Pour recevoir notre newsletter
+
Virginie Tharaud
De chant et d'amour
 

Philippe Chauveau : Bonjour Virginie Tharaud !

 

Virginie Tharaud : Bonjour !

 

Philippe Chauveau : Vous êtes dans l'actualité littéraire avec ce livre qui est votre premier roman chez Jean-Claude Lattès : « De chant et d'amour », mais vous êtes aussi régulièrement dans l'actualité de la musique puisqu'à l'image de votre frère Alexandre, vous êtes aussi pianiste. Vous donnez des cours de piano...

 

Virginie Tharaud : Je suis chef de chœur.

 

Philippe Chauveau : Vous êtes également chef de chœur. C'est le chant, c'est la voix qui vous porte. Et puis aujourd'hui, il y a ce premier roman. Et les deux sont liés, on va le voir. Mais avant d'évoquer ce livre, faisons un petit peu connaissance. Pourquoi la musique est-elle si importante dans votre famille ?

 

Virginie Tharaud : Je ne sais pas, ça s'est transmis sans doute par les gènes. Mon grand-père était violoniste déjà. Donc il a transmis ça à ma maman. Ma maman était danseuse, elle était justement à l'Opéra de Paris donc elle était petit rap à l'Opéra. Donc peut-être aussi l'amour de l'opéra est passé aussi par la famille. Et puis mon papa était chanteur, donc voilà. Donc par ma maman j'ai l'opéra et par mon papa, j'ai la voix. Donc peut être que j'étais destiné à cette histoire quelque part.

 

Philippe Chauveau : Quelles sont les études que vous avez suivi pour devenir à la fois professeur de piano et chef de choeur ?

 

Virginie Tharaud : Alors je n'ai pas suivi d'études pour devenir professeur, ni chef de choeur. J'ai suivi des études de chant et de piano. Et puis la vie un peu par hasard, m'a amené à devenir chef de choeur et à devenir professeur, et à me passionner aussi pour la pédagogie. C'est quelque chose que j'aime beaucoup. D'ailleurs j'ai publié pas mal d'ouvrages sur la musique,

 

Philippe Chauveau : Oui, notamment « Haut les mains ! ».

 

Virginie Tharaud : Des méthodes de piano, des méthodes aussi de solfège enfin de formation musicale voilà... Chez Henri Lemoine. Et sinon j'ai suivi des études d'Histoire de l'art et c'est à travers ces études-là que j'ai découvert la vie des demoiselles d'opéra au 18ème siècle. J'étais spécialisé dans la peinture française, 18ème. Et donc j'ai fait un DEA d'Histoire de l'art.

 

Philippe Chauveau : C'est-à-dire qu'à un moment vous avez peut-être eu envie de vous éloigner un petit peu de la musique ?

 

Virginie Tharaud : Non, je pense que la musique a toujours fait partie de ma vie mais l'art en général aussi. Donc dans mes études... Et bien au fait c'est tout simple, j'avais eu envie de faire musicologie et il n'y avait plus de place. Donc quand je me suis inscrite à la fac, je me suis retrouvé en Histoire de l'art et je me suis passionnée pour la peinture aussi.

 

Philippe Chauveau : En préparant cette émission, vous m'avez confié que vous aviez toujours rêvé d'être romancière.

 

Virginie Tharaud : Oui.

 

Philippe Chauveau : Ca veut dire qu'à la maison, il y avait aussi beaucoup de livres au-delà de la musique, on lisait aussi beaucoup ? Comment avez-vous découvert le plaisir de la lecture ?

 

Virginie Tharaud : Moi j'adorais lire, c'est vrai, et puis mon papa adore écrire, donc il écrivait aussi des romans et donc... Et bien, je pense qu'aussi c'est par ma famille, que l'écriture est passée dans mes gènes quelque part.

 

Philippe Chauveau : Je reviens sur le fait que vous soyiez chef de choeur. Quel lien y a-t-il entre le fait de porter la voix des autres et l'écriture ? Où, là au contraire, c'est très silencieux, on est seul face à son travail d'écriture, face à sa page blanche... Quel est le lien ?

 

Virginie Tharaud : Faire porter la voix, je dirais. Faire sortir la voix. Parce que justement quand on est chef de choeur, on va aider les gens à sortir des choses en chantant. On va les aider à s'exprimer, à s'épanouir par le chant. Quelque part l'écriture, c'est pareil. C'est s'épanouir, faire sortir quelque chose de soi. C'est la même démarche écrire et chanter, quelque part. C'est se mettre à nu.

 

Philippe Chauveau : Avez-vous eu l'impression de vous découvrir différemment en étant romancière ? Différente de la femme que vous êtes en musique, en parallèle.

 

Virginie Tharaud : Je pense qu'on se livre beaucoup et qu'on est obligé de se livrer. Et à un moment donné, il faut faire tomber des barrières et se dire « oui, j'ai envie ! J'ai plus envie que peur et je lâche tout, et je me donne aussi à travers l'écriture ».

 

Philippe Chauveau : C'est une nouvelle aventure qui commence donc. Virginie Tharaud, vous publiez chez Jean-Claude Lattès votre premier roman « De chant et d'amour ».


Philippe Chauveau
 
De chant et d'amour de Virginie TharaudDe chant et d'amour
JC Lattès
À la une : Virginie Tharaud - De chant et d'amour

Présentation Portrait Livre
Les amateurs de grande musique connaissent bien ce patronyme : Tharaud. Alexandre Tharaud est l'un des pianistes les plus doués de sa génération. Sa soeur, Virginie, a aussi été baignée dès l'enfance dans cet univers musical. Mais si Virginie Tharaud est aujourd'hui encore chef de choeur et professeur de piano, c'est aussi avec l'écriture qu'elle s'épanouit et se révèle. Elle publie son premier roman « De chant et d'amour ». De ces études en histoire de l'art et de son goût pour le siècle ...

De chant et d'amour de Virginie Tharaud - Présentation - Suite
Philippe Chauveau : Bonjour Virginie Tharaud !   Virginie Tharaud : Bonjour !   Philippe Chauveau : Vous êtes dans l'actualité littéraire avec ce livre qui est votre premier roman chez Jean-Claude Lattès : « De chant et d'amour », mais vous êtes aussi régulièrement dans l'actualité de la musique puisqu'à l'image de votre frère Alexandre, vous êtes aussi pianiste. Vous donnez des cours de piano...   Virginie Tharaud : Je suis chef de chœur.   Philippe Chauveau : Vous êtes également chef de chœur. C'est le chant, c'est la voix qui vous porte. Et puis aujourd'hui, il ...

De chant et d'amour de Virginie Tharaud - Portrait - Suite
Philippe Chauveau : Avec ce premier roman, Virginie Tharaud, « De chant et d'amour », nous allons faire connaissance d'une jeune femme qui vit dans ce siècle des Lumières. C'est Adélaïde, Adélaïde de Villars. C'est une femme qui a réellement existé, qui a évolué dans le monde de l'opéra et de la musique sous le règne de Louis XV puis de Louis XVI. C'est un personnage sur lequel vous aviez déjà travaillé pour vos études. Comment aviez-vous découvert ce personnage d'Adélaïde ?   Virginie Tharaud : Et ...

De chant et d'amour de Virginie Tharaud - Livre - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.