Pour recevoir notre newsletter
+
Louise Tremblay d'Essiambre
Les années du silence
 

Philippe Chauveau : « Dans la tourmente », Louise Tremblay-D'Essiambre, c'est le premier tome de cette saga « Les Années du silence », publié aux éditions Charleston, qui arrive en France. Ca fait quelques années maintenant que le livre est sorti avec succès au Québec. Nous allons d'abord rencontrer deux jeunes femmes, elle s'appelle Cécile, elle s'appelle Rolande et c'est toute l'histoire de ces enfants non voulus ou qui arrivent au mauvais moment que vous nous racontez. Nous sommes dans les années quarante au Québec. D'où viennent-ils ces deux personnages de Cécile et Rolande, ces deux portraits de femmes que nous allons suivre ?

Louise Tremblay-D'Essiambre : Ils viennent d'un mouvement populaire qui a eu lieu au Québec, si ma mémoire est fidèle, au début des années 80 où à pleines pages de journaux, les journaux ont offert gratuitement des pages pour les enfants qui recherchaient leurs parents naturels et les parents naturels qui voulaient rencontrer leurs enfants. Donc moi ça m'a interpellé parce que moi-même je suis une enfant adoptée et jusqu'à cette date-là j'avais plus ou moins dit : « un jour je retrouverais peut-être ma mère naturelle » mais bon j'ai eu d'excellents parents, j'ai eu une enfance merveilleuse... Je ne sentais pas vraiment ce besoin-là. Mais quand je voyais ça, je dis hey. Alors j'ai approché ce qu'on appelle le mouvement « Retrouvailles » chez nous et j'ai rencontré des gens. Et je me suis dit : « bon, je dois témoigner de ça ». Faut dire qu'au Québec le phénomène de l'adoption s'est vécu d'une façon un peu particulière : il n'y a jamais eu de lien entre les parents adoptifs et les parents naturels, la loi l'interdisait, c'est que tout récemment que ça a changé. Alors c'est comme ça que tranquillement, le livre est apparu. Et puis bon, Rolande c'est tout autre chose, c'est un bébé de l'inceste.

Philippe Chauveau : Voilà, on va y revenir.

Louise Tremblay-D'Essiambre : C'est un sujet très tabou. Donc j'avais envie de mettre les deux en parallèle.

Philippe Chauveau : C'est sans compter les parents et la guerre aussi, puisque nous sommes dans les années 40. Donc ça c'est Cécile et Jérôme qui s'aiment et puis effectivement, il y a cette naissance annoncée qui arrive sans doute un peu trop tôt. Et puis vous le disiez, Rolande, elle ce sera l'enfant qui sera le fruit d'un inceste, d'un viol.

Louise Tremblay-D'Essiambre : Oui, c'est ça. Alors moi c'était les deux choses. Je voulais parler autour de la maternité. Alors bon, c'est les deux sujets qui m'ont porté pour écrire ce livre là. Et quand est apparu le tome 2, c'était à Montréal au salon du livre de Montréal au mois de novembre, il y a eu des centaines de madames qui sont venues avec le livre sous le bras, qui voulaient une dédicace, et qui m'ont glissé à l'oreille : « Madame, vous avez raconté mon histoire mais personne ne le sait ». C'était d'une émotion incroyable, je veux dire, c'est fou comme métier, on s'imagine être seule mais finalement il y a des milliers de gens derrière soi.

Philippe Chauveau : Ce qui est curieux, c'est que c'est un livre dans lequel tout le monde peut se retrouver mais ce sont vraiment deux très beaux portraits de femmes que vous avez eu envie de nous raconter avec Cécile et Rolande. Et puis les autres personnages aussi sont importants : il y a Jérôme qui va partir. Retrouvera-t-il l'amour de Cécile ? On le saura au fil des pages. Il y a la mère de Rolande aussi qui est importante, il y a la tante Mélina qui va accueillir Cécile à Montréal. Vous ne laissez jamais de côté les personnages, même ceux qui sont des personnages secondaires, vous leur donnez toujours une vraie personnalité.

