Pour recevoir notre newsletter
+
Rêver
Franck Thilliez
 

Philippe Chauveau

Dans ce nouveau titre, Franck Thilliez, nous découvrons Abigaël. Abigaël a une petite fille qui s'appelle Léa, elle est psychologue et elle travaille très régulièrement avec la police, elle aide les policiers dans leur enquête, et là il y a une enquête avec une disparition d'enfants, plusieurs enfants qui ont disparu à 3 mois d'intervalle. Abigaël, est une psychologue, mais elle a surtout un problème médical. Elle est victime de narcolepsie. Elle peut être prise par le sommeil n'importe où, n'importe comment. D'où vient-il ce personnage, pourquoi avoir eu envie de traiter le sujet du sommeil, d'où le titre Rêver ?

Franck Thilliez

Le sujet du sommeil fait partie des grands sujets que j'aime et que j'ai envie de traiter dans mes livres. Je m'intéresse beaucoup à des sujets qui nous concernent et qui nous constituent en tant qu'être humains. J'ai écrit des romans sur la mémoire, sur la psychiatrie, sur l'ADN, sur le cerveau. Et voilà... le sommeil, c'est un des grands pans de notre vie à chacun. On passe un tiers de notre vie à dormir. Donc j'ai voulu le traiter. Après, il faut toujours trouver le moyen de traiter le thème dans une histoire policière, ou en tous cas une histoire à suspense. Les personnages sont toujours des bons moyens pour véhiculer le thème, donc il faut un personnage qui porte ce thème en lui, qui permet de le voir et très vite, je me suis orienté vers les maladies du sommeil, et j'ai découvert cette maladie, dont j'avais déjà entendu parler, qui est la narcolepsie, et elle était très intéressante dramatiquement parlant puisque, effectivement, ces personnages là sont des personnes fragiles, qui s'endorment un peu n'importe où et n'importe quand, mais surtout, elles confondent les rêves et la réalité, et ça c'était très intéressant quand on écrit comme moi des histoires où on essaye justement de perdre ses lecteurs entre fiction et réalité, donc c'était le personnage idéal.

Philippe Chauveau

Donc ce qui est passionnant, c'est que là, l'action se situe sur 6-7 mois à peu près, et d'un chapitre sur l'autre, on ne sait pas si l'on est dans la réalité, on en sait pas si l'on est dans un des rêves ou des cauchemars d'Abigaël. Vous nous faites jouer aussi avec des aller-retours, puisqu'à certains moment il y a d'ailleurs le moyen de se repérer en début de chaque chapitre, mais on fait des aller-retours dans l'histoire. Vous aviez envie un peu de brouiller les pistes pour votre lecteur. Vous êtes le diable.

Franck Thilliez

Le diable incarné ! Non, mais j'aime ça. Je considère le thriller comme un jeu avec le lecteur, c'est-à-dire que vous êtes le romancier, vous essayez de jeter les pièces de puzzle et c'est au lecteur de le reconstruire. J'aime vraiment faire réfléchir mon lecteur, le faire rendre la lecture ludique finalement, et puis c'est cohérent avec l'univers du rêve, puisque quand on rêve, les rêves sont très flous, on ne sait jamais quand ça débute, quand ça se termine, parfois c'est complètement mélangé, et j'ai voulu construire le roman à l'image finalement d'un rêve, y compris jusque dans le titre, puisque rêver, c'est ce que l'on appelle un palindrome, c'est un mot qu'on peut lire aussi bien à l'envers qu'à l'endroit. Celui là on peut même le lire dans un miroir. Et c'est important parce que quand on passe de l'éveil au sommeil, on traverse finalement le miroir qui est celui entre la réalité et l'imaginaire. Il y a toute la symbolique qui est présente dans le livre, y compris dans sa construction.

Philippe Chauveau

Alors on ne va pas trop rentrer dans l'intrigue parce qu'il ne faut pas déflorer l'histoire. Simplement, Abigaël est victime de cette narcolepsie, il y a cette enquête qui est difficile sur cette disparition d'enfant. Son père revient vers elle en lui disant, « écoute tu es fatiguée, on va partir tous les 3 passer quelques jours de vacances avec ta fille ». Ils montent en voiture, là c'est le drame, il y a un accident, Abigaël est la seule survivante, son père et sa fille meurent dans l'accident, sauf que forcément, elle ne se souvient de rien puisqu'elle s'était endormie dès les premiers kilomètres. Ca veut dire aussi que non seulement, il y a la police qui intervient, mais Abigaël est psychologue, il y a les problèmes relationnels avec son père, il y a les difficultés parfois de relation entre Abigaël et sa propre fille Léa. Elle a vraiment une consistance très importante Abigaël. Vous avez beaucoup travaillé à la personnalité de ce personnage. Vous faites le choix d'un personnage féminin pour l'héroïne, pourquoi ?

