Pour recevoir notre newsletter
+
Michel Goujon
La désobéissance d'Andreas Kuppler
 

' La désobéissance d'Andréas Kuppler ' Michel Goujon c'est votre deuxième roman, c'est aux éditions Héloïse d'Ormesson,
il y avait eu un précédent titre, votre premier roman c'était « La Madrague », publié chez Liana Levi, et là on était dans votre univers du sud de la France parce que l'action se déroulait du côté de Toulon.
Là vous nous entrainez en 1936, nous sommes en Allemagne, Garmish-Partenkirchen, pendant les Jeux olympiques d'hiver, le nazisme est en train de monter avec ce personnage d'Andréas Kuppler, qui est journaliste sportif.
Pourquoi l'Allemagne, pourquoi cette période de l'histoire ?
J'ai un désir d'écriture, et je n'ai pas le désir d'être l'auteur qui de façon récurrente cultive le sillon de Saint-Tropez et du massif des Maures.
D'autre part j'avais vraiment ce désir, cette intention littéraire de creuser la problématique, le dilemme de la conscience et de l'obéissance.
Andréas Kuppler est donc un journaliste sportif, il a couvert pour un grand journal allemand les Jeux olympiques d'hiver de Garmisch Partenkirchen, nous sommes au début de l'année 36.
Sa femme est restée à Berlin, sa femme Magdaléna. Le couple ne va pas très bien , il y a un problème de stérilité que l'on va découvrir au fil des pages. Et l'histoire de ce couple vient s'entrechoquer avec l'histoire de l'Allemagne dans cette époque troublée des années 30.
Est-ce qu'il y a parfois un rapport avec notre époque contemporaine ?
Ce couple pourrait tout à fait être un couple d'aujourd'hui. Andréas vient d'avoir trente ans, Magdaléna pas tout à fait. Ils vivent dans une grande aisance, sur la plus belle avenue de Berlin, l'équivalent des Champs-Élysées. Unter Den Linden – Sous les tilleuls –
donc ce couple a tout pour être heureux, si ce n'était cette période terrible, la montée du nazisme en Allemagne, si ce n'était aussi une probable stérilité du couple.
Et ça commence à poser problème, ça créé des tensions très fortes. Et le roman va se situer en permanence sur deux plans. Tantôt la voix narrative de Magdaléna, tantôt celle d'Andréas.
Vous retracez aussi bien au-delà de l'histoire de ce couple la montée du nazisme et il y a toute cette ambiance avec les beaux-parents d'Andréas qui sont vraiment convaincant de l'intérêt du nazisme. Magdaléna, elle, c'est plus par opportunisme.
Et puis Andréas qui est un petit peu aveugle, et qui en cette période de février 36 va ouvrir les yeux. Il y a un curseur sur la vision que l'on peut avoir du nazisme à cette époque ?
Andréas, comme Magdaléna sont finalement des gens ordinaires, ils ont simplement leurs valeurs personnelles. Il se trouve qu'ils vont évoluer l'un et l'autre par rapport aux valeurs du nazisme, et que leur évolution va être radicalement divergente.
Moi j'ai aussi beaucoup apprécié dans votre roman Michel Goujon l'ambiance que vous avez voulu y mettre. On sait que le gouffre de l'Allemagne approche à grand pas, et puis nous sommes là en 36 dans les montagnes bavaroises et vous le dépeignez très bien.
Vous aviez envi de nous placer dans ce contexte ' tout va bien mais attention l'avenir peut réserver de mauvaises surprises...'
Oui alors j'avais cette envie effectivement, d'une alternance d'ambiance. Il y a l'ambiance citadine et assez noire de Berlin, et par moment au fil du roman, et l'ambiance beaucoup plus cotonneuse hors du monde propre à toutes stations de sports d'hiver.
Même Garmisch Partenkirchen au moment des Jeux olympiques, parce que tout est blanc, tout est relativement irréel.
Vous avez eu du mal à quitter ce personnage d'Andréas et peut être aussi celui de Magdaléna, qui malgré ses failles est aussi une femme très attachante ?
Oui j'ai eu beaucoup de mal à les quitter ça a été pour moi la façon de quitter mes deux héros que de choisir une fin ménageant des effets de surprises des effets couperet, ce que les anglo-saxons appellent les ' trick and lead story'.
Merci Michel Goujon, c'est donc voter actualité c'est votre deuxième roman, ' La désobéissance d'Andréas Kuppler' et c'est publié aux éditions Héloïse d'Ormesson. Merci.


Philippe Chauveau
 
La désobéissance d'Andreas Kuppler de Michel GoujonLa désobéissance d'Andreas Kuppler
Héloïse d'Ormesson
À la une : Michel Goujon - La désobéissance d'Andreas Kuppler

Présentation Portrait Le livre
Si Michel Goujon est bien connu dans le monde de l'édition, on peut en revanche le considérer comme un jeune auteur, car il lui a fallu du temps avant d'oser franchir le cap de l'écriture. Amoureux de sa terre de naissance, le pays de Saint-Tropez.
Il a d'abord écrit un livre sur cette belle région, avant de proposer aux éditions « Liana Levi » un premier roman, la « Madrague », dont l'action se situait en période révolutionnaire, entre Toulon et Saint-Tropez.
Le nouveau ...

La désobéissance d'Andreas Kuppler de Michel Goujon - Présentation - Suite
Bonjour Michel Goujon.
Bonjour.
Vous publiez aux éditions Héloïse d'Ormesson votre troisième livre, mais votre deuxième roman, ça s'appelle « La Désobéissance d'Andréas Kuppler ».
On sait que vous travaillez dans le monde de l'édition, mais l'écriture c'est quelque chose qui remonte à votre enfance, à votre jeunesse, vous vous étiez toujours dit : « Un jour j'écrirai. » ?
Oui je me suis toujours dis dès mon enfance : « Un jour j'écrirai. », mais l'acte d'écrire n'est pas un acte anodin.
J'ai donc très ...

La désobéissance d'Andreas Kuppler de Michel Goujon - Portrait - Suite
' La désobéissance d'Andréas Kuppler ' Michel Goujon c'est votre deuxième roman, c'est aux éditions Héloïse d'Ormesson,
il y avait eu un précédent titre, votre premier roman c'était « La Madrague », publié chez Liana Levi, et là on était dans votre univers du sud de la France parce que l'action se déroulait du côté de Toulon.
Là vous nous entrainez en 1936, nous sommes en Allemagne, Garmish-Partenkirchen, pendant les Jeux olympiques d'hiver, le nazisme est en train de monter avec ce ...

La désobéissance d'Andreas Kuppler de Michel Goujon - Le livre - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.