Pour recevoir notre newsletter
+
Jean Raspail et Jacques Terpant
Sept cavaliers
 
Philippe Chauveau (WebTvCulture)
Jean Raspail et Jacques Terpant, nous sommes ensemble à l’occasion de la sortie du 3eme tome de cette trilogie, Sept cavaliers, c’est Le pont de Sépharée qui vient de sortir.Les trois albums sont désormais disponibles chez Delcourt.C’est donc une adaptation de votre roman, jean Raspail, publié en 1993 chez Robert Laffont. Qu’est-ce qui vous a fasciné dans ce roman de Jean Raspail, et comment l’avez-vous découvert ?

Jacques Terpant (Sept cavaliers)
Je pense que j’ai lu le roman quand il est sorti, dans les années 90.  Et puis c’est une réminiscence de ce livre,qui est revenu au moment ou je cherchais une histoire. Je l’ai relu, et effectivement, l’univers me correspondait graphiquement . Moi je dessine mieux la nature et des pierres un peu moussues, et décaties, qu’une cuisine high-tech. Donc j’étais plus à l’aise chez un Raspail, que …l’univers était plus le mien.

Jean Raspail (Sept cavaliers)
On m’a montré les 10 premières planches du premier tome des Sept cavaliers.Dès la première planche , j’étais dedans.Il n’y a pas une fausse note, rien du tout.Avouez que c’est quand même miraculeux.

Philippe Chauveau (WebTvCulture)
C’est l’histoire de ce pays qui pendant plus de 250 ans vit dans la paix, dans la quiétude. Et puis un jour, les populations disparaissent, il se passe des choses tout à fait étranges. Et le Margrave qui dirige ce pays, demande à ses sept cavaliers d’aller voir jusqu’aux frontières ce qui a bien pu se produire.

Jacques Terpant (Sept cavaliers)
Ce monde-là, c’est un monde fictif, ce n’est pas un royaume qui existe.C’est une èspèce d’Europe concentrée, comme ça, quelque part.

Philippe Chauveau (WebTvCulture)
Une Europe au cœur du 19eme siècle ?

Jacques Terpant (Sept cavaliers)
Il y avait des éléments dans le roman qui me situait graphiquement : le train, le télégraphe. J’étais situé.C en’était pas très dur à imaginer.

Philippe Chauveau (WebTvCulture)
J’aimerais vous demander, chacun votre tour : si vous deviez résumer, dire l’essence-même de ce livre , des ces Sept cavaliers ? Que diriez-vous de ce livre ? Vous d’abord, Jean Raspail ?

Jean Raspail (Sept cavaliers)
Je dirais simplement, 7 cavaliers quittèrent la ville au crépuscule par la porte de l’Ouest qui n’était plus gardée ; face au soleil couchant, tête haute , sans se cacher, car ils ne fuyaient pas, ils ne trahissaient rien, espèraient moins encore et se gardaient d’imaginer.J en’ai rien à ajouter à ça.

Philippe Chauveau (WebTvCulture)
Alors vous, Jacques Terpant ?

Jacques Terpant (Sept cavaliers)
L’atout de Jean Raspail, ce qui m’a fait choisir le livre, vraisemblablement, c’est qu’en fait , il n’impose rien ce livre. Dans ce texte final que vient de lire Jean Raspail, qui est aussi le texte qui commence l’album, et qui le termine ; tout le monde peut y projeter quelque chose.

Philippe Chauveau (WebTvCulture)
Y avait-t-il une appréhension alors finalement à s’approprier le texte, notamment ?

Jacques Terpant (Sept cavaliers)
Le dialogue en bande dessinée, même si c’est moins vrai aujourd’hui, a été beaucoup minorée en bande dessinée pendant les années 70/80. Et je dis souvent , par dérision, que le dialogue de bande dessinée, c’est un dialogue de feuilleton américain traduit. Tout le monde parle pareil.Donc l’ambition en adaptant Jean Raspail, c’était de redonner sa primeur au dialogue et au texte . Et ça impliquait, quand même, un choix de texte pour tout l’album, un ton, et j’ai essayé de m’attacher à ce ton.

Jean Raspail (Sept cavaliers)
On ne peut pas lire cette bande dessinée si on ne lit pas les dialogues.Et en plus, comme j’essaie d’écrire bien, et qu’il a choisi de bons passages, c’est dit et c’est bien dit.

Philippe Chauveau (WebTvCulture)
Est-ce que ça peut inciter des amateurs de littérature à aller découvrir l’univers de la bande dessinée ?

