Pour recevoir notre newsletter
+
Jean Tulard
Dictionnaire amoureux de Napoléon
 

Philippe Chauveau : Bonjour Jean Tulard.

Jean Tulard : Bonjour.

Philippe Chauveau : Merci de nous recevoir ici, dans votre bureau. On vous connaît bien sûr pour votre travail d'historien sur l'épopée napoléonienne et sur le personnage de Napoléon. Et puis on vous connaît maintenant aussi pour votre passion pour le cinéma. Il y a eu plusieurs ouvrages consacrés au cinéma. Expliquez-nous comment on peut être à la fois, un passionné d'histoire et un passionné de cinéma. Comment les deux arrivent-ils à se retrouver ?

Jean Tulard : Le lien est évident si vous considérez que le personnage le plus porté à l'écran, c'est Napoléon. Il y a eu plus de 300 acteurs qui ont interprété le personnage à l'écran. Napoléon, le petit chapeau, vous voyez, c'est déjà une image faite pour le cinéma. Mais Richelieu aussi est un personnage conçu pour l'écran et puis alors Jeanne d'Arc, là vous avez des batailles, toute actrice a voulu , une fois dans sa vie, interpréter le rôle de Jeanne d'Arc.

Philippe Chauveau : Lorsque vous étiez à Albi, quel est votre premier souvenir de littérature ?

Jean Tulard : Ce sont les 3 mousquetaires. Pourquoi ? Parce qu'il y avait les journaux pour enfants, et il y avait « Les belles aventures ». Mon grand père m'achetait « Les belles aventures » et la première page, c'était les 3 mousquetaires. Et donc, je lisais ça par morceaux, en feuilletons, comme au fond l'était à l'origine les 3 mousquetaires. Et puis il y a un moment donné où je commençais à m'impatienter parce que ça n'avançait pas beaucoup. J'ai demandé à mon grand père, il n'avait pas les 3 mousquetaires, mais il y avait une voisine qui était là, le jour où j'ai demandé, elle m'a dit mais « Je l'ai. ». Elle m'a apporté les 3 mousquetaires, et immédiatement je me suis plongé dans le roman pour le lire jusqu'au bout, puis je n'ai pas arrêté, ça a été ensuite « 20 après « . Et alors, il y aussi une lecture qui m'a conduit vers le roman policier, ce sont « Les pieds nickelés ».Croquignol, Ribouldingue, Filochard qui ont connu un sort malheureux puisque Forton est mort en 34, qu'ils ont été repris après la guerre par Pellos et qu'aujourd'hui, il n'y a plus cet esprit anarchiste qu'il y avait dans « Les pieds nickelés » où on puisait de saines leçons de non-conformisme.

Philippe Chauveau : Dans le même registre, Albi, un premier souvenir cinéma ?

Jean Tulard : Ce sont « Les justiciers du Far-West »

Philippe Chauveau : C'est le premier film que vous avez vu ?

Jean Tulard : Qui m'a marqué à tout jamais. J'ai peut être vu, enfant, un Charlot ou un petit film mais c'est le premier. J'avais 7 ans et donc, non seulement il y avait la messe le dimanche matin, mais il y avait, horreur, les vêpres le dimanche après-midi. Alors, ma grand-mère était quand même bonne, elle comprenait ma souffrance. Et, 1 dimanche sur 4, on avait le droit au cinéma.

Philippe Chauveau : A la place des vêpres ?

Jean Tulard : A la place des vêpres. Et, on voit donc « Les justiciers du Far West », je pourrais vous raconter tout par coeur. Et on est revenus le 2ème dimanche, et il y avait 4 épisodes, 4 fois je n'ai pas entendu Monseigneur Moussaron célébrer les vêpres.

Philippe Chauveau : Et c'est l'un  des films qui a donc fait naitre chez vous la passion du cinéma. Si l'on revient dans votre bureau, lorsque vous êtes sur votre table de travail avec votre machine à écrire.

Jean Tulard : Oui.

Philippe Chauveau : Quel que soit la thématique que vous abordez dans le livre sur lequel vous travaillez, qu'avez vous envie d'offrir à vos lecteurs ?

Jean Tulard : Je m'offre à moi même, je crois d'abord. Et c'est une passion, j'écris d'abord très peu de livres, finalement de commandes. Foucher, Talleyrand sont des personnages que j'aime beaucoup, je leur ai consacré un livre. J'ai une dette à l'égard d'Alexandre Dumas, je lui ai fait un petit livre, à la Bibliothèque des Introuvables, sur Alexandre Dumas. Je me fais essentiellement plaisir. Mais ensuite, pour le faire partager aux lecteurs.

Philippe Chauveau : La rencontre avec le public, comment l'expliquez vous ?

Jean Tulard : La raison de mon succès, ce sont les médias, c'est vous. A force de commenter des nanars épouvantables des dossiers de l'écran, je suis devenu le spécialiste de Napoléon. Je n''ai jamais cherché à être le numéro 1 des études napoléoniennes. Ensuite il y eu Bernard Pivot, Pivot avait un impact extraordinaire.
Et donc c'est là, parce que chez Pivot, j'ai pas du être mauvais, je sais pas parce qu'à l'inverse de beaucoup de mes collègues de l'université, d'emblée, je suis allé aux médias, et j'ai accepté.

