Pour recevoir notre newsletter
+
Caroline Sers
Le regard de crocodile
 

Philippe Chauveau :
« Le regard de crocodile », c'est votre nouveau titre, Caroline Sers, publié chez Buchet-Chastel. Il y avait eu « Tombent les avions » et « Des voisins qui vous veulent du bien » ; on était alors dans l'univers du roman. Là, vous nous avez offert un récit. Vous nous retracez une période de votre vie, avec la mort de Thomas, votre enfant, après plusieurs mois de maladie. Il a été 2 jours chez vous, sinon, le reste s'est passé à l'hôpital. Alors que votre travail était dans le roman, pourquoi avoir eu envie d'écrire ce récit ?

Caroline Sers :
Effectivement, mon travail est dans le roman. L'écriture du « Regard de crocodile » est née d'un roman raté. Je pense que je n'ai pas réussi simplement parce que je n'ai pas cherché en moi les émotions qui pouvaient l'animer. J'ai écrit vraiment en surface et ça ne fonctionnait pas. Je me suis dit : « Je n'arrive pas à écrire parce que j'ai un autre livre à écrire avant ça, qui est l'histoire de Thomas, parce que ça me bloque, justement parce que ces émotions dont j'ai besoin pour écrire mes romans, ces émotions qui font vivre mes personnages, je ne les trouve plus parce que je les ai complètement bloquées, réprimées, pendant la maladie de Thomas et après sa mort.

Philippe Chauveau :
Etait-ce une façon d'ouvrir une porte d'écrire ce récit ?

Caroline Sers :
Oui, je pense. Mais c'est assez curieux parce que j'ai commencé à écrire sans savoir ce que cela allait donner. Je me suis dit : « Allez, je me lance ! ». Jour après jour, j'avais de plus en plus besoin de cet espace. Raconter, raconter, raconter sans savoir ce que cela allait devenir..


Philippe Chauveau :
C'est un livre dans lequel, nous, lecteurs, entrons sur la pointe de pieds car on a toujours peur du voyeurisme. Volontairement, vous nous faites partager votre intimité, vous nous raconter les 8 mois de la vie de Thomas, aussi bien le quotidien à l'hôpital avec les rencontres avec les médecins ou les autres familles de patients que ces moments très intimes que vous avez partagés avec votre enfant. Vous avez voulu gommer tout le côté « pathos » parce que le livre est finalement plein de vie.

Caroline Sers :
Je voulais déjà raconter cette histoire pour les frères et sœurs de Thomas, parce que, eux aussi l'ont vécue, de leur point de vue évidemment, et je voulais qu'à n'importe quel moment ils puissent revenir vers cette histoire et la lire. J'avais ce but là mais je voulais aussi parler de Thomas, car quand un enfant est hospitalisé, les médecins le voient vraiment comme une somme de problèmes, de pathologies. Le côté humain est souvent gommé. C'était donc aussi une façon de leur dire que le bébé, même tout petit, il a des sentiments, des joies et des peines, que sa santé passe aussi par là, sa santé, son bien-être émotionnel. Oui, Thomas était une personne !

Philippe Chauveau :
Expliquez-nous le titre « Le regard de crocodile » avec cet enfant qui cligne des yeux en fonction des personnes qui entrent dans la pièce.

Caroline Sers :
« Le regard de crocodile », c'était comme ça que l'on appelait la façon qu'avait Thomas, dès que quelqu'un entrait dans sa chambre, de fermer les yeux en laissant juste une fente, et comme ça, il regardait. Si c'était des blouses blanches, des médecins, il fermait les yeux et faisait sembler de dormir, mais si c'était nous, là, il ouvrait les yeux et il était avec nous. Pour nous, c'était hyper émouvant car on se disait : « Il est là ! ».

Philippe Chauveau :
Avez-vous l'impression, à travers ce livre, d'avoir aussi offert une sorte de remerciement à Thomas car j'ai l'impression qu'en 8 mois, il vous a apporté énormément.

Caroline Sers :
Il nous a apporté énormément. C'est un peu « bateau » de dire cela mais c'était vraiment un membre de la famille autour duquel on s'est fédéré. Je voulais qu'il soit là, qu'il le sache même si ça fait un peu bizarre. Nous, on le sait, et voilà…

Philippe Chauveau :
Merci beaucoup Caroline Sers pour votre témoignage. « Le regard de crocodile » publié chez Buchet-Chastel.


Philippe Chauveau
 
Le regard de crocodile de Caroline SersLe regard de crocodile
Aux Éditions Buchet-Chastel
À la une : Caroline Sers - Le regard de crocodile

Présentation Portrait Le livre
La littérature, Caroline Sers est tombée quand elle était petite. Les livres faisaient vraiment partie de la famille ! C'est donc tout naturellement qu'elle s'est mise à la lecture puis à l'écriture. Après des études de lettres, elle intègre les métiers de l'édition avant de publier son 1er titre « Tombent les avions », en 2004, qui recevra le Prix du Premier roman. Après une incartade dans le polar avec  « Des voisins qui vous veulent du bien », elle ...

Le regard de crocodile de Caroline Sers - Présentation - Suite
Philippe Chauveau :
Caroline Sers,bonjour. Merci de nous accueillir chez vous, en plein cœur de Paris, dans le XXème arrondissement, c'est un quartier que vous aimez bien. Vous êtes née en Corrèze mais vous avez toujours vécu à Paris. Qu'est-ce que cela représente pour vous aujourd'hui lorsque vous vous baladez à Paris ou lorsque vous allez flâner au Père Lachaise, puisque vous êtes à deux pas. Vous avez l'âme parisienne ?

Caroline Sers :
Je pense avoir l'âme parisienne. ...

Le regard de crocodile de Caroline Sers - Portrait - Suite
Philippe Chauveau :
« Le regard de crocodile », c'est votre nouveau titre, Caroline Sers, publié chez Buchet-Chastel. Il y avait eu « Tombent les avions » et « Des voisins qui vous veulent du bien » ; on était alors dans l'univers du roman. Là, vous nous avez offert un récit. Vous nous retracez une période de votre vie, avec la mort de Thomas, votre enfant, après plusieurs mois de maladie. Il a été 2 jours chez vous, sinon, ...

Le regard de crocodile de Caroline Sers - Le livre - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.