilèges » ou « Laisser les cendres s'envoler » que j'ai construit un peu comme une sorte d' « Alice aux pays des merveilles ».

Philippe Chauveau :
Dans quel état d'esprit êtes-vous quand vous êtes à votre table de travail, lorsque vous écrivez...

Nathalie Rheims :
… A ma table de travail ? Mais j'écris dans mon lit...

Philippe Chauveau :
… Est-ce que l'écriture vous apaise ou au contraire y-a-t'il de la violence quand vous écrivez ? Comment le vivez-vous ?

Nathalie Rheims :
Je passe par toutes les phases. D'abord, quand j'écris, j'ai la chance de pouvoir scinder ma vie en deux. Quand je fais un film, je fais un film, mais j'en n'ai pas fait tant que ça. Et quand j'écris, tout est bouclé. Je me donne les semaines ou les  mois dont j'ai besoin, où je ne sors pas, où je ne vois personne, j'ai les gens au téléphone, mais je m'enferme dans une sorte de bulle là où je vis et je peux écrire aussi bien le matin, faire la sieste, écrire dans la nuit. J'écris comme les choses viennent et après, c'est toutes sortes d'état, je peux passer du chagrin à l'exaltation, à la froideur, à la déprime par moment parce que je trouve que ça ne vient pas comme je le voudrais, au doute, à la peur aussi.

Philippe Chauveau :
La rencontre avec le lecteur une fois le livre sorti, c'est un apaisement ou une appréhension ?

Nathalie Rheims :
C'est toujours un apaisement. Avec la presse ça peut être une appréhension, avec le lecteur, c'est toujours un apaisement.

Philippe Chauveau :
Merci Nathalie Rheims. Votre livre aux éditions Léo Scheer « Laisser les cendres s'envoler ».


Philippe Chauveau
 
Laisser les cendres s'envoler de Nathalie RheimsLaisser les cendres s'envoler
Aux éditions Léo Scheer
À la une : Nathalie Rheims - Laisser les cendres s'envoler

Présentation Portrait Le livre L'avis du libraire Avis des lecteurs
Fragile et forte à la fois, ainsi apparait Nathalie Rheims.
Chanteuse, comédienne, productrice de cinéma, auteur… Nathalie Rheims semble avoir vécu plusieurs vies en une.
Apparentée à une riche famille de l'aristocratie française, fille de l'académicien Maurice Rheims, elle a tracé son propre chemin.
Depuis son 1er roman « L'un pour l'autre » en 1999, son public s'est élargi, touché par l'élégance et la discrétion de cette femme qui semble avoir trouvé dans les mots une sorte d'apaisement.
Sous le couvert d'une ...

Laisser les cendres s'envoler de Nathalie Rheims - Présentation - Suite
Philippe Chauveau :
Bonjour Nathalie Rheims. Merci de nous accueillir. Votre actualité aux éditions Léo Scheer « Laisser les cendres s'envoler ». Nathalie Rheims écrivain, productrice. On vous a connu aussi journaliste, comédienne. J'ai l'impression que vous avez plusieurs cordes à votre arc. Si vous deviez vous définir, qui êtes vous ?

Nathalie Rheims :
Nathalie Rheims l'écrivain. J'ai eu un parcours assez riche avant d'admettre que mon rêve c'était d'écrire. Ca venait du fait que mon père était lui-même romancier, essayiste ...

Laisser les cendres s'envoler de Nathalie Rheims - Portrait - Suite
Philippe Chauveau :
Dans ce nouveau titre Nathalie Rheims « Laisser les cendre s'envoler » aux éditions Léo Scheer, vous nous faites entrer encore un peu plus dans votre intimité. Vous nous parlé d'une femme, mais on sait bien qu'il s'agit de vous, pourtant c'est un roman. Vous racontez l'histoire de cette jeune femme dont la mère est décédée et qui essaie de comprendre pourquoi cette mère ne lui a pas donné l'amour qu'elle attendait. Pourquoi avoir eu envie aujourd'hui d'offrir à ...

Laisser les cendres s'envoler de Nathalie Rheims - Le livre - Suite
Catherine Martinez (Librairie La Hune à Paris) Je me suis dit que c'était un bon livre, certainement celui que j'ai préféré de Nathalie Rheims. Même si cette rentrée a été assez riche en romans qui mettent en scène le lien filial, le rapport fille/mère, fils/père, celui avait son ton propre, quelque chose à la fois de distant, mais pas dépourvu d'émotion avec une écriture très retenue. On sent très nettement la part autobiographique, elle est évidente, néanmoins, c'est une narratrice ...

Laisser les cendres s'envoler de Nathalie Rheims - L'avis du libraire - Suite
Posté par : mimi le 29/11/2012
J'aime beaucoup cette auteure, parce que il y à dans la vie, des mots écrits qui m'ont beaucoup touchés. C'est comme des baumes a l'âme.
Laisser les cendres s'envoler de Nathalie Rheims - Commentaires - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.