Franck Thilliez

C'est vrai que j'ai souvent des personnages féminins en héros, en moteur de mes romans. Pour celui là, c'est important. J'aime confronter mes personnages, donc un personnage féminin qui est confronté au milieu des hommes, c'est intéressant. La gendarmerie, c'est quand même un domaine très très masculin. Donc il y a de la matière dramatique quand on prend une femme et qu'on la confronte à ce milieu. C'est intéressant pour un romancier. Et puis une femme, parce que je trouve que les femme sont le fameux instinct maternel qui est extrêmement puissant. Il y a cette relation entre Abigaël et sa fille, ce lien extrêmement fort, c'est le moteur de la vie d'Abigaël, c'est ce qui lui permet presque de surpasser cette maladie. C'est vraiment son moteur, donc c'était intéressant de voir ce qui allait se passer quand justement sa fille meurt dans un accident, comment elle allait surmonter le drame, est-ce qu'elle serait assez forte... Donc voilà, j'ai trouvé intéressant que ce soit un personnage féminin qui mène ce combat et qui finalement, mène deux enquêtes, c'est-à-dire, l'enquête purement policière, elle vient en aide aux gendarmes pour apporter un profil psychologique et essayer d'attraper un kidnappeur d'enfants, et il y a aussi cette enquête sur elle-même, puisqu'il y a cette histoire d'accident, auquel elle réchappe mais d'une manière complètement incompréhensible, puisqu'elle est retrouvée à côté de la voiture, quasiment sans égratignure, alors que la voiture est comprimée. Et elle se demande ce qui s'est passé, donc elle va creuser en elle-même pour essayer de mener l'enquête, donc j'ai trouvé intéressant de creuser ce personnage aussi de manière très très psychologique.

Philippe Chauveau

En tous cas, félicitation pour ce roman vraiment bien ficelé qui est terrifiant. Et puis il y a cette face de renard, ce visage de renard sur la couverture mais on n'en dira pas plus, on comprend au fil des pages. Franck Thilliez, c'est votre actualité, ça s'appelle rêver, cauchemarder aurait été bien aussi. Et c'est aux éditions fleuve noir Merci beaucoup.

Franck Thilliez

Merci.


 
Rêver de Franck ThilliezFranck Thilliez
Fleuve Noir
À la une : Rêver - Franck Thilliez

Présentation Portrait Le Livre
Franck Thilliez est un drôle de personnage. Sous ces airs de garçon sympathique se cache en fait le diable. Plus concrètement, quand on connait la gentillesse, la simplicité, l’humilité de l’auteur de « Gataca » ou « L’anneau de Moebius », on s’interroge toujours sur la façon dont peuvent naître les incroyables et sinistres intrigues que nous propose Franck Thilliez dans ses différents romans. Et que de chemin parcouru. Depuis « La chambre des morts » en 2004, son premier succès, il est devenu l’un des ...

Rêver de Franck Thilliez - Présentation - Suite
Philippe Chauveau Bonjour Franck Thilliez. Franck Thilliez Bonjour Philippe Chauveau Votre actualité chez Fleuve Noir c'est Rêver. Que de chemin parcouru depuis 2002... 2002, c'était Conscience animale. 2004, il y a eu Train d'enfer pour ange rouge et puis après La chambre des morts et le succès que l'on sait. Quand vous regardez en arrière, comment analysez-vous tout cela ? Franck Thilliez Déjà ça passe très très vite. Je me rends compte que ça fait 15 ans que j'écris. 15 romans, donc le temps file. Je le vois ...

Rêver de Franck Thilliez - Portrait - Suite
Philippe Chauveau Dans ce nouveau titre, Franck Thilliez, nous découvrons Abigaël. Abigaël a une petite fille qui s'appelle Léa, elle est psychologue et elle travaille très régulièrement avec la police, elle aide les policiers dans leur enquête, et là il y a une enquête avec une disparition d'enfants, plusieurs enfants qui ont disparu à 3 mois d'intervalle. Abigaël, est une psychologue, mais elle a surtout un problème médical. Elle est victime de narcolepsie. Elle peut être prise par le sommeil n'importe ...

Rêver de Franck Thilliez - Le Livre - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.