Pour recevoir notre newsletter
+
Tatiana Arfel
L'Attente du soir
 
Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Tatiana Arfel, L’Attente du soir, votre premier roman, publié aux éditions José Corti. Trois personnages Giacomo, Mlle B. et le môme, cet enfant sauvage. Cette histoire d’où vient-elle ?

Tatiana Arfel (L’Attente du soir) : L’histoire vient des personnages d’abord, c’est-à-dire que comme pour mes goûts littéraires, je n’ai pas travaillé non plus l’intrigue en premier. J’ai d’abord prêté oreille à des personnages qui me semblaient avoir leur propre voix et que je voyais apparaître dans différents textes que j’écrivais, des textes courts, que je n’ai pas utilisés, qui n’avaient rien à voir, mais qui avaient le même type, même style, même intériorité de personnages. Une fois que j’ai vu que ces trois là avaient quelque chose à me dire, je me suis dit : « Qu’est ce qui les réunit ? ». Comme j’avais d’abord, l’enfant sauvage, le môme, il y avait une histoire de pourquoi est-il sauvage ? Comment l’enfant peut-il se retrouver en l’occurrence tout seul sur un terrain vague ? Donc il s’agissait de dérouler le fil pour lui et de voir aussi comment il allait s’en sortir tout seul.

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Et Giacomo qui tient donc un cirque, c’est un héritage familial, il y a Mlle B. qui est une femme sans histoire, une femme que l’on ne regarde pas, que l’on ne voit pas et puis donc le môme, cet enfant sauvage abandonné, perdu sur un terrain vague. Et il y a beaucoup de couleur finalement dans ce livre ; les couleurs du chapiteau, du cirque et les couleurs de l’enfant sauvage et puis la couleur grise aussi de cette femme. Les couleurs, c’était important pour vous dans le livre ?

Tatiana Arfel (L’Attente du soir) : Oui c’était très important. D’abord pour le môme, l’enfant sauvage. Il ne parle pas donc il faut que je raconte l’histoire de quelqu’un, qui raconte sa propre histoire, c’est un monologue intérieur de quelqu’un qui ne parle pas. Je me suis dit, je me suis fait l’idée et la réflexion que quelqu’un qui ne parlait pas allait appréhender le monde probablement d’après des signaux sensoriels, en l’occurrence ça aurait pu être les formes. Mais c’est plutôt Mlle B. qui est occupée à des formes, des carrés, des ronds, des multiplications, pour le môme ce sont les couleurs.

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Ces trois personnages ont chacun leur douleur, à des degrés divers. Giacomo, par exemple, vit dans cet univers du cirque, il a eu des parents aimants, affectueux mais il a quand même une fêlure.

Tatiana Arfel (L’Attente du soir) : Oui, alors il a d’abord peut être une fêlure qui est de départ, pourquoi pas. Il y a des caractères plus ou moins mélancoliques c’est possible. Et puis il a la fêlure qu'il perd sa mère assez jeune. Il se retrouve avec des parents au départ très aimants, le cocon qui se déchire brutalement, puisque à la mort de sa mère, son père commence à perdre doucement la tête, Giacomo doit assumer la suite, doit assumer la direction. Et là il va se retrouver à se réparer de la perte, finalement, de ses deux parents simultanément.

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Mlle B., finalement, sa fêlure, sa douleur est différente, une douleur qu’elle ne ressent peut-être même pas elle-même, elle ne sait pas trop qui elle est.

Tatiana Arfel (L’Attente du soir) : Absolument. Alors Mlle B. a grandi sans regard, personne ne s’est occupé d’elle, enfin on s’est occupé d’elle physiquement, on l’a soignée, lavée, nourrie mais il n’y avait pas ce regard ou bien la tendresse, les câlins, il n’y avait pas ça du tout. Comment se développe-t-on sans ça ? C’est ce que je me demandais, peut-on se développer ? Oui quand même mais elle ne sent rien, c’est ça son problème, effectivement.

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Et le môme c’est donc un enfant sauvage qui vit sur un terrain vague, qui aboie et, curieusement, l’actualité vous a rattrapée puisqu’il y a eu cet enfant en Russie qui se comporte un petit peu de cette façon-là. Ce môme ne se rend pas compte de sa douleur ni de sa souffrance.

Tatiana Arfel (L’Attente du soir) : Non, puisque à la limite il est tout seul, il n’y a pas eu de visages face à lui pour lui renvoyer le sourire, les larmes ou quoi que ce soit. Il ne sait pas ce que c’est, il en est à la survie. C’est tout à fait vrai cette petite fille en Sibérie qui, en plus, ne vit pas dans un terrain vague mais vivait en famille. Les êtres qui l’élevaient étaient des chiens donc elle aboie. Le môme aboie aussi. Quand le petit chien va partir, là le môme va découvrir quelque chose de plus intérieur, de l’ordre de la douleur oui.

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Il y a de la douleur, on le disait, avec les fêlures de ces trois personnages, il y a aussi beaucoup d’humanité finalement.

Tatiana Arfel (L’Attente du soir) : C’est l’humanité et beaucoup d’optimisme parce que, effectivement, je crois qu’ensemble, en l’occurrence ceux là, peuvent faire quelque chose et s’en sortent.

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Vous êtes fière de ce premier roman ?

