Pour recevoir notre newsletter
+
Mathias Énard
Rue des voleurs
 

Un nouveau titre Mathias Enard, chez Acte Sud. Vous êtes fidèle à cette belle maison. Et avec "Rue des voleurs", nous allons suivre Lakhdar, nous sommes au temps du Printemps arabe.
Lakhdar est Marocain, il vit à Tanger. Avec son ami Bassam ils ont des envies d'ailleurs, ils rêvent de l'Europe, ils rêvent des filles aussi. Ce personnage de Lakhdar, comment l'avez-vous créé ? Comment est-il né dans votre imagination ?
Il y avait longtemps que j'avais dans l'esprit l'idée d'un roman d'aventure, qui soit aussi un roman d'initiation, de passage à l'âge adulte, quelque chose qui serait un peu un croisement entre "L'attrape-coeurs " de Salinger, "le journal du voleur" de Jean Genet
et puis au fur et à mesure des événements, il y a deux ans quand je suivais de très prêt la révolution en Tunisie, en Egypte, puis en Libye et après en Syrie.
J'ai été amené à avoir envie d'écrire. Les deux choses se sont croisées et c'est là que j'ai eu l'idée de ce jeune Marocain.
Vraiment ce qui m'a lancé, c'est de trouver la voix de Lakhdar, son ton, la façon dont il parle, dont il écrit, avec beaucoup de réalité et c'est ça qui a lancé le livre.
Une réalité qui évolue au fil des pages, comme s'il gagnait en maturité par les événements auxquels il est confronté.
Oui, c'est un récit d'une évolution, d'une transformation, d'un passage à l'âge adulte. Dans ses souvenirs Lakhdar évolue, dans son écriture aussi. Il devient de plus en plus lettré.
C'est un récit qui est sur deux niveaux. Lakhdar raconte cette histoire sans doute cinq ou dix ans après les faits.
Il revient sur ces deux années absolument décisives de sa vie, de sa jeunesse, même s'il est encore très jeune et il se replonge dans ce qu'il était autrefois et ce ton, cette voix va évoluer au fil des pages.
Lakhdar, on va le suivre au fil des mois, il se retrouve chassé par son ami Bassam, il est plus ou moins enrôlé dans une mouvance islamiste, ensuite il va partir à Barcelone ou il va arriver dans cette "rue des voleurs",
mais on a l'impression qu'il s'en sort toujours plus ou moins, même quand il se trouve chez ce Cruz  qui va l'initier au métier de la mort. Il subit les événements avec un certain fatalisme.
Il s'en sort parce qu'il fait quelques efforts pour s'en sortir. Il fait l'effet d'un personnage au milieu d'un champ de bataille ou d'un champ de mines et qui sauterait d'un endroit à l'autre en essayant d'éviter les coups.
Il est pris un peu comme dans le tambour de la machine à laver du destin.
Lakhdar est-il l'image de la jeunesse arabe telle que vous la voyez, vous qui connaissez bien cette univers,
une jeunesse qui est un peu ballade par les événements, qui peu être tentée par l'extrémisme religieux, tentée par l'Europe et ses chimères. Est ce que c'est ça la jeunesse arabe finalement ?
Le monde arabe actuellement est un peu tenté par l'extrémisme religieux et en même temps par de grandes aspirations démocratiques, sauf que ça prend du temps à se mettre en place et on est dans une période de confusion, mais en Europe aussi.
C'est ça qui m'intéressait, c'est de montrer le parallèle qu'il y a entre les jeunes qui ont fait la révolution en Tunisie et la jeunesse espagnole par exemple du mouvement des Indignés ou des grandes manifestations de mars dernier à Barcelone.
Finalement il y a une continuité géographique, une coïncidence temporelle - les deux événements se sont produits au même moment - et moi je crois qu'il y a aussi une continuité humaine.
On voit une frontière, parce qu'elle existe physiquement avec le Détroit de Gibraltar, entre ces deux mondes, mais je pense que cette continuité existe, ce n'est pas pour rien que les choses sont contiguës géographiquement et chronologiquement.
Merci beaucoup Mathias Enard et merci pour ce personnage de Lakhdar qu'on va garder en mémoire longtemps. "Rue des voleurs", c'est votre nouveau titre et c'est aux éditions Acte Sud.


Philippe Chauveau
 
Rue des voleurs de Mathias EnardRue des voleurs
Aux éditions Actes Sud
À la une : Mathias Énard - Rue des voleurs

Présentation Portrait Le livre L'avis du libraire
Fasciné depuis toujours par la culture orientale, Mathias Enard a suivi des études d'arabe et de persan.
En 2000, il s'installe à Barcelone où il enseigne d'ailleurs la langue arabe même si ses pas le ramènent régulièrement en France, dans son Poitou natal notamment.
Avide de connaissances et de culture, Mathias Enard fut aussi pensionnaire de la Villa Médicis à Rome en 2005.
Fidèle aux éditions Actes Sud, c'est dans cette maison qu'il publie son 1er roman  en 2003, « La ...

Rue des voleurs de Mathias Enard - Présentation - Suite
Bonjour Mathias Enard
Merci d'avoir accepté notre invitation à l'occasion de la sortie, chez Actes Sud, de votre nouveau roman « Rue des voleurs ».
On va parler de vous avant de rentrer dans le vif du sujet, même si on vous connait depuis vos premier titres, notamment « Zone ».On sait que vous êtes un grand fana de la littérature, de la culture, de l'art oriental, comment est née cette passion chez vous?
C'est un peu un hasard. Je viens d'une petite ville ...

Rue des voleurs de Mathias Enard - Portrait - Suite
Un nouveau titre Mathias Enard, chez Acte Sud. Vous êtes fidèle à cette belle maison. Et avec "Rue des voleurs", nous allons suivre Lakhdar, nous sommes au temps du Printemps arabe.
Lakhdar est Marocain, il vit à Tanger. Avec son ami Bassam ils ont des envies d'ailleurs, ils rêvent de l'Europe, ils rêvent des filles aussi. Ce personnage de Lakhdar, comment l'avez-vous créé ? Comment est-il né dans votre imagination ?
Il y avait longtemps que j'avais dans l'esprit l'idée ...

Rue des voleurs de Mathias Enard - Le livre - Suite
« L'ouvre-boite »
20, rue des Petites écuries
75010 Paris
Tél : 01 48 00 01 47

Je vais commencer par dire que ce n'est pas un livre sur les printemps arabes , et les révoltes des indignés espagnols?
C'est l'histoire d'un jeune homme qui grandit dans ce monde-là, et qui évolue dans ce monde-là.
Effectivement, forcément, on en parle parce que c'est son contexte de vie, il y prend part, plus ou moins malgré lui. Il le subit ...

Rue des voleurs de Mathias Enard - L'avis du libraire - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.