Louise Tremblay-D'Essiambre : C'est important. Même si je ne fais que croiser le boulanger, 3 fois par semaine il vient chez nous, il a quand même une personnalité. Les contacts humains, notre vie est faite de ça.

Philippe Chauveau : J'ai lu que pour écrire vos romans, pour construire vos personnages, vous vous nourrissiez de rencontres, d'entretiens... Vous cherchiez toujours à aller au plus profond du sujet.

Louise Tremblay-D'Essiambre : Je ne peux parler de quelque chose que je ne connais pas. Ca pour moi, c'est essentiel. Je ne peux tout avoir vécu non plus. Alors si moi je ne l'ai pas vécu, d'autres l'ont fait. Je dois aller à la source. Si je veux créer un personnage, si je veux bâtir un personnage et que les gens le reconnaissent comme étant vrai, il faut que j'ai une base véridique pour le faire. Pour moi c'est important, c'est ce qui fait qu'on va accrocher, c'est ce qui fait que les gens vont me dire : « moi j'ai l'impression que vos personnages sont mes amis ».

Philippe Chauveau : Alors précisons-le, il s'agit du premier tome de votre saga, il y aura trois tomes au total. On va voyager dans l'espace puisqu'on est à un moment dans la Beauce, cette campagne québécoise, on va aller à Montréal où là la vie est plus trépidante, on va aussi un moment se retrouver en Normandie pour le besoin de l'histoire. Et puis on voyage dans le temps, on commence dans les années 40, on va se retrouver ensuite plusieurs décennies après avec d'autres personnages qui vont se croiser. Vous aimez la saga. Ce n'est pas la première fois que vous proposez une histoire en plusieurs tomes.

Louise Tremblay-D'Essiambre : En plusieurs tomes, non. S'il y en a eu plusieurs là-dedans, c'est parce qu'il y a une lectrice qui m'a dit : « bah leur histoire n'est pas terminée, vous devriez continuer ». J'ai dit : « mon dieu ! ». Et c'est comme ça que finalement j'ai continué. A la fin du dernier, Cécile...

Philippe Chauveau : J'étais allé jusqu'à la fin...

Louise Tremblay-D'Essiambre : Du troisième ? Bon. Cécile va venir terminer sa vie à Montréal. Parce que moi-même, je suis à Montréal. J'étais rendu à Montréal à ce moment-là. Alors pour moi c'est important qu'elle soit pas trop loin. Oui, j'ai de la difficulté à laisser mes personnages, ils sont vivants, ils sont là. Ils font partie de mon quotidien. C'est eux.

Philippe Chauveau : Dans votre roman, il y a beaucoup de dialogues et qui sont notamment en joual. Le joual c'est ce français québécois. Volontairement vous avez laissé le texte tel que vous l'aviez écrit. Vous n'avez pas peur que le public français ne soit un petit peu dérouté par ce côté que vous disiez vous même toute à l'heure « exotique », pour vous c'est un avantage ?

Louise Tremblay-D'Essiambre : Bah oui, pour moi c'est sur la vie du Québec. Aujourd'hui, les gens voyagent suffisamment que, je ne pense plus que cette barrière là existe. Il y a eu beaucoup de français qui sont venus chez nous et qui connaissent notre langue. C'est ce qui donne la saveur finalement. C'est ce qui donne le côté véridique, le côté... Alors non, je ne pense pas que ce soit à ce point obscur pour que quelqu'un se perde et ne comprenne pas le sens de ce qui est dit.

Philippe Chauveau : On le disait toute à l'heure « Les Années du silence » sortent aujourd'hui en France. Elles sont sorties il y a quelques années au Québec, ce qui veut dire qu'entre-temps il y a eu d'autres histoires. Vous renouez avec vos personnages Cécile et Rolande ou finalement elles ne vous avaient jamais quitté toutes ces années ?