Tatiana Arfel (L’Attente du soir) : J’étais fier d’avoir terminé d’écrire un roman avant même qu’il soit publié, puisque c’est un acte mené à terme, à bien. Après, il y a les choses qui, je le sais, ne vont pas. Il y a effectivement des longueurs, des petites choses comme ça. Je suis contente d’avoir mené ça à bien, comme je suis contente d’avoir terminé des études, d’avoir fait ceci, cela. Ça veut dire que c’est un cadeau qui m’a été fait à moi et que je le fais passer.

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Merci beaucoup Tatiana Arfel pour ce premier roman très réussi, L’Attente du soir, c’est aux éditons José Corti.


Philippe Chauveau
 
L'Attente du soir de Tatiana ArfelL'Attente du soir
Aux Editions José Corti
À la une : Tatiana Arfel - L'Attente du soir

Présentation Portrait Le livre L'avis du libraire AVIS DU LIBRAIRE Avis des lecteurs
Rencontrer un jeune auteur, c’est toujours un moment unique car l’écriture d’un premier roman, c’est la concrétisation d’un rêve, c’est une aventure qui commence.
Tatiana Arfel a toujours eu la passion des mots, de l’écriture mais aussi des histoires et des contes. Par ses études en psychologie, elle sait aller au plus profond des êtres. Par les ateliers d’écriture qu’elle anime, elle sait donner une musicalité à l’écriture.
Son premier roman, L’Attente du soir est publié aux éditions José ...

L'Attente du soir de Tatiana Arfel - Présentation - Suite
Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Bonjour Tatiana Arfel.

Tatiana Arfel (L’Attente du soir) : Bonjour.

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Merci d’être avec nous sur Web Tv Culture. L’Attente du soir, aux éditions José Corti, c’est votre premier roman. La littérature, l’écriture, parallèlement à la psychologie, ce sont deux univers dans lesquels vous évoluez.

Tatiana Arfel (L’Attente du soir) : J’étais en bac littéraire, j’ai décidé de faire de la psychologie pour une raison ...

L'Attente du soir de Tatiana Arfel - Portrait - Suite
Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Tatiana Arfel, L’Attente du soir, votre premier roman, publié aux éditions José Corti. Trois personnages Giacomo, Mlle B. et le môme, cet enfant sauvage. Cette histoire d’où vient-elle ?

Tatiana Arfel (L’Attente du soir) : L’histoire vient des personnages d’abord, c’est-à-dire que comme pour mes goûts littéraires, je n’ai pas travaillé non plus l’intrigue en premier. J’ai d’abord prêté oreille à des personnages qui me semblaient avoir leur propre voix et que ...

L'Attente du soir de Tatiana Arfel - Le livre - Suite

Librairie « L’Attrape-cœur »
Sylvie Loriquer
4, place Constantin Pecqueur
75018 PARIS
Tél : 01-42-52-05-61

Parler du livre de Tatiana Arfel c’est un vrai plaisir. On a eu la grande joie de découvrir ce texte, ce style, cet écrivain et c’est vraiment un moment assez inoubliable dans une carrière de libraire. Alors il est exceptionnel grâce à son écriture parce que c’est une écriture très riche, très belle, assez unique avec trois vocabulaires, trois styles différents parce ...

L'Attente du soir de Tatiana Arfel - L'avis du libraire - Suite

Librairie « L’Attrape-cœur »
Sylvie Loriquer
4, place Constantin Pecqueur
75018 PARIS
Tél : 01-42-52-05-61

Parler du livre de Tatiana Arfel c’est un vrai plaisir. On a eu la grande joie de découvrir ce texte, ce style, cet écrivain et c’est vraiment un moment assez inoubliable dans une carrière de libraire. Alors il est exceptionnel grâce à son écriture parce que c’est une écriture très riche, très belle, assez unique avec trois vocabulaires, trois styles différents parce ...

L'Attente du soir de Tatiana Arfel - L'avis du libraire - Suite
Posté par : YSTAD le 02/10/2009
Coup de cœur.

Si vous aimez l’inattendu, la poésie et la magie des mots, vous serez envoûtés par cette histoire simple et tragique.

Trois personnages, naufragés de la vie aux destins éparpillés, vont se reconnaître et se fortifier les uns grâce aux autres pour lutter contre le sort funeste, l'angoisse mortifère et l'hostilité du monde. Leur rempart : symphonies parfumées pour l'un, litanies de chiffres à égréner pour l'autre, peinture et couleurs pour le dernier.

Ne vous laissez pas décourager par la densité du style… Laissez-vous embarquer dans ce voyage, à plusieurs niveaux de lecture, qui nous emmène au cœur de l’être humain.

Ce roman-là nous parle du froid qui transit ceux qui vivent sans passion, et du déchirement de la séparation. Mais aussi du soulagement doux-amer de la résilience, du bonheur de communiquer cœur à cœur, de la douceur du pardon et de la joie indicible des retrouvailles.

Ce conte thérapeutique pour grandes personnes, nous emmène au bout de nous–mêmes et nous laisse le cœur serré et les larmes aux yeux face à l’universalité du beau...
Posté par : adeline le 21/09/2009
J'ai rencontré Tatiana Arfel au Prix roblès à blois. Elle est super sympa et son livre est génial. Lisez le!
Posté par : Eggy STEFAN le 16/09/2009
Je trouve cette émission très bien et très réussie.
L'Attente du soir de Tatiana Arfel - Commentaires - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.