Pour recevoir notre newsletter
+
Barbara Constantine
Et puis Paulette...
 

Bonjour Barbara Constantine
Bonjour
Merci de nous accorder un moment pour parler de votre actualité « Et puis, Paulette… » chez Calmann-Lévy. Avant de parler de ce titre, nous allons parler de vos autres ouvrages, mais vous avez plusieurs cordes à votre arc
puisque vous êtes romancière, vous travaillez ou vous avez travaillé aussi pour le cinéma, vous avez également des dons en tant que potière, mais ça, c'est peut-être plus pour le plaisir ?
Oui, c'est pour le plaisir.
Le cinéma, dans votre vie, a fait son apparition comment, qu'est-ce qui vous a donné envie de travailler dans le cinéma en tant que scripte ?
Je suis tombée dedans par accident en fait, puisque mon père travaillait dans le cinéma, donc c'est vrais que c'était assez simple.
Je suis arrivée un jour pour faire un stage sur un tournage, la scripte n'est pas venue, peut-être était-elle malade, je n'ai pas vraiment bien compris. Et on m'a dit, « il va falloir que tu le fasse ».
Et donc voilà, j'ai commencé comme scripte mais je n'y connaissait rien du tout, j'était juste venue pour apprendre et voir si ça m'intéresserait…
Et ça vous à plus !
Bien sûr ! C'est assez violent, ça fait peur, mais cette adrénaline elle est addictive.
Vous avez un souvenir particulier d'un tournage, d'un moment qui revient souvent en mémoire. ?
J'ai un souvenir formidable avec Marcello Mastroianni, c'était impressionnant de rencontrer quelqu'un comme ça.
Comment créé-t-on une passerelle entre le cinéma et la littérature ?
Elle existe déjà, il y a beaucoup d'adaptations qui sont faites pour le cinéma. Et puis, j'ai toujours lu. L'écriture, ça c'est encore autre chose mais là, je peux vraiment parler d'accident.
J'avais plutôt envie de faire autre chose et vraiment m'éloigner du cinéma justement. Et donc l'écriture, c'est de se dire un jour « J'ai du temps, pourquoi pas écrire quelque chose pour moi ? », et ça a commencé comme ça.
Mais je ne savais pas que j'avais la possibilité d'écrire un livre.
2007, c'est votre premier livre « Allo le chat », un livre qui a marqué car c'était un vent de fraîcheur qui arrivait dans le milieu de la littérature, en tout cas c'est comme ça que ça a été perçu. Vous aviez envie de marquer votre marque comme ça, dès le premier titre ?
Mais moi, je ne savais pas que j'écrivais un livre, vraiment, c'est sérieux.
C'est une fois que je l'ai écrit, que je l'ai fais lire aux gens autour de moi, qu'on m'a dit « Mais c'est un livre ! ». C'était pas comme une nécessité de le faire publier. C'est arrivé comme ça parce qu'on me l'a suggéré, enfin voilà.
Vous avez l'impression du coup, d'avoir découvert une facette de votre personnalité comme vous ne le soupçonniez pas ?
On peu dire ça. C'est presque ça, oui !
« Et puis, Paulette… », c'est votre cinquième titre, lorsque vous écrivez quel est votre sensation, qu'avez vous envie de transmettre ?
J'ai envie de trouver les mots justes pour transmettre des émotions.  J'ai l'impression de devoir moi-même être émue pour transmettre l'émotion.
Quelques fois c'est faux, on peut être ému par quelque chose et un lecteur peut ne pas l'être. Voilà, ça commence comme ça.
Quel est le plus beau compliment qu'un lecteur ou une lectrice ait pu vous faire à ce jour ?
Récemment j'ai reçu un mail d'une dame âgée qui m'a dit que ça lui avait donné de l'espoir et j'ai senti que c'était sincère.
Merci beaucoup Barbara Constantine, votre actualité « Et puis Paulette… », c'est chez Calmann-Lévy.


