Pour recevoir notre newsletter
+
Guillaume Musso
La jeune fille et la nuit
 

Philippe Chauveau : Dans ce nouveau roman Guillaume Musso, « La jeune fille et la nuit », voilà une drôle d'intrigue qui va se dérouler sur deux périodes. Nous démarrons en 1992 dans le sud de la France, dans un grand collège, une sorte d'université, avec cette jeune femme, Vinca, qui un jour va disparaître. On sait qu'elle a une grande liaison avec l'un de ses professeurs. Et 25 ans après, l'établissement fête son anniversaire. Plusieurs élèves qui étaient amis de Vinca vont se retrouver et des mystères vont ressurgir. Pourquoi avez-vous eu envie de nous emmener sur la Côte d'Azur dans ce collège qui a un esprit très anglo-saxon?

Guillaume Musso : Oui, j'ai d'abord voulu mettre en scène une réunion d'anciens élèves parce que cela m'a toujours fasciné de retrouver vingt ou vingt-cinq ans après des gens que vous avez connus à 18 ou à 20 ans, dans une période assez intense de votre vie. Et donc, on a trois amis qui ne se sont plus vus depuis vingt-cinq ans et qui vont au cinquantième anniversaire de leur ancien lycée. Lors de la cérémonie on annonce que l’on va construire un bâtiment et pour cela, détruire l'ancien gymnase. Le problème c'est que vingt-cinq ans plus tôt ces trois amis ont emmuré un cadavre dans le gymnase et ils savent que dans quarante-huit heures, on va retrouver le corps de la victime et l'arme du crime avec leurs empreintes puisqu'ils ont fait ça à la va-vite. Au début, on ne sait pas qui c'est. Au départ, l'histoire se passait aux Etats-Unis et je n'arrivais pas vraiment à l'écrire justement parce qu'il n'y avait pas l'étincelle bien que l'histoire policière soit efficace.

Philippe Chauveau : Et le fait d'avoir des personnages français plutôt qu'américains, est-ce que cela change la complexité, la psychologie de vos personnages ?

Guillaume Musso : Oui parce que ce livre-là, à partir du moment où j'ai décidé de le transférer sur la Côte d'Azur, j'ai ouvert les vannes aux souvenirs. C'est mon roman le plus personnel bien qu'il ne soit pas autobiographique.

Philippe Chauveau : Le narrateur Thomas Degalais est romancier, il vit aux Etats-Unis comme ce fut votre cas et il revient dans sa région d'origine, la vôtre. Il y a quand même une sacrée mise en abîme ! Vous avez voulu jouer avec les codes ?

Guillaume Musso : Oui jouer bien sûr, même un peu d'autodérision parfois, et cela a amené quelque chose de plus au livre. Je me sers du fait que le personnage principal soit romancier pour densifier mon intrigue. On a un polar sans policier, c'est un polar dans lequel l'enquête est menée par un journaliste qui veut faire éclater la vérité et un romancier qui pense que la vérité n'existe pas et qu'il n’y a que des morceaux de vérité. Chacun raconte sa vérité avec Vinca, la jeune femme disparue. A la fin, il y a un kaléidoscope de vérités très différentes. Mais la dernière pièce du puzzle nous échappera toujours.

Philippe Chauveau : Comment avez-vous créé ce personnage de Vinca ? Finalement, elle est très présente mais on ne la voit quasiment jamais. Guillaume Musso : C'est une sorte personnage qu'on a tous connu dans notre vie. Vinca, c'est cette fille à qui tout réussi, qui est à la fois intelligente, gracieuse, belle et qui fascine à la fois les garçons et les filles.

Philippe Chauveau : Et qui a aussi des zones d'ombres ?

Guillaume Musso : Absolument. Elle a des zones d'ombres. Je l'ai construit comme une sorte de Laura Palmer azuréenne !

Philippe Chauveau : On parle de Vinca, mais il y a aussi Fanny, Thomas, Maxime. On les découvre lorsqu'ils sont à la fin de l'adolescence, on sent qu'ils ont déjà quelques mystères. Eux aussi ont leurs zones d'ombre et leurs failles, et vingt-cinq ans après, les failles sont toujours là.

Guillaume Musso : Oui, j'amène ces personnages dans un lieu qui est pour eux le lieu de tous les dangers et aussi d'une possible réparation, d'une possible expiation. Ce sont des gens qui sont devenus assassins malgré eux, ce sont des gens bien, porteurs de bonnes valeurs, qui se sont bien comportés dans leur vie mais qui, à travers un engrenage fatal, sont devenus l'espace d'un instant assassins par accident ou presque. Ce qui m'intéresse, ce sont les zones d'ombres qu'on porte tous en nous. Je cite dans le livre la phrase de Gabriel Garcia Marquez qui a dit « tout homme a trois vies, une vie publique, une vie privée et une vie secrète » et c'est cette vie secrète qui m'intéresse. On a tous connu ces moments où l’on a besoin pour continuer à avancer de se mettre un peu en paix avec notre passé, de l'affronter de face pour pouvoir mieux le laisser derrière nous.

Philippe Chauveau : Toute la force de votre roman est là, on s'intéresse aussi bien à l'intrigue qu'à la complexité des personnalités auxquels on s'attache. C'est votre seizième roman et c'est un vrai plaisir de lecture. On a du mal à le lâcher avant la dernière page ! « La jeune fille et la nuit » c'est votre actualité Guillaume Musso et vous êtes publié chez Calmann-Levy. Merci beaucoup.

Guillaume Musso : Merci beaucoup.


 
La jeune fille et la nuit de Guillaume MussoLa jeune fille et la nuit
Calmann-Lévy
À la une : Guillaume Musso - La jeune fille et la nuit

Présentation Portrait Livre
Que serait devenu Guillaume Musso s’il n’avait pas été écrivain ? Question intéressante quand on sait qu’il suivit des études de sciences économiques à Nice, sa région d’origine. Il fut même un temps enseignant. Mais décidément, le goût de la lecture et de l’écriture était le plus fort, motivé sans doute par une maman bibliothécaire. L’Amérique a longtemps fasciné le jeune Guillaume. Quittant le cocon familial, il s’y installe au début de sa vie d’adulte, au milieu des années 90, s’enivrant ...

La jeune fille et la nuit de Guillaume Musso - Présentation - Suite
Philippe Chauveau : Bonjour Guillaume Musso Guillaume Musso : Bonjour Philippe Chauveau : Votre actualité : « la jeune fille et la nuit », votre 16e roman. ous publiez chez Calmann-Lévy. C'est un belle et grande aventure… S'il n'y avait pas eu l'aventure littéraire, pensez-vous que vous seriez resté professeur comme vous l'avez été ? Guillaume Musso : Oui, je le pense et j'en aurais été très heureux. Je l’ai été pendant 10 ans c'était un choix, j'avais réussi beaucoup de concours administratifs à l'époque et j'avais vraiment choisi cette ...

La jeune fille et la nuit de Guillaume Musso - Portrait - Suite
Philippe Chauveau : Dans ce nouveau roman Guillaume Musso, « La jeune fille et la nuit », voilà une drôle d'intrigue qui va se dérouler sur deux périodes. Nous démarrons en 1992 dans le sud de la France, dans un grand collège, une sorte d'université, avec cette jeune femme, Vinca, qui un jour va disparaître. On sait qu'elle a une grande liaison avec l'un de ses professeurs. Et 25 ans après, l'établissement fête son anniversaire. Plusieurs élèves qui étaient amis de Vinca vont ...

La jeune fille et la nuit de Guillaume Musso - Livre - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.