Philippe Chauveau :Merci Jean Tulard, on l'aura compris l'une de vos passions c'est le cinéma qu'on retrouve dans « Le Dictionnaire Amoureux du Cinéma » chez Plon. Et puis votre actualité c'est aussi Napoléon puisque vous êtes le spécialiste de Napoléon. « Le Dictionnaire Amoureux de Napoléon », c'est chez Plon également.


Philippe Chauveau
 
Dictionnaire amoureux de Napoléon de Jean TulardDictionnaire amoureux de Napoléon
Aux éditions Plon
À la une : Jean Tulard - Dictionnaire amoureux de Napoléon

Présentation Portrait Le livre Avis des lecteurs
Lorsque l'on évoque Napoléon, inévitablement Jean Tulard apparait. C'est pourtant un peu par hasard que ce passionné de cinéma s'est retrouvé propulsé « spécialiste de Napoléon ». Professeur à la Sorbonne, il publie son 1er livre sur Napoléon en 1964 avec un titre provocateur « L'anti Napoléon, la légende noire de l'empereur ». Depuis, en une cinquantaine d'ouvrages consacrés à l'empereur, à ses contemporains ou à son époque, Jean Tulard s'est imposé comme le grand connaisseur de Napoléon Ier.
Mais dans cette bibliographie historique ...

Dictionnaire amoureux de Napoléon de Jean Tulard - Présentation - Suite
Philippe Chauveau : Bonjour Jean Tulard.

Jean Tulard : Bonjour.

Philippe Chauveau : Merci de nous recevoir ici, dans votre bureau. On vous connaît bien sûr pour votre travail d'historien sur l'épopée napoléonienne et sur le personnage de Napoléon. Et puis on vous connaît maintenant aussi pour votre passion pour le cinéma. Il y a eu plusieurs ouvrages consacrés au cinéma. Expliquez-nous comment on peut être à la fois, un passionné d'histoire et un passionné de cinéma. Comment les deux arrivent-ils ...

Dictionnaire amoureux de Napoléon de Jean Tulard - Portrait - Suite
Philippe Chauveau : Jean Tulard, nous sommes ici avec vous, dans votre bureau,  pour parler de votre actualité, ce dictionnaire amoureux de Napoléon. Comment est née cette fascination pour Napoléon ? Etes-vous tombé dedans par hasard ou est-ce que c'est quelque chose qui vient de plus loin ?

Jean Tulard : Je ne suis pas tombé dedans par hasard, ça ne vient pas de plus loin, c'est simplement une opportunité de carrière. Il y a eu un effondrement complet des ...

Dictionnaire amoureux de Napoléon de Jean Tulard - Le livre - Suite
Posté par : Elie le 27/07/2012
J’avais fait quelque peu connaissance avec Fouché et Talleyrand en conversant avec Cambacérès via d’Ormesson, voici que je les retrouve dans ce … dictionnaire puisque indiqué dans le titre, le lecteur commence effectivement sa lecture par la première lettre de l’alphabet et découvre avec plaisir ces anecdotes et histoires de toutes sortes de cette époque mouvementée ; alors, roman ou dictionnaire ? les deux mon général. Des personnages comme Corvisart ayant donné son nom à une rue et une station du métro parisien était le médecin attitré de Napoléon, l’Empire a marqué les rues de paris ; et le chapeau de Napoléon eut du succès bien avant « le chapeau de Mitterrand », avec la disparition de certains métiers comme celui de chapelier je doute apercevoir un jour le chapeau de Jean d’Ormesson ou le chapeau de Jean Tulard, mais cet attribut étant toujours à l’honneur outre-Manche le Blocus continental a eu quelques effets ; ah ! l’Histoire, c’est d’une grande difficulté.
Une écriture malicieuse, au diapason des citations et des écrits de ces grands hommes de l’empire qui ont commenté leur époque, illustre avec justesse les évènements actuels et illumine le texte ; en bref ce livre c’est la Bérézina, Bérézina que j’ai toujours employé dans le sens positif mais dont j’ai retrouvé l’explication dans ce livre, la Bérézina est une victoire française que l’on doit aux pontonniers du général Eblé. Alors pas d’hésitation à avoir sur la lecture de ce « Dictionnaire amoureux de Napoléon », car en prime toutes ces histoires qui constituent une partie de la grande Histoire loin de superfluités sont bien véridiques.
Avec comme note en préface : « Il ne s’agit ici que d’une promenade autour des personnages et des thèmes de l’histoire de Napoléon, libérée des contraintes de l’érudition et où le « je » n’est pas banni. » ; en première page de couverture un beau portrait de Bonaparte ou Napoléon ? peint par David, et très certainement exposé au Louvre.
Dorénavant inutile de déchiffrer de futurs hiéroglyphes pour comprendre l’Empire, ce livre par une écriture légère regroupe avec humour l’essentiel concernant cette période courte et riche en évènements.
Posté par : Elie le 05/07/2012
« Il l’a dans la peau Léon ! »
Dictionnaire amoureux de Napoléon de Jean Tulard - Commentaires - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.