Pour recevoir notre newsletter
+
Stéphanie Dupays
Brillante
 

Philippe Chauveau :

Dans ce premier roman Stéphanie Dupays, on fait connaissance avec Claire. Claire est une femme « brillante » c'est ce qu'on lui dit toujours lorsqu'on la croise. Elle a réussi ses études, elle a un poste dans une grande société, elle est assez contente de son parcours d'ailleurs et puis il va y avoir un petit grain de sable. Qu'avez-vous eu envie de nous raconter avec ce personnage de Claire qui ressemble à bon nombre de jeunes de notre époque ?

Stéphanie Dupays :

Je pense que cette histoire vient d'un agacement contre le devoir de bonheur au travail et l'obligation d'être heureux dans toutes ses activités. Mes personnages ont beau passer leurs soirée sur un fichier Excel, ils sont très contents d'eux, ils montrent un visage souriant quels que soient les problèmes qui leur arrivent. Et j'ai voulu m'insurger contre le dogme de l'euphorie perpétuelle qu'on trouve dans le milieu de l'entreprise. Les entreprises d'aujourd'hui ont tendance à se montrer comme des instances de développement personnel et je trouvais que derrière ce discours en apparence humaniste se cachait une pression supplémentaire pour le salarié puisqu'il devenait obligé de se conformer à l'image du cadre idéal qui est toujours souriant et performant.

Philippe Chauveau :

Vous dépeignez un couple d'aujourd'hui avec Claire et Antonin, ils ont tous les deux une situation professionnelle brillante et qu'ils estiment épanouissante, ils travaillent tous les soirs jusqu'à 23 heures, ils n'ont pas de week-end, ils ont l'impression de réussir leur vie mais ce que vous nous expliquez c'est que tout cela, c'est de la poudre aux yeux.

Stéphanie Dupays :

Oui un peu, mais moi je voulais m'interroger sur ce qu'il se passait lorsque quelque chose commençait à dérailler. Est-ce que cet amour fondé sur une ressemblance, la communion d'un idéal de réussite, va tenir lorsqu'il arrive un souci à l'un des deux personnages. J'ai voulu voir cela pour les couples mais aussi pour les relations amicales fondées sur le même modèle.

Philippe Chauveau :

Il y a aussi une chose qui m'a beaucoup marqué, c'est le rapport de Claire avec sa famille et son propre passé. Claire est une jeune fille de province, elle a grandi à Agen et elle a toujours été fascinée par Paris. C'est comme si il y avait un rejet de son passé et de ses parents.

Stéphanie Dupays :

Oui, les parents de Claire ont tout fait pour qu'elle réussisse et finalement ils n'ont fait que creuser un fossé entre elle et eux. Et cette origine provinciale lui donne une fragilité supplémentaire puisque contrairement à Antonin, qui est né dans les beaux quartiers de Paris, qui peut demander de l'aide à ses parents si il a un questionnement sur son avenir professionnel, Claire est isolée et ne peut pas demander conseil à ses parents.

Philippe Chauveau :

Il y a aussi le personnage de Corinne, il est important d'en parler, puisque c'est un petit peu le grain de sable qui va arriver dans la vie de Claire. Il y a ce thème de la rivalité au sein de l'entreprise que l'on peut constater chaque jour.

Stéphanie Dupays :

Oui, il y a en effet une rivalité féminine très importante dans cette entreprise. Corinne c'est la supérieure de Claire, c'est aussi un modèle pour elle, car elle arrive à concilier sa vie professionnelle et sa vie de famille. Mais en fait derrière cette apparence, Corinne est à deux doigts du burn-out, elle est épuisée. Corinne va percevoir Claire comme un danger, et la pousser vers la sortie. C'était important que mes deux personnages principaux soient des femmes dans l'entreprise car je pense que finalement, c'est encore plus compliqué pour les femmes que pour les hommes de tout assumer.

Philippe Chauveau :

On l'aura compris, c'est une peinture sociale, une peinture au vitriol mais votre livre se lit vraiment comme un thriller. C'était une volonté dès le départ ?

Stéphanie Dupays :

Non, je ne m'en suis pas rendu compte parce que le livre est venu par des scènes. Quelques scènes m'ont donné envie d'écrire ce livre et de tisser une histoire entre ces scènes. Par exemple, j'aime les scènes de groupe et le roman commence par une soirée d'entreprise très chic au Centre Pompidou. Mais le fait que ce soit un thriller comme plusieurs personnes me l'ont dit, je ne m'en suis pas rendu compte. Peut-être que cela vient de l'écriture. Je voulais une écriture rapide qui mime l'urgence dans laquelle sont mes personnages. Peut-être que ça vient de là.

Philippe Chauveau :

Ce que j'ai apprécié dans votre roman Stéphanie Dupays, c'est le style, la recherche des mots, on sent que vous avez fait un travail d'orfèvre. Vous aviez cette volonté de faire quelque chose de très léché ?

Stéphanie Dupays :

Oui, comme je vous l'ai dit, j'ai de grosses influences littéraires, donc j'avais le poids de tous les auteurs que j'avais lus et aimés derrière mes épaules et je n'aurais jamais voulu publier un premier roman avec des phrases bancales donc j'ai fait un gros travail d'écriture et de réécriture pour qu'il n'y ai aucun mot qui ne dépassent.

Philippe Chauveau :

Voilà un premier roman « brillant », je sais c'était facile ! Félicitation car c'est vraiment un gros coup de cœur. « Brillante » c'est le premier roman de Stéphanie Dupays, aux éditions Mercure de France. Merci beaucoup.

 


 
Brillante de Stéphanie DupaysBrillante
Mercure de France
À la une : Stéphanie Dupays - Brillante

Présentation Portrait Livre
Voilà un roman dont on parle beaucoup et qui n'a pas finir de faire du bruit car il offre une peinture saisissante et brutale du monde de l'entreprise et des méthodes de management qui règnent dans les grandes sociétés. « Brillante » est un premier roman signé de Stéphanie Dupays.
Si elle travaille à l'Inspection générale des Affaires sociales, ce qui nous éloigne de l'univers littéraire, Stéphanie Dupays n'en reste pas moins une lectrice assidue, attentive, curieuse, qui collabore d'ailleurs régulièrement au ...

Brillante de Stéphanie Dupays - Présentation - Suite
Philippe Chauveau : Bonjour Stéphanie Dupays. Vous êtes l'auteur de ce premier roman « Brillante » aux éditions Mercure de France. On va faire brièvement connaissance avant de parler de cet ouvrage. Même si l'on sait que vous travaillez à l'inspection générale des affaires sociales, la littérature est votre univers puisque vous êtes vous-même critique au « Monde des livres », d'où vient ce goût pour les mots et pour les lettres ? Stéphanie Dupays : Je pense que cela vient d'assez loin. J'étais enfant unique, j'habitais à la campagne ...

Brillante de Stéphanie Dupays - Portrait - Suite
Philippe Chauveau : Dans ce premier roman Stéphanie Dupays, on fait connaissance avec Claire. Claire est une femme « brillante » c'est ce qu'on lui dit toujours lorsqu'on la croise. Elle a réussi ses études, elle a un poste dans une grande société, elle est assez contente de son parcours d'ailleurs et puis il va y avoir un petit grain de sable. Qu'avez-vous eu envie de nous raconter avec ce personnage de Claire qui ressemble à bon nombre de jeunes de notre époque ? Stéphanie Dupays : Je ...

Brillante de Stéphanie Dupays - Livre - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.