Jacques Terpant (Sept cavaliers)
Les lecteurs de Raspail, qui ne fréquentaient jamais la bande dessinée, se sont précipités dessus . Et les réactions sont toutes excellentes, des gens qui n’ont jamais lu de bandes dessinées.

Philippe Chauveau (WebTvCulture)
Jean Raspail, Jacques Terpant ; alors on peut bien évidemment découvrir , ou redécouvrir les Sept cavaliers chez Robert laffont, votre roman .Et puis on se précipitera aussi sur cette trilogie, des Sept cavaliers , dessinée par Jacques Terpant, aux Editions Delcourt.
Philippe Chauveau
 
Sept cavaliers de Jean Raspail et Jacques TerpantSept cavaliers
Aux éditions Delcourt
À la une : Jean Raspail et Jacques Terpant - Sept cavaliers

Présentation Portrait Le livre Avis des lecteurs
Jean Raspail tient une place à part dans l’univers littéraire français. Infatigable voyageur, il parcourt le monde dans sa jeunesse, les Etats-Unis, le Canada d’abord, puis le Japon, le Liban , la Jordanie, Israël, sans oublier bien évidemment l’Amérique du Sud, et la Patagonie dont il rapportera de nombreux souvenirs qui serviront ensuite de base à certains de ses livres, essais ou romans. En 1973, Jean Raspail publie Le camp des saints. Avec cette histoire d’invasion du monde occidental par des ...

Sept cavaliers de Jean Raspail et Jacques Terpant - Présentation - Suite
Philippe Chauveau (WebTvCulture) C’est une belle rencontre que nous vous proposons aujourd’hui, puisque nous avons la chance d’accueillir Jacques Terpant , et Jean Raspail.Jacques Terpant, dessinateur, bédéiste.Jean Raspail, avant de parler de cette trilogie, en bande dessinée, Les 7 cavaliers, aux Editions Delcourt, j’aimerais que l’on revienne sur votre parcours d’écrivain, et de voyageur.Qu’est ce qui vous a passionné dans ces voyages, dans cette découverte du monde ? Jean Raspail (Sept cavaliers) Vous avez dit que le parcours était long, en effet, ...

Sept cavaliers de Jean Raspail et Jacques Terpant - Portrait - Suite
Philippe Chauveau (WebTvCulture) Jean Raspail et Jacques Terpant, nous sommes ensemble à l’occasion de la sortie du 3eme tome de cette trilogie, Sept cavaliers, c’est Le pont de Sépharée qui vient de sortir.Les trois albums sont désormais disponibles chez Delcourt.C’est donc une adaptation de votre roman, jean Raspail, publié en 1993 chez Robert Laffont. Qu’est-ce qui vous a fasciné dans ce roman de Jean Raspail, et comment l’avez-vous découvert ? Jacques Terpant (Sept cavaliers) Je pense que j’ai lu le roman quand il est ...

Sept cavaliers de Jean Raspail et Jacques Terpant - Le livre - Suite
Posté par : tolbert le 04/01/2015
Ouvrage magnifique , bravo Terpant. En passant bonjour a mon Consul-Général de Patagonie.
Posté par : greg le 06/11/2010
Excellente bd, j'ai du m'y reprendre a plusieurs fois avant de donner un sens à la fin. Qu'avez- vous compris? Pour ma part j'ai le sentiment que c'est l'histoire de toute organisation sur le déclin, et que de l'autre coté du pont réside la cause du déclin du royaume du Margrave. On a une opposition entre la société codifiée, droite et pieuse des 7 cavaliers, et la folie destructrice symbolisée par les bandes de pillards, les comportements déviants. Les tchétchènes symboliseraient les envahisseurs du tiers-monde qui viendraient profiter du déclin de la société. Comment ne pas voir un parrallèle avec notre société: l'amanite (la drogue), le sexe, l'échappement des enfants...

Voila ce que j'en ai compris, cela m'intéresserait de savoir si d'autres lecteurs ont vu autre chose, par exemple y a t-il un rapport entre les 7 cavaliers et les 7 péchés ? Les 7 cavaliers ne seraient ils pas que le reflet de l'âme humaine, confrontée à son déclin?
Posté par : Un vice-consul le 15/10/2010
Du très grand Raspail et du très grand Terpant ! MERCI !
Sept cavaliers de Jean Raspail et Jacques Terpant - Commentaires - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.