Pour recevoir notre newsletter
+
Joëlle Chevé
Marie-Thérèse d'Autriche
 

Philippe Chauveau :

1715 - 2015, c'est le tricentenaire de la mort de Louis XIV, il y a de nombreuses cérémonies, de nombreux ouvrages, des commémorations qui vont nous rappeler cet événement. Mais à coté de Louis XIV il y avait une reine, Marie-Thérèse et c'est le sujet de votre ouvrage aux éditions Pygmalion, Joëlle Chevé pourquoi vous êtes vous intéressée à ce personnage, Marie Thérèse d'Autriche ?

Joëlle Chevé :

Alors je vais être franche avec vous, à la base c'était une commande. Parce que précisément, personne ne s'était intéressé à elle, il y avait donc un trou dans cette collection sur les reines de France, personne n'avait fait la femme de Louis XIV. Comme vous le savez, elle a été extrêmement caricaturée depuis plus de 300 ans.

Philippe Chauveau :

Laide, bigote, sotte... 

Joëlle Chevé :

Oui, alors elle n'était rien de tout ça, elle n'était pas le contraire de tout ça non plus. Je n'en fais pas une beauté radieuse comme Madame de Montespan, elle n'avait certainement pas l'intelligence de Madame de Maintenon. Mais dans la mesure où j'ai étudié les 22 ans qu'elle passe en Espagne, elle est la fille du roi d'Espagne Philippe IV et ce que tout le monde oublie, c'est qu'elle a été pendant plus de dix ans, l'héritière du trône d'Espagne. Elle est donc élevée pour régner et tout le monde a oublié ça. C'est pour ça qu'une grande partie du livre insiste sur la formation de Marie-Thérèse, cette formation religieuse, à laquelle aucune princesse de l'époque n'échappait. Elle avait peut être une dévotion plus baroque, mais certainement pas austère, ça c'est une légende ! C'était une fille très gaie au contraire, très amoureuse de Louis XIV, et très portée sur les joies de la vie conjugale. Donc une image au point de vue du caractère qui est totalement fausse. Tous les ambassadeurs racontaient à quel point elle menait la cour de façon extrêmement gaie. Mais voilà, Louis XIV la trompait et pendant quelques années, on a eu le droit à une reine complètement dépressive et jalouse. Mais comment le lui reprocher ?

Philippe Chauveau : 

Ce qui est passionnant dans votre ouvrage, c'est que non seulement, vous nous parlez de Marie-Thérèse d'Autriche, mais vous nous parlez aussi de Louis XIV et un roi un peu différent, parce qu'il aime sa reine, il l'aime mal certes, mais il l'aime.

Joëlle Chevé : 

Bien entendu qu'il l'aime, d'abord tout les réunit : ils ont le même âge, ils ont les même grands-parents malgré une guerre qui va s'arrêter au moment du mariage.

Philippe Chauveau :

Il l'aime et il lui fait confiance ! 

Joëlle Chevé :

Il l'aime et il lui fait confiance, ce qui est exceptionnel dans l'histoire des Bourbons et des Habsbourg, rappelez-vous que Anne d'Autriche a carrément trahi le Royaume avec l'affaire des lettres espagnoles de 1637. Et les ministres de Louis XIV lui ont dit de se méfier parce que c'était une Habsbourg. Les princesses Habsbourg sont censés renseigner leur famille sur ce qui se passe dans les cours européennes et elle ne l'a jamais fait. Elle ne l'a pas fait parce qu'elle était loyale envers Louis XIV mais aussi parce que son père le lui avait demandé. Et ce, afin que sa fille ne fasse pas de concurrence aux filles de son second mariage. Et toute la guerre de succession d'Espagne est là, avec ce mariage avec louis XIV.

Philippe Chauveau :

Ce que vous nous expliquez aussi par ce livre, c'est que si Marie-Thérèse d'Autriche a une mauvaise image, c'est parce que à la cour, elle ne donne pas de passe-droit. Elle a vraiment joué son rôle de reine à la perfection. 

Joëlle Chevé :

Son adoration pour Louis XIV fait qu'elle ne distribuait pas les grâces, elle ne prenait pas d'initiatives, elle n'a pas créé de contre-cour qui aurait pu s'opposer à l'autoritarisme de Louis XIV, elle était soumise, une soumission naturelle pour une princesse à l'époque. Elle était faite pour être reine, et si Louis XIV était mort en 1658 pendant sa maladie, elle aurait été prête à épouser son frère Philippe d'Orléans, parce que le seul destin qu'elle concevait c'était celui de reine.

Philippe Chauveau :

En travaillant sur ce personnage, vous a-t-elle surprise cette Marie-Thérèse ?

Joëlle Chevé :

Oui, je suis rentrée dans ce sujet avec les mêmes préjugés et j'ai découvert un autre personnage, en recontextualisant les sources, en balisant l'ensemble des informations, j'ai réellement découvert une autre femme. 

Philippe Chauveau : 

En cette période où nous évoquons souvent Louis XIV, puisque nous célébrons le tricentenaire de sa mort, il était intéressant et important d'évoquer cette reine, cette épouse. « Marie-Thérèse d'Autriche », c'est votre actualité Joëlle Chevé et vous êtes publiée aux éditions Pygmalion.


 
Marie-Thérèse d'Autriche de Joëlle ChevéMarie-Thérèse d'Autriche
Pygmalion
À la une : Joëlle Chevé - Marie-Thérèse d'Autriche

Présentation Portrait Le livre
Le 1er septembre 1715, à Versailles, Louis XIV rendait son dernier soupir, au terme d'un règne de 72 ans. 300 ans plus tard, de nombreux événements et plusieurs ouvrages viennent saluer la mémoire du Roi Soleil. Mais c'est une autre facette de ce règne que je vous invite à découvrir, qui elle aussi brilla et joua son rôle dans le théâtre de la monarchie. La reine Marie-Thérèse d'Autriche. Qui était-elle cette femme malmenée par la vie et aussi par son ...

Marie-Thérèse d'Autriche de Joëlle Chevé - Présentation - Suite
Philippe Chauveau : Bonjour Joëlle Chevé ! Joëlle Chevé : Bonjour ! Philippe Chauveau :  Vous publiez chez Pygmalion « Marie-Thérèse d'Autriche », ça tombe bien, car c'est le tricentenaire de la mort de Louis XIV. Vous parlez de cette femme qui a grandi dans l'ombre de Louis XIV on va y revenir. Mais c'est d'une autre femme dont je voudrais vous parler, vous en l'occurence ! Qui êtes-vous Joëlle Chevé ? On vous connait en tant qu'historienne, les lecteurs d' « Historia » vous retrouvent tous les mois dans ce magazine, d'où vous vient cette ...

Marie-Thérèse d'Autriche de Joëlle Chevé - Portrait - Suite
Philippe Chauveau : 1715 - 2015, c'est le tricentenaire de la mort de Louis XIV, il y a de nombreuses cérémonies, de nombreux ouvrages, des commémorations qui vont nous rappeler cet événement. Mais à coté de Louis XIV il y avait une reine, Marie-Thérèse et c'est le sujet de votre ouvrage aux éditions Pygmalion, Joëlle Chevé pourquoi vous êtes vous intéressée à ce personnage, Marie Thérèse d'Autriche ? Joëlle Chevé : Alors je vais être franche avec vous, à la base c'était une commande. Parce que ...

Marie-Thérèse d'Autriche de Joëlle Chevé - Le livre - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.