Pour recevoir notre newsletter
+
Nicolas Gaudemet
La fin des idoles
 

Philippe Chauveau

Bonjour Nicolas Gaudemet

Nicolas Gaudemet

Bonjour Philippe.

Philippe Chauveau

La fin des idoles chez Tohu-Bohu, c'est votre premier roman. J'imagine que c'est important dans la vie d'un homme, d'un auteur, de voir son livre pour la première fois en librairie. Mais c'est quand même une grande histoire parce que finalement le monde de l'écriture, du livre, ça vous titille depuis longtemps. Qui êtes-vous ? D'où venez-vous ? Quel a été votre parcours avant d'arriver en librairie ?

Nicolas Gaudemet

Alors moi je suis passionné de littérature, comme vous, comme les auditeurs de l'émission. J'ai travaillé d'ailleurs dans le monde du livre jusqu'à très récemment. Je suis aussi un passionné de médias. J'ai travaillé pour l'audiovisuel public, et chez Orange sur les chaînes de télévision d'Orange. Je me suis beaucoup intéressé aux séries aussi d'ailleurs. Et j'ai essayé de donner à La fin des idoles, un souffle qui s'inspire de l'écriture addictive des séries avec le côté chorale des personnages, et puis les rebondissements.

Philippe Chauveau

Vous n'avez jamais vu d'antinomie finalement entre la littérature, l'écriture, le livre et tout ce qui touche à l'image. Ce sont deux mondes que l'on a parfois tendance à opposer justement. Vos influences sont-elles liées aux grands romans du 19ème siècle ? Ou êtes-vous plus contemporain sans vos goûts de lecture. Qu'y a-t-il sur votre table de chevet ?

Nicolas Gaudemet

Alors mon auteur favori, c'est Mishima. D'ailleurs, j'ai prévu d'écrire un duetto, de raconter ma rencontre à travers les livres avec Mishima, ce grand auteur japonais. J'ai beaucoup lu les classiques russes également. Notamment Dostoïevski et Les possédés, avec ce combat d'idées. J'ai essayé de m'en inspirer aussi pour La fin des idoles. Côté français, j'ai lu des auteurs très contemporains comme Antoine Bello, Aurélien Bellanger, Christophe Ono-dit-Bio qui m'ont inspirés pour La fin des idoles.

Philippe Chauveau

Pourquoi l'envie d'écriture ? Alors justement parce que vous avez été influencé par ces auteurs de la nouvelle génération et vous vous êtes dits pourquoi pas moi ? Nicolas Gaudemet Alors l'envie d'écriture, elle est bien plus ancienne car je me rappelle qu'à l'âge de 9 ans, j'ai lu du Tourgueniev. J'ai commencé à lire des classiques russes assez tôt. Et j'ai lu Les mémoires d'un chasseur qui sont une série de nouvelles un peu toutes construites sur la même structure. Une partie de chasse à la campagne et j'ai eu l'envie à l'âge de 9 ans d'écrire Les mémoires d'un chasseur 2. Evidemment, c'est de l'écriture d'enfant, donc ça n'a absolument rien à voir avec l'original. Mais très tôt j'ai eu ce goût. Ensuite, je suis retourné à l'écriture à l'adolescence par l'intermédiaire de la musique et de la poésie. J'écris pas mal de poèmes influencés par ceux de Jim Morrisson, Patty Smith et puis de fil en aiguille, Rimbaud, Verlaine, Lautréamont. J'ai publié certains d'ailleurs dans la revue littéraire de l'école polytechnique où j'ai fait mes études. Et enfin, j'ai écrit des nouvelles et même, j'ai tenté d'écrire un roman. J'avais 20 ans. Ce qui était un échec monumental puisque je n'avais ni la discipline, ni la technique, mais j'ai eu l'envie très très tôt.