Philippe Chauveau
 
Et puis Paulette de Barbara ConstantineEt puis Paulette...
Aux éditions Calmann-Lévy
À la une : Barbara Constantine - Et puis Paulette...

Présentation Portrait Le livre L'avis du libraire Avis des lecteurs
Une mère danseuse classique aux ballets de Monte Carlo, un père vedette de cinéma, le grand Eddie Constantine, voilà un univers familial riche de surprises.
Barbara Constantine vivra d'ailleurs de belles aventures avec le 7ème art en était elle-même script pour de grands réalisateurs, tels Robert Altman, Cédric Klapisch ou Andrej Zulawski.
C'est pourtant avec la littérature que Barbara Constantine se fera connaître du grand public avec un 1er roman en 2007 « Allumer le chat » suivi notamment de ...

Et puis Paulette de Barbara Constantine - Présentation - Suite
Bonjour Barbara Constantine
Bonjour
Merci de nous accorder un moment pour parler de votre actualité « Et puis, Paulette… » chez Calmann-Lévy. Avant de parler de ce titre, nous allons parler de vos autres ouvrages, mais vous avez plusieurs cordes à votre arc
puisque vous êtes romancière, vous travaillez ou vous avez travaillé aussi pour le cinéma, vous avez également des dons en tant que potière, mais ça, c'est peut-être plus pour le plaisir ?
Oui, c'est pour le plaisir.

Et puis Paulette de Barbara Constantine - Portrait - Suite
Vous venez, de publier, Barbara Constantine chez Calmann-Lévy, votre nouveau titre, c'est votre cinquième roman déjà, « Et puis, Paulette... » avec cette jolie couverture.
C'est l'histoire de Ferdinand. Ferdinand est un sénior, on va l'appeler comme ça, il vit à la campagne. Qui est-il cet homme ?
C'est un agriculteur qui vécut dans sa grande ferme avec sa famille. Sa femme est morte quelques années avant. Il a vécu avec son fils, sa belle-fille et ses deux petits enfants ...

Et puis Paulette de Barbara Constantine - Le livre - Suite
« Dialogues » Marie Cornec Square Monseigneur Roull 29200 Brest
Tél : 02 98 44 88 68 www.librairiedialogue.fr Avec ce roman, on va découvrir un voisinage un peu atypique.
À la suite d'un dégât des eaux, une vieille dame, un peu esseulée, va se retrouver complètement perdue et Ferdinand, le personnage principal, va lui proposer par le biais de ses petits lulus, ses deux petits fils, de l'héberger, au départ pour un temps et plus ou pas.
Ensuite on va découvrir une colocation étonnante et détonante parce ...

Et puis Paulette de Barbara Constantine - L'avis du libraire - Suite
Posté par : Elie le 02/07/2012
Trop mignon. Des personnes d'un certain âge s'organisent en communauté pour occuper les dernières années de leur vie le plus agréablement possible. S'ajoute la famille, les mots d'enfants, les déboires des parents, avec des mélodies lointaines la voix d'Yves Montand et d'autres, un temps passé ou des vies écoulées, un côté champêtre et un air de douce France pour une écriture toute en douceur.
Le roman ne s'arrête pas là, les personnages Ferdinand et les autres, ont créé un site solidarvioc.com, solidarité entre générations, les lecteurs peuvent déposer des commentaires uniquement sympa, un peu en construction mais selon l'évolution du Site l'idée peut être excellente.
A lire 300 pages environ
Posté par : magalino le 28/06/2012
Les marginaux, pauvres et/ou vieux, gens ordinaires esseulés sont une richesse qui nous entoure mais que l'on ne remarque pas. Dans ce roman tout n'est pas rose pour les colocataires d'occasion et si l'ensemble forme un mesclun attachant et presque parfumé à la sueur c'est que ceux qui osent sortir des sentiers battus ouvrent leur porte et leur coeur.
Et puis Paulette de Barbara Constantine - Commentaires - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.