Louise Tremblay-D'Essiambre : Elles ne m'avaient jamais quitté. Cécile va revenir dans une autre série. Parce que les gens s'ennuyaient d'elle puis voulaient la revoir. Là actuellement, je m'apprête à faire ma transition dans ma vie carrière : je mets un point final à tous ces personnages, premier début de carrière, puis à partir de l'automne prochain, il y aura un roman avec de tous nouveaux personnages.

Philippe Chauveau : Si vous deviez en quelques mots définir ce que l'écriture vous apporte. Que diriez-vous ?

Louise Tremblay-D'Essiambre : Le côté essentiel de la vie comme l'air et l'eau. Tout simplement.

Philippe Chauveau : Louise Tremblay-D'Essiambre, votre actualité c'est aux éditions Charleston : « Les Années du silence », c'est le premier tome de cette saga et ce premier tome c'est « Dans la tourmente ». Voilà un livre de coup de cœur que nous vous recommandons particulièrement. Merci beaucoup.

Louise Tremblay-D'Essiambre : Merci.


 
Les années du silence de Louise Tremblay d'EssiambreLes années du silence
Charleston
À la une : Louise Tremblay d'Essiambre - Les années du silence

Présentation Portrait Livre L'avis du libraire
Originaire de Ste Foy, une petite ville de la banlieue de Québec, c’est là que Louise Tremblay d'Essiambre grandit, dans l'affection d'une famille unie. Et déjà, la petite fille rêveuse a le goût de la lecture. Elle se rêve infirmière, entreprend des études pour y parvenir mais l’amour en décide autrement. Un mariage, neuf enfants et la jeune Louise décide de rester au foyer pour s'occuper de ses petits. Mais les livres sont toujours là, et puisque des plages de liberté ...

Les années du silence de Louise Tremblay d'Essiambre - Présentation - Suite
Philippe Chauveau : Bonjour Louise Tremblay-D'Essiambre !

Louise Tremblay-D'Essiambre : Bonjour.

Philippe Chauveau : Je suis ravi de vous accueillir. Vous nous apportez un petit peu d'air frais du Québec. Vous êtes dans l'actualité littéraire en France puisque sort un livre qui a déjà quelques années pour vous. Puisque c'est l'un de vos premiers ouvrages, Les Années du silence, qui va se décliner sur trois tomes qui vont paraître en 2016. Voici pour le premier tome "Dans la ...

Les années du silence de Louise Tremblay d'Essiambre - Portrait - Suite
Philippe Chauveau : « Dans la tourmente », Louise Tremblay-D'Essiambre, c'est le premier tome de cette saga « Les Années du silence », publié aux éditions Charleston, qui arrive en France. Ca fait quelques années maintenant que le livre est sorti avec succès au Québec. Nous allons d'abord rencontrer deux jeunes femmes, elle s'appelle Cécile, elle s'appelle Rolande et c'est toute l'histoire de ces enfants non voulus ou qui arrivent au mauvais moment que vous nous racontez. Nous sommes dans les années quarante au Québec. ...

Les années du silence de Louise Tremblay d'Essiambre - Livre - Suite
On attendait la ré-édition de ce roman depuis des années, moi j'attendais de savoir ce qu'il c'était passé pour Cécile, on connaissait son histoire avec la suite « Mémoires d'un quartier ». Donc on attendait, à moins d'aller au Canada, ce qui était pas forcément pratique. Ce que j'aime dans cet univers, c'est l'ambiance chaleureuse que met en place Tremblay, elle retrace des univers familiaux, elle tient le lectorat en haleine donc ça marche vraiment. On suit des personnages sur plusieurs décennies, tout ...

Les années du silence de Louise Tremblay d'Essiambre - L'avis du libraire - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.