Philippe Chauveau

Mais alors vous qui avez évolué dans cet univers de l'image, de la télévision, des nouvelles technologies, qui êtes vous-même grand observateur si ce n'est fan des séries télévisées notamment, prendre la plume pour écrire, est-ce que ça ne fait pas un peu passéiste ? Ou est-ce que c'est une valeur refuge pour vous l'écriture ?

Nicolas Gaudemet

Je n'oppose absolument pas le roman, le cinéma et la série. J'étais passionné par le roman dès le début. En premier je dirais. Et puis, d'une certaine manière, ça donne beaucoup plus de liberté un roman parce que on est seul justement à l'écrire, alors qu'un film, une série, il faut monter un projet, il faut attraper des talents, les convaincre etc... Alors qu'un roman, on peut imaginer quelque chose de beaucoup plus fou et de beaucoup plus libre, parce qu'on est seul à l'écrire.

Philippe Chauveau

C'est un défit que vous vous êtes donné avec ce premier roman ?

Nicolas Gaudemet

Oui, c'était un peu un challenge. Je me suis surtout donné une discipline d'écriture parce que je travaillais en même temps et puis j'ai beaucoup écrit en voyage, dans les bars d'hôtel, beaucoup en Asie. J'ai eu beaucoup d'idées pour ce livre en Asie parce que, quand on va dans une grande métropole, mégalopole asiatique, on a encore plus de marques de logos, de clinquant dans tous les centres commerciaux, dans les gratte-ciels etc... et en même temps, on a des temples, des moines boudhistes qui essayent d'apaiser leurs désirs et qui méditent. Donc, il y a une espèce d'opposition que j'ai utilisée avec lesquels je me suis amusé dans la fin des idoles.

Philippe Chauveau

Vous êtes dans l'actualité du livre, Nicolas Gaudemet, La fin des Idoles chez Tohu-Bohu. C'est votre premier roman. On vous souhaite le meilleur.


Philippe Chauveau
 
La fin des idoles de Nicolas GaudemetLa fin des idoles
Tohu-Bohu
À la une : Nicolas Gaudemet - La fin des idoles

Présentation Portrait Livre
Nous sommes dans un monde envahi d’images, celles de nos téléviseurs, de nos ordinateurs, de nos tablettes et autres téléphones portables. Les marques sont omniprésentes dans nos vies, nous promettant une existence toujours plus belle. Quant à notre soif de célébrité, elle est exacerbée par les réseaux sociaux ou la télé-réalité. Mais cette société nous rend-elle heureux ? Et pourquoi cette soif de célébrité, de notoriété nous hante-t’elle ? Voilà le thème abordé par Nicolas Gaudemet, jeune auteur qui publie son premier ...

La fin des idoles de Nicolas Gaudemet - Présentation - Suite
Philippe Chauveau Bonjour Nicolas Gaudemet Nicolas Gaudemet Bonjour Philippe. Philippe Chauveau La fin des idoles chez Tohu-Bohu, c'est votre premier roman. J'imagine que c'est important dans la vie d'un homme, d'un auteur, de voir son livre pour la première fois en librairie. Mais c'est quand même une grande histoire parce que finalement le monde de l'écriture, du livre, ça vous titille depuis longtemps. Qui êtes-vous ? D'où venez-vous ? Quel a été votre parcours avant d'arriver en librairie ? Nicolas Gaudemet Alors moi je suis passionné de littérature, comme vous, ...

La fin des idoles de Nicolas Gaudemet - Portrait - Suite
Philippe Chauveau Avec ce premier roman Nicolas Gaudemet, la fin des idoles, nous allons entrer dans un univers que nous connaissons tous finalement parce qu'il nous est imposé. C'est celui de ces images, ces images qui sont partout, ces marques, ces multimarques qui sont partout. Vous avez eu envie de dénoncer dans ce qui est votre premier roman la suprématie de l'image à travers la télévision. Et puis ensuite, il y aura une autre dénonciation que nous allons évoquer dans un ...

La fin des idoles de Nicolas Gaudemet - Livre - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.